Getty Images

NBA - LeBron, Curry, George, Leonard… Les superstars étaient déchaînées !

LeBron, Curry, George, Leonard… Les gros bras ont fait la loi !

Le 06/12/2018 à 07:59Mis à jour Le 06/12/2018 à 18:56

NBA - Une soirée absolument fantastique sur les parquets américains ! LeBron James a mené avec brio le comeback des Lakers contre les Spurs. Et que dire de la remontée bfantastique du Thunder sous l'impulsion des 47 points de Paul George ! Stephen Curry a lui bloqué son compteur à 42 tandis que Kawhi Leonard plantait 36 points pour venir à bout des Sixers de Jimmy Butler (38 pts).

Le match : LeBron James mène la révolte des Lakers !

Ces Lakers sont loin d’être parfaits. Ils ne sont pas accomplis et ne font sans doute pas figure de vrais candidats au titre. En revanche, ils font vibrer. Leurs matches sont souvent serrés. Décidés sur le fil. Au bout du suspense. Leur sort est fréquemment lié au poignet de LeBron James. Et le King a encore régalé cette nuit. Il a encore sorti son équipe d’une situation délicate. Parce que les Californiens étaient encore menés en fin de troisième quart-temps puis en début de quatrième. Mais il a inscrit 20 de ses 42 points dans les moments les plus chauds et les Lakers l’ont emporté in-extremis contre les Spurs (121-113).

C’est déjà James qui redonnait l’avantage à son équipe à un peu moins de sept minutes de la sirène. En difficulté, les Angelenos se sont reposés sur quelques coups d’éclat de leur meilleur joueur dont ce panier avec la faute pour passer devant (96-95). Il a manqué son lancer sous l’ovation d’un public du Staples Center en délire. La foule a d’ailleurs explosé sur un nouveau panier primé de leur héros quelques instants plus tard. Malgré ça, Los Angeles n’a pas réussi à décoller. DeMar DeRozan (32 pts) et Rudy Gay (31) ont constamment ramené San Antonio au contact. L’excellent Lonzo Ball (14 pts, 9 pds) a débloqué la situation une nouvelle fois sur un tir à trois-points suivi d’une interception de James conclut par un dunk de Kyle Kuzma en contre-attaque (109-104).

Les Lakers se sont enfin donnés un peu d’air. Pas pour longtemps. Il a encore fallu deux exploits de LeBron. Un énorme tir lointain puis un layup en pénétration pour mettre définitivement les siens à l’abri. Quel beau match.

Le joueur : Curry en plante 42 au souvenir du bon vieux temps

Ça peut sembler si lointain… l’époque où les Cavaliers étaient les rivaux des Warriors. Cela remonte pourtant seulement à juin dernier. Les retrouvailles entre les deux équipes cette nuit constituaient d’ailleurs le premier remake des finales 2018. Il faut dire que la franchise de l’Ohio a tellement sombré en quelques mois avec le départ de LeBron James, le renvoi de Tyronn Lue et les défaites accumulées depuis le début de la saison. C’est donc au souvenir du bon vieux temps que Stephen Curry a massacré la défense de ses adversaires cette nuit. 42 points pour le double-MVP et une victoire pour Golden State (129-105).

Ce carton tend à monter que le meneur All-Star s’est parfaitement remis de sa blessure à l’aine. Il semble déjà revenu à son meilleur niveau après avoir manqué onze matches. Il était revenu à la compétition samedi dernier contre Detroit et n’a joué que contre Atlanta entre temps. Il a une nouvelle fois affiché une facilité déconcertante pour marquer ses paniers. 42 points donc, à 11/20 aux tirs avec 9 tirs primés ! Mais aussi 9 rebonds et 7 passes. Kevin Durant a lui frôlé le triple-double (25 pts, 10 rbds, 9 pds). C’était beaucoup trop pour une équipe de Cleveland qui n’a plus les armes pour lutter avec les meilleures formations NBA.

Le duo : Westbrook et George concluent une formidable remontée

Le Thunder était mené de 23 points en cours de partie cette nuit. Avec encore 18 points de retard sur les Nets à l’entame du quatrième quart temps. Mais voilà : Oklahoma City a deux superstars dans son effectif et Brooklyn n’en a aucune. Paul George a donc assumé ses responsabilités en prenant feu dans les moments importants. Il a inscrit 25 de ses 47 points dans les douze dernières minutes ! L’un des plus beaux matches de sa carrière. Il est d’ailleurs passé à un petit point de son record personnel. Son équipe l’a emporté sur le fil en passant un 39-19 dans le dernier quart pour finalement l’emporter 114-112.

