Eurosport

Holdthasigreen vers la Gold Cup, Morgan Le Faye monte les échelons

Holdthasigreen vers la Gold Cup, Morgan Le Faye monte les échelons

Le 29/04/2019 à 14:27Mis à jour

Hier, il y avait deux autres épreuves de niveau Groupes qui entouraient le Prix Ganay, à l’hippodrome de Paris Longchamp. Morgan Le Faye s’est facilement imposée dans le Prix Allez France Longines, tandis que Holdthasigreen est bien reparti sous l’attaque de Way To Paris dans le Prix de Barbeville.

Point d’orgue de la journée, le Prix Ganay a permis à Waldgeist de démontrer l’étendue de son talent. Mais outre ce groupe 1, Paris Longchamp a aussi accueilli le Prix Allez France Longines. Dix femelles de quatre ans et plus se sont affrontées dans ce Groupe 3 sur 2.000 m. Durant la course, deux chevaux bien connus des Quinté+ ont pris les devants : Qualisaga et Lady Sidney. Les deux grandes favorites, Shahnaza et Morgan Le Faye, ont patienté dans le dernier quart du peloton. Dans la ligne droite, cette dernière a produit son accélération à 350 mètres du poteau. Un coup de cravache et uniquement montée aux bras par Mickaël Barzalona, la fille de Shamardal s’est imposée très facilement devant Tosen Gift. Toujours dans son dos, Shahnaza a complété le podium. Déjà lauréate pour sa rentrée d’une Listed-race, la pensionnaire d’André Fabre est restée invaincue cette saison. Après ses troisièmes places dans les Prix du Cadran (Gr.1) et Royal-Oak (Gr.1), elle a cette fois couru sur une distance nettement plus courte.

Le trio Barzalona-Fabre-Godolphin a conservé son titre dans cette épreuve remportée par Kitesurf en 2018. «Morgan prend énormément en maturité», a confié son jockey au micro d’Equdia. «Lors de ses deux sorties, elle a surclassé ses adversaires en s’amusant. Elle a réussi une campagne 2018 chez les stayers. Maintenant, elle arrive à mieux démarrer ses courses. C’est de bon augure si nous arrivons à la placer vite à proximité des leaders, car elle a une magnifique pointe de vitesse.»

Holdthasigreen en mode gladiateur

Quelques minutes après le Prix Ganay, quelques-uns des meilleurs stayers de France se sont illustrés dans le Prix de Barbeville. Un duel semblait se dessiner entre Holdthasigreen et Called To The Bar. Battu d’une encolure par ce dernier dans le Prix Right Royal à Chantilly, le pensionnaire de Bruno Audouin espérait prendre sa revanche. Durant l’épreuve, les deux favoris ont fait tout le chemin en tête. Actionné par son jockey Tony Piccone, Holdthasigreen a fait plier Called To The Bar dans la ligne droite. Way To Paris est venu le menacer mais son courage a fait la différence, lui permettant de le devancer d’un peu plus d’une longueur. Called To The Bar a conservé la troisième place. Ainsi, le conte de fée continue pour l’entourage de ce hongre de sept ans.

Le lauréat du Prix Royal-Oak 2018 (Gr.1) a succédé à Funny Kid au palmarès de la course. «C’est un compétiteur dans l’âme», assure son entraîneur Bruno Audouin. «Il a un mental d’acier et il est vraiment dur sur cette distance. Cette année, il est vraiment dans un formidable état. Il a pris de la maturité. L’idée serait peut-être de participer à la Gold Cup lors du meeting Royal Ascot, mais la question est de savoir s‘il voyage bien.»

Deuxième, Way To Paris a rassuré son entourage. Venu inquiéter le lauréat, le pensionnaire d’Andréa Marcialis a réussi son test sur longues distances. Le onzième de l’Arc 2018 pourrait désormais orienter sa carrière vers ces courses pour stayers avec comme objectif les grandes joutes de l’automne.

0
0