Getty Images

Philadelphie s'offre Butler et un "Big Three" avec Embiid et Simmons

Philadelphie s'offre Butler et un "Big Three" avec Embiid et Simmons
Par Eurosport

Le 10/11/2018 à 19:49Mis à jour Le 10/11/2018 à 19:58

NBA - Dans les tuyaux depuis des semaines, le départ de Jimmy Butler de Minnesota semble enfin sur le point de se concrétiser. L'ancien joueur des Bulls devrait être tradé dans les prochaines heures à Philadelphie, où il va rejoindre Joel Embiid et Ben Simmons pour former un trio de choc. Les Sixers, en échange, vont lâcher Dario Saric et Robert Covington.

C'est sans doute la fin d'un feuilleton qui n'avait que trop duré. Jimmy Butler, qui avait publiquement émis le souhait d'être tradé, va obtenir gain de cause. L'arrière de Minnesota s'apprête à quitter les Timberwolves, direction Philadelphie. Les 76ers ont mis dans la balance Robert Covington et Dario Saric, ainsi qu'un deuxième tour de la draft 2022, pour s'offrir les services de Butler.

Houston, meilleure équipe de la dernière saison régulière, était également sur les rangs. Butler qui avait rejoint Minnesota la saison dernière après six saisons à Chicago, arrive en fin de contrat et sera agent libre en fin de saison. Il avait demandé avant le coup d'envoi de la saison 2018-19 à être échangé en raison de sa mésentente avec plusieurs joueurs des Timberwolves, dont le jeune pivot vedette, Karl-Anthony Towns.

La cote des Sixers monte en flèche

Butler n'avait pas participé aux matches de préparation, mais tourne à des moyennes de 21,2 points, 5,2 rebonds et 4,3 passes décisives par match depuis le coup d'envoi de la saison régulière. A 29 ans, il rejoint à Philadelphie une équipe en pleine renaissance sous la conduite de son pivot camerounais Joel Embiid et du prodige australien Ben Simmons.

Les Sixers avaient été éliminés la saison dernière en demi-finale de conférence par les Boston Celtics (4-1). Ils occupent actuellement la 3e place de la conférence Est avec 8 victoires en 13 matches et nourrissent de hautes ambitions.

Sur le papier, ce trade semble renforcer les Sixers dans leur rôle de prétendants à l'Est. A Las Vegas, leur cote est d'ailleurs montée en flèche quelques minutes après l'annonce du deal par le journaliste américain Shams Charania, confirmée par la suite par la chaîne ESPN. Pour le titre NBA, Philadelphie est désormais coté à 16 contre 1. Avant ce blockbuster, ils étaient à 30 contre 1...

0
0