Getty Images

George en mode MVP, Westbrook plus fort que Chamberlain : OKC a encore fait parler la foudre

George en mode MVP, Westbrook plus fort que Chamberlain : OKC a encore fait parler la foudre

Le 12/02/2019 à 07:37Mis à jour Le 12/02/2019 à 09:05

NBA – Injustement oublié des conversations pour le trophée de meilleur joueur de la saison, Paul George enchaîne pourtant les performances exceptionnelles. Tout comme son coéquipier Russell Westbrook. Les deux hommes ont compilé chacun un énorme triple-double la nuit dernière pour mener le Thunder à la victoire contre les Blazers (120-111). Avec un record historique à la clé pour le meneur d'OKC.

Le joueur : Paul George fait une saison absolument incroyable

Il ne sera sans doute pas élu MVP et ce ne sera pas un scandale. Giannis Antetokounmpo réalise un exercice tout aussi impressionnant et son équipe a un meilleur bilan que celui du Thunder tandis que James Harden est lancé sur une série historique (en cours) avec 30 matches de suite à 30 points ou plus. Mais Paul George mérite d’être cité dans la discussion, ce qui est finalement rarement le cas depuis le coup d’envoi de l’exercice. Et pourtant… il porte son équipe depuis octobre. Il est le meilleur joueur d’une formation qui se classe pour l’instant à la troisième place à l’Ouest. Une position consolidée après la victoire du Thunder contre les Blazers cette nuit (120-111).

Russell Westbrook et Paul George

Russell Westbrook et Paul GeorgeGetty Images

Un match que Paul George a étalé de sa classe avec 47 points inscrits. Sa deuxième sortie consécutive à plus de 40 points après ses 45 pions passés aux Rockets lors de la rencontre précédente. C’est déjà sa sixième prestation à plus de 40 unités cette saison. Il a aussi ajouté 12 rebonds et 10 passes pour poster son premier triple-double de l’année. De quoi porter ses moyennes à 28,7 points, 45% aux tirs, 41% à trois-points, 8 rebonds et 4,1 passes. Non seulement c’est de loin sa meilleure saison en carrière – PG est au sommet de son art – mais c’est aussi clairement digne d’un MVP.

Le record : 10 triples-doubles de suite pour Westbrook

Le problème, concernant sa candidature, c’est que George partage finalement l’affiche avec Russell Westbrook. Ce n’est pas un handicap en soi, au contraire. Leur duo fonctionne à merveille et tire Oklahoma City vers le haut. C’est purement auprès des votes que ça joue en sa défaveur. Certains des votes pour le MVP iront vers le meneur superstar. Oui, il ne sera évidemment pas élu non plus, lui qui a déjà raflé le trophée en 2017. Mais il est dommage que certains performances de Westbrook soient prises pour acquises par le public.

Il a banalisé l’impensable. Avant 2017, personne n’imaginait faire une saison comme Oscar Robertson, c’est-à-dire une saison avec un triple-double de moyenne. Russ est parti pour le réaliser trois fois de suite. Il enchaîne les triples-doubles avec une facilité déconcertante. Encore 21 points, 14 rebonds et 11 passes pour lui contre Portland. Son dixième triple-double de suite qui lui permet de dépasser un certain Wilt Chamberlain pour signer un nouveau record NBA ! Il est à 21,2 points, 11,1 rebonds et 11,2 passes depuis le début de la saison. Très fort.

La série : 30 fois 30 pour Harden

Et de 30 ! 30 matches de suite à 30 points ou plus pour James Harden. Celui-ci a été difficile à aller chercher. Gêné par une épaule douloureuse, le MVP en titre a maintenu sa série en vie grâce à un dernier trois-points tardif sur un service de Chris Paul. Il a fini avec 31 points à 9 sur 23 aux tirs et les Rockets l’ont emporté contre les Mavericks (120-104) malgré 21 points, 10 rebonds et 8 passes de Luka Doncic.

James Harden

James HardenGetty Images

La performance (inaperçue) : 45 points “inutiles” pour Lou Williams

Ce n’est évidemment jamais inutile de marquer 45 points dans un match mais on est sûr que Lou Williams aurait préféré l’emporter. Le sixième homme star des Clippers a été très prolifique cette nuit mais son équipe s’est inclinée contre les Timberwolves (120-130). Bombardé unique première option offensive de Los Angeles suite au départ de Tobias Harris, Williams a enquillé les paniers. Mais Derrick Rose (22 pts, 6 pds) et Karl-Anthony Towns (24 pts, 10 rbds) ont fait la différence en faveur de Minnesota.

Le match : Toronto écarte Brooklyn dans le money time

C’était chaud jusqu’au bout entre les Raptors et les Nets. Les Canadiens ont fini par décrocher la victoire sur le fil (127-125) grâce à un panier décisif de Kawhi Leonard. La star a terminé avec 30 points dont le tir pour la gagne, rentré avec la planche, à quatre secondes du buzzer. Cette victoire marquait le premier match de Marc Gasol à domicile depuis son transfert dans l’Ontario. Sorti du banc, le pivot espagnol a inscrit 11 de ses 16 points dans le dernier quart temps. Serge Ibaka a posté 18 points et 12 rebonds. D’Angelo Russell était lui à 28 points pour Brooklyn.

L’antichoc : Cleveland enfonce New York

Un duel de cancres où le perdant était finalement… celui qui gagne ? Cavaliers et Knicks veulent perdre le plus possible pour avoir une chance de drafter Zion Williamson en juin prochain. Ce sont les joueurs de Cleveland qui ont été les moins nuls cette nuit. Ils l’ont emporté de peu (107-104) grâce notamment aux 20 points du rookie Sexton, aux 15 points et 16 rebonds de Larry Nance Jr et aux 14 points du revenant Kevin Love. C’est déjà la dix-septième défaite de suite pour les Knicks, un triste record de franchise. Ils sont bons derniers de la Conférence Est, les Cavaliers étant juste devant eux.

Larry Nance Jr.

Larry Nance Jr.Eurosport

Les Français : Timothé Luwawu-Cabarrot sur une bonne lancée à Chicago

Les Bulls perdent mais ça se passe plutôt bien pour Timothé Luwawu-Cabarrot. Acquis par la franchise de l’Illinois il y a quelques jours, il y a fait de bons matches. Encore 9 points inscrits en 19 minutes cette nuit. Il est sur un bon rythme. Espérons qu’il arrive à convaincre le staff de lui donner une place dans la rotation pour la saison prochaine. Autre représentant de l’hexagone engagé hier, Nicolas Batum a compilé 2 points, 6 rebonds et 7 passes pour Charlotte.

Tous les scores

  • Cavaliers – Knicks : 107-104
  • Pistons – Wizards : 121-112
  • Pacers – Hornets : 99-90
  • Raptors – Nets : 127-125
  • Bulls – Bucks : 99-112
  • Rockets – Mavericks : 120-104
  • Timberwolves – Clippers : 130-120
  • Thunder – Trail Blazers : 120-111
  • Nuggets – Heat : 103-87
Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0