Eurosport

Called to the Bar en route vers la Gold Cup d’Ascot

Called to the Bar en route vers la Gold Cup d’Ascot

Le 27/05/2019 à 23:26

Dimanche, outre les Prix Saint-Alary et d’Ispahan, il y avait un Groupe 2 et un Groupe 3 sur l’hippodrome de Paris Longchamp. Called To The Bar a une nouvelle fois prouvé son talent chez les stayers dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr.2). Quest the Moon a quant à lui fait sien le Prix du Lys (Gr.3).

Après le sacre de Siyarafina et de Zabeel Prince dans les deux Groupes 1 du jour, le Prix Vicomtesse Vigier a rassemblé les quelques meilleurs stayers du moment. Onze chevaux se sont affrontés sur les 3.000m de la grande piste de Paris Longchamp. Un duel entre Called to the Bar et Holdthasigreen était attendu. Dans une course menée par Boulevard, invaincue en quatre courses, le premier cité a patienté en queue de peloton tandis que le hongre de sept ans a attendu en sixième position. Dans la ligne droite, Called to the Bar a produit une accélération digne des grands pour déposer ses adversaires. Way To Paris a terminé deuxième devant Call the Wind. Troisième du Prix de Barbeville (Gr.3) sur cet hippodrome, devancé par Holdthasigreen et Way To Paris, le pensionnaire de Pia Brandt a pris une éclatante revanche. Monté par Théo Bachelot, Maxime Guyon étant retenu sur Funny Kid, Called to the Bar a succédé au palmarès à Vazirabad. Il a décroché son premier Groupe 2. «Théo Bachelot a permis à Called to the Bar de réaliser une super course», a analysé à chaud Pia Brandt au micro d’Equidia. «Il m’a prouvé qu’il pouvait disputer la Gold Cup à Ascot», programmée le 20 juin.

Le dernier cheval à avoir réussi ce doublé est Westerner en 2005. À Ascot, Called to the Bar devrait y retrouver Holdthasigreen. Ce dernier a terminé cinquième, une performance inhabituelle puisqu’il n’était plus sorti du top deux depuis l’édition 2018 de cette course.

Quest the Moon frappe fort pour ses débuts en France

Called to the Bar en 2017, Erupt en 2015 ou encore Neufbosc la saison dernière, le palmarès du Prix du Lys a fière allure. Ces deux derniers ont d’ailleurs participé avec réussite au Grand Prix de Paris par la suite. Erupt avait gagné tandis que Neufbosc avait fini deuxième. L’édition 2019 n’ayant réuni que cinq partants, Khagan a pris le train à son compte tandis que l’invaincu Moonlight Spirit a patienté en troisième position. Derrière lui, Quest the Moon l’a marqué de près. Dans la ligne droite, ce dernier l’a suivi et a placé un magnifique démarrage pour s’imposer.

Il n’était pas favori de la course, mais ce cheval Allemand entraîné par Sarah Steinberg a remporté le deuxième Groupe 3 de sa carrière. Pour ses débuts en France, Quest the Moon a réalisé un coup de maître, monté par Cristian Demuro. Le deuxième du Grand Critérium à Milan en 2018 (Gr.2) a devancé Khagan et un décevant Moonlight Spirit. On pourrait retrouver Quest the Moon dans le Grand Prix de Paris le 14 juillet sur ce même hippodrome mais l’option du Derby Allemand, prévu début juillet, reste la priorité selon nos confrères de Paris-Turf. Il pourrait copier son père, Sea the Moon, lauréat de cette épreuve en 2014.

0
0