Getty Images

Lowry et Denver se réveillent, Portland enfonce OKC

Lowry et Denver se réveillent, Portland enfonce OKC

Le 17/04/2019 à 07:14Mis à jour Le 17/04/2019 à 07:44

NBA – Très attendu après avoir été invisible lors du Match 1, Kyle Lowry a rebondi en compilant 22 points et 7 passes contre le Magic cette nuit. Dans son sillage, les Raptors égalisé dans la série (victoire 111-82). Victoire aussi de Denver contre San Antonio (114-105). Enfin, Portland a encore régalé son public en dominant Oklahoma City.

Raptors – Magic : 111-82

Les deux équipes sont à égalité 1-1

Ça c’est ce qui s’appelle une réaction ! Surpris par le Magic lors du match 1, les Raptors se sont repris en écrasant les Floridiens cette nuit (111-82). Un large succès bien plus en adéquation avec leur rang de tête de série numéro deux à l’Est. Cette victoire va évidemment faire du bien pour la confiance avant d’aller jouer les deux prochaines rencontres sur le parquet d’Orlando.

Le joueur : Kyle Lowry piqué au vif

Comme souvent en avril, le meneur All-Star s’est planté pour son premier match en playoffs cette saison. Il était même le symbole de la défaite de Toronto avec un zéro pointé : pas le moindre panier marqué. Il était aussi le symbole du réveil des siens cette nuit. Agressif d’entrée, il a mené la révolte des Raptors en compilant 22 points (8 sur 13 aux tirs) et 7 passes décisives. Il a aussi muselé D.J. Augustin, meneur du Magic infernal dans le match 1. Ce dernier a été limité à 9 points à 1 sur 6 aux tirs. "Il a bien rebondi. C’est un pro. Et c’est ce que font les pros. Ils savent que ce n’est qu’un match et ils se préparent pour le prochain", notait son coéquipier Kawhi Leonard.

Lowry a d’ailleurs été le parfait lieutenant de Leonard sur ce match. L’ailier All-Star a fait le reste, 37 points au compteur pour l’ancien joueur des Spurs. Il a roulé sur le Magic toute la soirée, avant de sortir sous l’ovation du public à cinq minutes de la fin du match. La partie était déjà pliée (104-73 à ce moment-là). Les Raptors n’ont jamais été mené, ni même inquiété en réalité. C’est donc une nouvelle série qui va commencer du côté d’Orlando. Avec une mission pour Toronto : gagner au moins une manche avant de revenir au Canada pour un match 5 qui sera décisif.

Trail Blazers – Thunder : 114-94

Portland mène 2-0

Mais quelle équipe ! Quel plaisir à les regarder jouer ! Les Blazers ont gâté leur public en battant une nouvelle fois le Thunder cette nuit (114-94). Et avec la manière en plus. Damian Lillard (29 pts) et ses camarades ont déjoué les plans d’Oklahoma City en jouant collectif, en faisant le spectacle et en déroulant tout simplement du bon basket. Ce groupe fait sensation depuis le début des playoffs.

L’action : Le tir de Lillard qui a achevé le Thunder

Quelques secondes à jouer en fin de troisième quart temps. Balle pour le meneur All-Star de Portland. Il dribble, défie son vis-à-vis, fait un pas à reculons en sautant, tire en déséquilibre derrière la ligne à trois-points. Bingo, et au buzzer. Ce superbe panier a donné 16 points d’avance aux siens (91-75). La conclusion d’un excellent troisième quart temps pour les Blazers, période à laquelle ils ont fait la différence en haussant le ton.

Les deux formations étaient à égalité 54-54 à la pause. Puis les joueurs de Terry Stotts sont revenus des vestiaires avec un regain d’agressivité qui a été fatal à Oklahoma City. C.J. McCollum, impérial, a mené la révolte avec 33 points. Le Thunder, mené par un Westbrook qui a multiplié les mauvais choix, n’a jamais été en mesure de réagir. Le meneur All-Star a frôlé le triple-double, certes, mais avec quelle maladresse ! 14 points, 9 rebonds, 11 passes à 5 sur 20 aux tirs et avec 6 balles perdues. Paul George a, lui, signé 27 unités, 8 rebonds et 3 passes.

Le Thunder est maintenant au fond du trou avant de recevoir les deux prochains matches. Mais la série est loin d’être terminée. On l’oublie, parce que ce sont les Blazers et qu’ils sont souvent sous-estimés, d’où la surprise suite à ses deux victoires, mais gagner à domicile était le minimum pour Portland. Lillard et ses camarades devront confirmer à l’extérieur pour se donner une chance de passer le premier tour.

Nuggets – Spurs : 114-105

Les deux équipes sont à égalité 1-1

Denver faisait partie des trois équipes battues à domicile en ouverture des playoffs. Et comme Philadelphie et Toronto, la franchise du Colorado a égalisé lors du match 2. Les Nuggets ont donc battu les Spurs (114-105) sous l’impulsion de Jamal Murray (24 pts).

Le match : Denver évite la catastrophe

La tête de série numéro deux à l’Ouest a eu très chaud. En effet, San Antonio menait de 19 points (59-78) à un peu moins de cinq minutes de la fin du troisième quart temps ! Les Nuggets se dirigeant donc vers une deuxième défaite de suite très problématique. Mais c’est à ce moment-là, dos au mur, que Murray et ses coéquipiers ont remonté la pente. Le meneur canadien, à côté de la plaque lors du match 1, a cette fois-ci joué les héros. Il a converti 8 de ses 9 tentatives dans le dernier quart temps et son équipe a réussi une remontée express.

Denver a fini le match sur un 55-27 – avec 39 points inscrits dans les douze dernières minutes – pour finalement se donner de l’air. Nikola Jokic a compilé 21 points, 13 rebonds et 8 passes. Gary Harris a ajouté 23 points et Paul Millsap en a mis 20. Les quatre joueurs majeurs des Nuggets ont répondu présents. Ils vont devoir continuer à le faire pour accéder au second tour des playoffs.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0