Cocorico à Antholz-Anterselva. Justine Braisaz-Bouchet a signé la 3e victoire de sa carrière à l’occasion du 15km individuel disputé dans la station italienne. Plus qu’une première victoire individuelle pour les Bleues cet hiver, c’est un doublé que le clan tricolore célèbre ce vendredi puisque Julia Simon a pris la 2e place à 51 secondes. Derrière le binôme du Club des Sports des Saisies, la Suédoise Mona Brorsson complète le podium à 1’37”.
Le film de la course
Anterselva
Wierer retrouve des sensations, Chevalier-Bouchet sur le podium
23/01/2022 À 14:56
Il y avait un coup à jouer en l’absence de la leader de la coupe du monde Marte Olsbu Roeiseland et des soeurs Oeberg, focalisées sur leur préparation des Jeux Olympiques. Les Françaises en ont parfaitement profité. Mais si Braisaz-Bouchet est allé chercher son premier succès depuis deux ans, c’est avant tout grâce à sa course quasi-parfaite. En plus de son meilleur temps de ski, une habitude pour elle, la Tricolore peut se targuer d’avoir été la tireuse la plus précise, chose dont elle est beaucoup moins coutumière. Personne n’a fait mieux que son 19/20.
Dans ces conditions, personne ne pouvait la battre. A l’exception peut-être de Simon. Celle-ci comptait 13 secondes d’avance sur Braisaz-Bouchet avant de se présenter au dernier tir, où elle commit sa deuxième et dernière erreur de la journée (18/20). Simon signe ainsi son 4e podium de l’hiver, encore et toujours une 2e place. Les deux Savoyardes - auteures du premier doublé français depuis la victoire de Marie Dorin-Habert devant Anais Bescond sur l’individuel des Mondiaux d’Oslo 2016 - avaient déjà partagé la boîte ensemble. C’était le 5 décembre 2019. Date de la dernière victoire de Justine Braisaz-Bouchet, à Ostersund, déjà sur un individuel. Ce jour-là, Julia Simon avait terminé 3e.

Le globe pour Davidova

Ce 15km était le dernier de l’hiver, du moins en ce qui concerne la coupe du monde. Marketa Davidova avait remporté le premier à Ostersund. La Tchèque a cette fois pris la 6e place. Un résultat suffisamment solide pour lui permettre de remporter le premier petit globe de sa carrière, à 25 ans. Une juste récompense pour la championne du monde en titre de la discipline.
Huit biathlètes ont tiré à 19/20, le meilleur score du jour. Justine Braisaz-Bouchet n’est pas la seule Française dans cette liste. La néophyte Paula Potet, qui disputait son premier 15km, en fait également partie. Une performance remarquable. Mais qui ne lui a valu qu’un petit point, la faute à son 83e temps de ski (+5’05”). La fille de Véronique Claudel s’est ainsi classée 40e. Anais Chevalier-Bouchet a préféré faire l’impasse dans l’optique des JO. Chloé Chevalier a pris une belle 17e place, avec un 17/20. Anais Bescond a elle vécu un calvaire derrière la carabine (13/20 et 77e place). Le relais de samedi et la mass-start dominicale seront pour elle l’occasion de partir à Pékin sur une meilleure note.
Anterselva
La Norvège était trop forte, les Bleus trop justes
23/01/2022 À 12:28
Anterselva
Un dernier podium à la photo finish pour les Bleues avant Pékin
22/01/2022 À 15:19