Getty Images

NBA : Dwyane Wade fait tomber les Golden State Warriors, les Lakers respirent face aux Pelicans

L'incroyable Wade fait chuter Golden State, mission accomplie pour les Lakers

Le 28/02/2019 à 08:33

NBA - Séquence vintage à Miami cette nuit. Dwyane Wade a planté un panier incroyable (et improbable) à la sirène pour venir à bout des Warriors (126-125). Plus tard dans la soirée, les Lakers se sont relancés en battant les Pelicans (125-119).

Le joueur : Dwyane Wade, pour la gagne

Mais quel panier ! Chaotique, certes. Difficile même de trouver les mots pour le décrire. C’est après avoir été contré une première fois que Dwyane Wade a récupéré son propre ballon pour envoyer (volleyer ?) le cuir vers le cercle depuis la ligne à trois-points. C’est rentré avec la planche. Au moment où la sirène a retenti. Le futur membre du Hall of Fame a ainsi achevé les Warriors au bout du suspense (126-125).

Peut-être l’un des derniers grands moments de l’immense carrière du bonhomme. Il prendra sa retraite à l’issue de la saison. Pour l’instant, il savoure lors de cette tournée d’adieu. Tout en essayant de mener le Heat le plus loin possible. Car Miami est toujours en course pour une qualification en playoffs. Et cette victoire contre les Warriors permet aux Floridiens de rester au contact du top huit. Ils sont pour l’instant dixièmes avec un succès de moins que les Hornets, huitièmes.

Le Heat a tout de même eu chaud. Les joueurs d’Erik Spoelstra menaient de 15 points à la mi-temps (74-59) mais ils ont subi le retour des doubles-champions en titre, menés par Klay Thompson (36 pts) et Kevin Durant (29). Ils sont donc même repassés devant dans les dernières minutes. Jusqu’à ce panier héroïque de Wade, auteur de 25 points.

Le match : Les Lakers se donnent de l’air

C’est un match qu’il ne fallait surtout pas perdre, comme toutes les rencontres à venir dans les prochaines semaines. Mais celui-là peut-être encore plus que les autres. Déjà parce que les Lakers jouaient les Pelicans, un adversaire a priori plus faible qui n’a plus rien à viser cette saison. Une équipe contre qui ils s’étaient déjà inclinés il y a quelques jours. Surtout, les Angelenos avaient l’opportunité de surfer sur les défaites des Clippers et des Kings pour se relancer dans la course aux playoffs. Ils sont allés au bout de leur mission. Ils l’ont emporté après avoir été mis en difficultés (125-119).

LeBron James a été un peu plus incisif que lors de ses dernières sorties. Il a marqué 33 points à 13 sur 24 aux tirs. Avec aussi 6 rebonds et 10 passes. Kyle Kuzma (22 pts) et Brandon Ingram (23 pts) l’ont épaulé pour résister aux 35 points de Julius Randle. Cette victoire permet aux Lakers de se rassurer mais ils sont encore loin du compte. Ils ont quatre victoires de moins que les Spurs et les Clippers, huitièmes.

Le rookie : Trae Young, deux de suite à 36

Déjà auteur de 36 points lors du dernier match, Trae Young a récidivé en scorant le même total contre Minnesota cette nuit. Sa performance a été au cœur de la victoire d’Atlanta (123-131) après prolongation. En plus de ses 36 points, le jeune meneur a aussi capté 8 rebonds et délivré 10 passes décisives. Il commence vraiment à monter en puissance, et ce depuis plus d’une vingtaine de matches. Le talent et le potentiel sont réels. Les Hawks n’ont pas pris Luka Doncic mais ils ont tout de même hérité d’un futur très bon joueur.

La (mauvaise) série : Portland enfonce Boston

Et de quatre à la suite pour les Celtics. Quatre défaites pour une formation qui n’a toujours pas gagné depuis la reprise de la saison régulière, après le break du All-Star Weekend. Boston a cette fois perdu contre une bonne équipe de Portland (92-97), emmenée par les 33 points de Damian Lillard. Kyrie Irving a lui marqué 31 points pour les Celtics mais c’était insuffisant. Les joueurs de Brad Stevens ont été pris à la gorge au retour des vestiaires (22-31 dans le troisième quart temps) et ils n’ont pas réussi à revenir par la suite. Avec ce nouveau revers, ils s’éloignent de plus en plus de la quatrième place à l’Est.

La performance : Eric Bledsoe écœure les Kings

En course pour une qualification en playoffs, Sacramento se bat à chaque match. Mais les jeunes Kings ont le malheur de tomber de peu contre des équipes encore plus fortes. Cette nuit, ce sont les Bucks qui l’ont emporté au bout du suspense. Après prolongation (141-140). Avec un Eric Bledsoe intenable. Le meneur de Milwaukee a compilé un triple-double (26 pts, 12 rbds et 13 pds). Mais il a aussi marqué certains paniers cruciaux. C’est lui qui a arraché la prolongation sur un layup inscrit dans les dernières secondes du quatrième quart temps. Et c’est encore lui qui donnait le ton d’entrée avec un nouveau layup puis un panier à trois-points dans le temps supplémentaire. Les Bucks ont alors creusé l’écart avant de l’emporter.

Les Français : Noah brille pour son retour à Chicago

Joakim Noah revenait cette nuit là où tout a commencé pour lui en NBA. Sur le parquet du United Center, la salle des Bulls. Sa première franchise. Il n’a pas réussi à mener ses Grizzlies à la victoire mais le pivot a fêté ses retrouvailles avec son ancien public en compilant 12 points et 9 rebonds. A Charlotte, Nicolas Batum a confirmé sa forme actuelle en inscrivant 17 points contre les Rockets. Tony Parker a ajouté 3 petits points en sortie de banc. Mais les Hornets se sont inclinés.

Tous les scores

Hornets – Rockets : 113-118
Hawks – Timberwolves : 131-123
Nets – Wizards : 116-125
Heat – Warriors : 126-125
Celtics – Trail Blazers : 92-97
Grizzlies – Bulls : 107-109
Spurs – Pistons : 105-93
Mavericks – Pacers : 110-101
Jazz – Clippers : 111-105
Kings – Bucks : 140-141
Pelicans – Lakers : 119-125

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0