Eurosport

Martin Fourcade, extension du domaine de la légende ?

Fourcade, extension du domaine de la légende ?

Le 10/02/2018 à 16:01Mis à jour Le 11/02/2018 à 10:28

JO PYEONGCHANG 2018 – Martin Fourcade entre en lice ce dimanche (12h15) avec le sprint. Le biathlète français possède déjà un palmarès olympique hors normes avec quatre médailles dont deux en or. Mais dans les deux semaines qui viennent, le Catalan a l'occasion de s'installer plus haut encore dans la légende du sport tricolore.

Martin Fourcade est d'ores et déjà un des champions français les plus marquants de l'histoire. Le Pyrénéen a tout gagné. Et pas qu'un peu. Six fois vainqueur de la Coupe du monde, 11 fois champion du monde, double champion olympique, il n'a plus rien à prouver. Ni à nous ni à lui. Quoi qu'il advienne dans cette quinzaine coréenne, il est et restera un géant. Mais PyeongChang, pour lui, c'est incontestablement l'occasion de franchir encore un ou plusieurs pas supplémentaires dans le livre d'or du sport tricolore.

A ce jour, Fourcade totalise quatre médailles olympiques : deux en or, deux en argent. Cela fait déjà de lui l'athlète français le plus médaillé dans l'histoire des Jeux d'hiver. Il lui reste une montagne hivernale à gravir, en devenant le plus titré. Il lui avait manqué trois centimètres pour cela à Sotchi. Vainqueur de la poursuite puis du 20km, le Catalan avait buté sur Emil Svendsen lors de la mass start. Pour un demi-ski à peine, il est donc resté derrière les trois médailles d'or de Jean-Claude Killy, toutes conquises voilà cinquante ans à Grenoble.

Sotchi 2014. L'instant où Martin Fourcade sait qu'il va devenir champion olympique : après son sans-faute au dernier tir, il repart seul en tête.

Sotchi 2014. L'instant où Martin Fourcade sait qu'il va devenir champion olympique : après son sans-faute au dernier tir, il repart seul en tête.Getty Images

Killy, D'Oriola et Gaudin dans le viseur

S'il parvient à remporter une des six courses dans lesquelles il sera engagé dans les deux semaines à venir, Martin Fourcade rejoindra donc Killy. Avec deux titres, il se hissera au-dessus du géant alpin. On n'ose dire que cela est probable, mais c'est en tout cas certainement du domaine du possible au regard du passé, y compris récent, de l'homme fort du biathlon. C'est tout le mal que lui souhaite Killy. "Je lui trouve toutes les qualités du grand, beau sportif représentant bien son sport, avec tout le recul nécessaire, a affirmé l'ex-champion. Il prend sa place, il cherche sans arrêt, il communique bien, je pense qu'il aide aussi beaucoup les autres. J'aimerais bien qu'il nous fasse une 'Killy', bien sûr !".

Mais si ces Jeux de PyeongChang se déroulent au moins aussi bien que ceux de Sotchi, la caisse de résonnance du palmarès de Martin Fourcade dépassera allègrement les frimas de l'hiver. Il sera un monument olympique tout court. Eté et hiver compris, aucun sportif tricolore n'a jamais dépassé la barre des quatre médailles d'or aux Jeux. Ils sont deux à l'avoir fait. Deux escrimeurs, deux légendes, Christian d'Oriola et Lucien Gaudin. En passant par-dessus Killy, le biathlète rejoindrait automatiquement les fines lames. Et imaginons une seconde qu'il décroche trois titres. Il se hisserait alors, avec cinq médailles d'or, plus haut qu'aucun Français ne l'a jamais été sur le Mont Olympe.

Martin Fourcade à l'entraînement lors des JO 2018 de Pyeongchang

Martin Fourcade à l'entraînement lors des JO 2018 de PyeongchangGetty Images

Huit médailles, horizon aussi délirant que plausible

Mais il peut aussi écrire l'histoire sans gagner. Si par malheur pour lui, il devait se casser les dents sur un Johannes Boe intouchable, ou si les conditions devaient rebattre les cartes et niveler les valeurs de façon significative, ou si pour n'importe quelle autre raison il ne remportait pas la moindre course, Martin Fourcade est à mi-chemin d'un autre record mythique : celui du record de podiums aux Jeux. Là encore, il faut aller chercher du côté de l'escrime et remonter bien loin dans le temps. Dans les années 1920-1930, lorsque Roger Ducret et Philippe Cattiau avaient cumulé chacun huit médailles olympiques.

Avec quatre podiums à PyeongChang, Martin Fourcade les égalerait. Avec cinq, ils les dépasserait. C'est évidemment une projection très optimiste. Mais on parle là d'un champion qui vient d'aligner 18 podiums consécutifs de mars 2017 à janvier 2018. Une constance dans la performance qui autorise certaines ambitions comptables avec quatre épreuves individuelles et deux relais.

Mais n'oublions pas une chose : quand bien même il n'exploserait pas les compteurs dans de telles proportions, ses Jeux ne seront pas un échec au prétexte qu'il ne glanerait ici qu'une ou deux médailles sans se parer d'or. Un podium olympique, cela reste exceptionnel. Même quand, comme Martin Fourcade, on a pris soin de banaliser l'extravagant.

Le Top 10 des Français les plus médaillés aux Jeux

Sport TOTAL Or Argent Bronze
Philippe Cattiau Escrime 8 3 4 1
Roger Ducret Escrime 8 3 4 1
Christian d'Oriola Escrime 6 4 2 0
Lucien Gaudin Escrime 6 4 2 0
Philippe Riboud Escrime 6 2 2 2
Daniel Morelon Cyclisme 5 3 1 1
André Jousseaume Equitation 5 2 2 1
Alexandre Lippman Escrime 5 2 2 1
Laura Flessel Escrime 5 2 1 2
Jean-François Lamour Escrime 5 2 1 2

.

0
0