George a notamment inscrit sept points consécutifs – les sept derniers de son équipe – en fin de match. C’est aussi lui qui a marqué le panier le plus importante de la partie. Un trois-points à 3 secondes de la sirène pour donner définitivement l’avantage à OKC. Un tir assassin planté sur une passe de… Russell Westbrook, évidemment. Le MVP 2017 a été maladroit (9 sur 23) mais il a compilé 21 points, 15 rebonds et 17 caviars.

Avec ce nouveau triple-double, il dépasse désormais Jason Kidd avec 108 triples-doubles en carrière. Il est le troisième joueur le plus prolifique de l’Histoire de la NBA dans ce domaine.

Le choc : Leonard et les Raptors dictent leur loi

Il y avait une superbe affiche au programme cette nuit. Toronto recevait Philadelphia. Deux des meilleures équipes de la Conférence Est. Deux des meilleures équipes de la ligue. Deux candidats au titre. Et donc surtout deux candidats aux finales NBA. Les Raptors sont sortis vainqueurs de ce duel (113-102) avec un Kawhi Leonard chaud bouillant. La star de la franchise canadienne a inscrit 36 points pour répondre aux 38 pions de Jimmy Butler.

Les Sixers restaient sur quatre victoires de suite mais ils sont tombés sur plus fort. Joel Embiid (10 points à 5/17 et 12 rebonds) et Ben Simmons (8 points, 10 rebonds et 11 passes) ont été bien ralentis par l’excellente défense de Toronto. Les Raptors ont aussi pu compter sur un passage décisif de leur pivot remplaçant Jonas Valanciunas. Le Lituanien a inscrit 18 de ses 26 points dans le dernier quart-temps. Avec ce succès, les joueurs de Nick Nurse accentuent leur avance sur le reste de la concurrence. Ils sont largement en tête de la Conférence Est et occupent le meilleur bilan NBA avec 21 victoires en 26 matches.

La série : Denver fait du 7 sur 7

Les Nuggets ont été poussés dans leurs derniers retranchements par une vaillante équipe du Magic. Mais ils ont tout de même trouvé les ressources pour l’emporter en prolongation (124-119) grâce notamment aux 31 points de Jamal Murray. C’est déjà la septième victoire de suite pour la franchise du Colorado, seule en tête de la Conférence Ouest après ce nouveau succès. Les joueurs de Mike Malone ont donc été envoyés en prolongation alors qu’ils menaient encore de cinq points dans les deux dernières minutes du quatrième quart-temps. Terrence Ross a planté un tir lointain décisif pour égaliser et arracher la prolongation à six secondes de la fin. Mais Orlando a craqué ensuite. Les Nuggets ont enchaîné un 9-2 pour attaquer le temps supplémentaire et ils n’ont plus été rejoints ensuite.

Les Français : Joakim Noah a fait son retour !

Joakim Noah a finalement rejoué en NBA ! L’ancien All-Star et lauréat du trophée de meilleur défenseur de la saison avait été coupé par les Knicks avant le coup d’envoi de la saison. Il espérait retrouver en club. Après avoir galéré tout en s’entraînant dans son coin, il a finalement été contacté par les Grizzlies. Et le pivot faisait donc ses débuts avec sa nouvelle équipe cette nuit. Il a inscrit 4 points et capté 3 rebonds en sortie de banc. Avec 13 minutes au compteur. Il a ainsi contribué au beau succès contre les Clippers (96-86). Mais c’était sans doute bien plus qu’un simple match gagné pour Noah.

Très bon match d’Evan Fournier, auteur de 26 points avec Orlando contre son ancienne équipe, Denver. Il était le meilleur marqueur de son équipe. Il a aussi capté 8 rebonds et 4 passes. En revanche, ça n’a pas empêché le Magic de s’incliner sur le fil contre les Nuggets. Nicolas Batum (18 points, 7 rebonds et 8 passes) et Tony Parker (5 passes décisives, 0 point) ont aussi été battu avec les Hornets.

Tous les scores

Magic – Nuggets : 118-124
Cavaliers – Warriors : 105-129
Nets – Thunder : 112-114
Hawks – Wizards : 117-131
Raptors – Sixers : 113-102
Grizzlies – Clippers : 96-86
Timberwolves – Hornets : 121-104
Pelicans – Mavericks : 132-106
Bucks – Pistons : 115-92
Lakers – Spurs : 121-113

0
0