Le «Made in France» est un sacré gage de qualité pour les jockeys. En effet, la formation française ne cesse d’être mise en avant, l’Association de formation et d’action sociale des écuries de course (AFASEC) de Chantilly étant une référence en la matière pour les métiers du cheval. Une qualité et une continuité qui se vérifient aujourd’hui dans les grands pays de courses hippiques comme le Japon, les États-Unis ou encore les Émirats arabes unis.
Christophe Lemaire ne relâche pas les efforts
Le 31 décembre dernier, le crack jockey français Christophe Lemaire (ici en photo) a signé l’un des exploits de l’année hippique : être le premier jockey étranger à décrocher une Cravache d’Or au Japon. Depuis son retour de vacances, il enchaîne les succès, à l’image de sa passe de trois le week-end dernier. Il pointe actuellement à la quatrième place du classement avec vingt et un succès, et un pourcentage de réussite de 53% dans les trois premiers.
Course hippique
«Skalleti a de quoi nous faire rêver», Jérôme Reynier
11/02/2020 À 09:04
Aux States aussi, les «Frenchies» sont à la mode
De l’autre côté de l’Atlantique, le classement s’effectue en fonction des gains obtenus en course. Et sans aucune surprise, Florent Géroux se positionne loin devant tout le monde grâce à son succès avec Gun Runner dans la Pegasus World Cup, une course dotée de 16 millions de dollars. Outre ce succès de prestige, il compte trente-quatre victoires pour cent soixante-trois montes. À la fin de ce top dix, on retrouve Flavien Prat, fils de Frédéric Prat, célèbre entraîneur de Trotteurs. Établi sur la côte Ouest, le jeune Tricolore est dixième du classement avec trente-deux victoires en cent soixante courses disputées. Père d’un deuxième enfant depuis la fin décembre, Julien Leparoux enregistre de son côté moins de montes (cent quatre), mais treize victoires en deux mois de compétition.
Soumillon et Barzalona brillent aussi
Du côté de Dubaï, et plus précisément de l’hippodrome de Meydan, Mickaël Barzalona affole les compteurs. Le jockey de la célèbre casaque Godolphin a passé l’hiver dans le Golfe, ce qui lui permet de compter onze victoires en soixante et une montes, son record personnel. Il est troisième du classement provisoire. Christophe Soumillon, recordman d’Europe en 2017 (trois cent cinq victoires), pointe à la sixième place avec huit victoires pour seulement trente-trois montes. À noter que le jockey franco-belge s’est aussi illustré à Cagnes-sur-Mer, où il a enregistré dix succès lors du Meeting.
Le «Made in France», il n’y a que ça de vrai!
Course hippique
La Saudi Cup débarque dans le calendrier des courses de galop
06/02/2020 À 13:42
Course hippique
Les cinq courses qui feront l’année 2020
06/02/2020 À 13:29