Getty Images

La fusée décolle à Boston, pas à Houston

La fusée décolle à Boston, pas à Houston

Le 07/12/2018 à 07:18Mis à jour Le 07/12/2018 à 08:41

NBA - Les Celtics de Kyrie Irving (22 points, 8 passes) ont décroché une quatrième victoire consécutive en battant les Knicks cette nuit (128-100). L'équipe de Boston se porte mieux après un début de saison délicat. En revanche, plus à l'ouest, les Rockets n'y sont toujours pas. Ils se sont lourdement inclinés contre Utah (91-118).

La série : Cette fois-ci, Boston est lancé

Le début de saison de Boston a été très poussif mais les Celtics ont enfin mis la machine en route. Ils ont facilement battu les Knicks cette nuit (128-100) et restent désormais sur quatre succès de rang. Une bonne dynamique qui s’explique principalement par les changements opérés par Brad Stevens. Le coach a chamboulé son cinq de départ. Gordon Hayward, qui revient cette saison d’une grave blessure à la cheville, sort désormais du banc. Ça lui permet de se mettre dans le rythme et de retrouver ses sensations en ayant moins de pression. Il a d’ailleurs réussi un match à 30 points – de loin sa meilleure performance depuis sa signature aux Celtics en 2017 – récemment. Jaylen Brown a lui aussi été relégué dans la deuxième unité de Boston. Il peinait à trouver ses repères au côté des autres titulaires. Il peut s’exprimer plus librement dans la peau d’un remplaçant. Résultat ? 21 points en 25 minutes contre les Knicks cette nuit.

Marcus Morris et Marcus Smart ont pris la place d’Hayward et Brown dans le cinq. L’ensemble est plus équilibré. Ces deux joueurs de devoir ont moins besoin de la balle pour exister. Il y a donc plus de liant entre les différents basketteurs alignés sur le terrain. Et c’est Kyrie Irving qui en profite. Le meneur All-Star des Celtics monte clairement en puissance après avoir manqué les playoffs en raison d’une blessure au genou. Il a par exemple compilé 22 points et 8 passes pour guider Boston à sa quatrième victoire de suite. En revanche, il s’est blessé à l’épaule et a été contraint de quitter ses coéquipiers avant la fin de la partie. Mais la victoire était déjà acquise. Elle l’était même dès le début du match. Les Celtics ont inscrit les trois premiers paniers et ils n’ont pas été menés une seule seconde. Cette équipe bénéficie certes d’un calendrier assez avantageux mais Boston devrait tout de même continuer sa remontée au classement maintenant que Stevens a trouvé la bonne formule.

Le joueur : Damian Lillard donne de l’air à Portland

Les Blazers avaient absolument besoin d’une victoire pour éviter de s’enfoncer dans une situation très délicate. Ils s’étaient inclinés trois fois de suite avant de rencontrer les Suns cette nuit. Et c’est sous l’impulsion de Damian Lillard qu’ils l’ont emporté (108-86). Le patron désigné de la franchise a inscrit 25 points à 8/14 aux tirs tout en distribuant 8 passes décisives. Il n’a joué que 28 minutes. En effet, le match était déjà plié à l’entame du quatrième quart temps et le meneur All-Star en a profité pour se reposer sur le banc.

C.J. McCollum était absent en raison d’une entorse de la cheville. Jake Layman a su saisir cette opportunité pour marquer 24 points (à 10/13 avec 7 rebonds). Portland s’est donné un peu d’air avec cette victoire contre un adversaire très faible. La franchise de l’Oregon doit maintenant enchaîner pour grimper au-delà de la septième place qu’elle occupe actuellement à l’Ouest.

Le match : Houston s’enfonce un peu plus

Deuxième défaite de suite pour les Rockets, largement battus par le Jazz cette nuit (91-118). Les Texans ont beau être quasiment au complet, ils n’y arrivent pas. Chris Paul et James Harden ont eu très peu d’impact sur la rencontre (27 points à 10/27 en cumulé). L’attaque est muette et la défense prend l’eau soir après soir. Le pire, c’est que Houston s’est nettement inclinée alors que Donovan Mitchell a fait un petit match (6 points à 3/9) et que Rudy Gobert a été expulsé au bout de trois minutes !

Derrick Favors a parfaitement suppléé le Français en claquant 24 points et 10 rebonds. Joe Ingles en a ajouté 18. Le Jazz reste sur deux succès de rang et remonte un peu au classement. Alors qu’à l’inverse, les Rockets, battus lors de leurs deux dernières sorties, occupent la treizième place de la Conférence.

Les Français : Gobert expulsé

Rudy Gobert a joué à peine trois minutes cette nuit. Le temps pour lui de prendre deux fautes rapides et de craquer. Frustré, il a tapé une bouteille d’eau qui traînait sur la table de marque. Les arbitres l’ont alors éjecté. Ironie du sort, Gobert venait d’écoper une amende de 15 000 dollars… pour avoir critiqué les hommes au sifflet après une défaite du Jazz contre le Heat. Son absence n’a pas empêché Utah de battre Houston assez aisément.

Guerschon Yabusele a aussi joué seulement trois minutes avec Boston contre New York cette nuit. Mais ça s’explique purement par le choix de son entraîneur. Celui des Knicks, David Fizdale, a encore décidé de se passer des services de Frank Ntilikina, scotché sur le banc pour la troisième fois de suite. Plus de temps de jeu pour le jeune Elie Okobo, encore titulaire avec les Suns. Il a passé 28 minutes sur le parquet et il a compilé 11 points et 5 passes.

Tous les scores

Jazz – Rockets : 118-91
Celtics – Knicks : 128-100
Trail Blazers – Suns : 108-86

0
0