Et de deux pour la Norvège ! Deux heures après la victoire de Sturla Holm Lægreid chez les hommes, c'est Tiril Eckhoff qui y est allée de son doublé sprint-poursuite chez les femmes. Partie avec sept secondes d'avance sur Ingrid Landmark Tandrevold, la Norvégienne a passé la course en tête et assuré sa victoire avec un 19/20 suffisant au tir, en l'absence de sans faute. Seizième victoire en carrière pour la Norvégienne, qui remonte au cinquième rang du classement général de la coupe du monde, toujours dominé par sa compatriote Marte Olsbu Røiseland.

Hochfilzen
Boe orphelin de Fourcade, montée en puissance bleue, le crack Laegreid : le bilan à la trêve
21/12/2020 À 07:35

Eckhoff a fait cavalier seul. Consciente de ses difficultés au tir, notamment couché, la Norvégienne a mis beaucoup d'intensité sur les skis pour s'offrir de la marge sur les pas de tir. Stratégie payante puisqu'elle n'effectue qu'une faute sur le deuxième couché, et qu'elle a très vite décroché la concurrence. Elle termine avec 22 secondes d'avance sur la Suédoise Hanna Öberg et 27 sur Elvira Öberg.

Eckhoff affamée, les soeurs Öberg récupèrent les miettes : le résumé de la poursuite

Pas de miracles pour les Bleues

Les deux soeurs Öberg sont allées chercher leur podium de manière opposée. Pour l'aînée, Hanna, la deuxième place a été assurée à la faveur d'un dernier tir parfait, alors que toutes ses rivales tournaient. Pour la benjamine Elvira, il a fallu triompher au sprint d'Ingrid Tandrevold pour monter sur le podium. Circonstances différentes mais conséquences similaires pour les Suédoises puisqu'elles effectuent toutes les deux une belle opération au classement général.

Profitant de la septième place d'une Marte Olsbu Roeiseland trop brouillonne au tir, Hanna Oeberg remonte à quatre points de la leader du classement général, alors que sa soeur prend la quatrième place, à 9 points seulement de la Bélarusse Dzinara Alimbekava, et 4 petits points devant Tiril Eckhoff.

Les Françaises ont de leur côté connu de nouvelles difficultés au tir avec 24 fautes cumulées aujourd'hui. Julia Simon, première représentante tricolore, s'est classée 14 ème à et regrettera son sprint raté puisqu'elle a réalisé aujourd'hui le meilleur temps sur les skis et le meilleur temps de tir. Elle devance Justine Braisaz-Bouchet 15 ème et Chloé Chevalier, 17 ème. Anaïs Chevalier-Bouchet, partie 12 ème, n'est que 28 ème. Il leur reste une chance de briller demain avec la mass-start.

Hochfilzen
Olsbu impériale, les Bleues pas à la fête : les meilleurs moments de la mass start
20/12/2020 À 14:15
Hochfilzen
Roiseland achève bien 2020, Simon 7e
20/12/2020 À 14:05