Eurosport

«Par expérience, on sait que rien n’est gagné d’avance», Lisa-Jane Graffard

«Par expérience, on sait que rien n’est gagné d’avance», Lisa-Jane Graffard

Le 02/05/2019 à 12:24Mis à jour

À moins de quinze jours des Poules d’Essai des Poulains et Pouliches, Lisa-Jane Graffard s’est confiée à eurosport.fr. La manager de l’écurie Godolphin en France a passé en revue les futurs champions et championnes qui visent très haut cette année.

Déjà dix-sept victoires dont cinq Groupes en 2019
«Nous sommes ravis du début de saison! Tout se passe très bien même si l’on sait que l’année est longue. Les grandes courses n’ont pas encore eu lieu, mais les entraîneurs sont plus que satisfaits, il y a de la qualité dans les boxes. Il faut maintenant que les chevaux performent au plus haut niveau.»

Une victoire marquante?
«La rentrée de Persian King a été impressionnante! Il n’a pas encore gagné un Groupe 1, donc il doit passer un cap à ce niveau. Il n’y a pas de raison d’avoir des doutes à ce sujet. Le cheval est resté très bien. L’objectif est bien évidement la Poule d’Essai (programmée le 12 mai à Paris Longchamp, ndlr). Il ne faut jamais être trop confiant, d’autres bons chevaux vont arriver, dont certains moins connus.»

Les objectifs
«En 2018, nous avions gagné les courses préparatoires mais avions été battus dans les Poules d’Essai. Par expérience, on sait que rien n’est gagné d’avance. L’objectif est d’être compétitif dans ces grandes courses. Nous avons deux poulains de qualité, Persian King et Munitions, ainsi qu’une prometteuse pouliche, Castle Lady, mais la course sera très ouverte.»

Persian King
«Il ne faut pas brûler les étapes avec lui. C’est un grand cheval qui a beaucoup de cadre. Il n’était pas précoce à deux ans, il commence à arriver à maturité. C’est un cheval qui va aimer plus tard le profil de Chantilly pour le QIPCO Prix du Jockey Club (programmé le 2 juin, ndlr). On croise les doigts. Il a les qualités pour repartir plus tard courir à l’étranger (il a notamment gagné un Groupe 3 à Newmarket à deux ans, ndlr). »

Morgan Le Faye
«C’est la bonne surprise. Elle s’adapte maintenant aux distances plus courtes. C’est une pouliche attachante qui a le niveau Groupe 1 (elle a terminé troisième du Prix du Cadran et du Royal-Oak, ndlr). Nous étions frustrés de ne plus gagner depuis longtemps avec elle (depuis le 8 août 2017, ndlr). La prochaine étape pourrait être le Prix Corrida (Gr.2) le 20 mai à Saint-Cloud.»

Castle Lady
«C’est une belle surprise ! Elle n’est pas engagée dans la Poule d’Essai mais si tout va bien, elle devrait être supplémentée. En février, au moment des engagements, il était un peu tôt pour la juger.»

Munitions
«C’est un cheval assez dur, plutôt froid. Il vient de remporter une belle victoire en Groupe 3 (le Prix Djebel le 10 avril à Maisons-Laffitte, ndlr). Il prend bien ses courses mais reste difficile à situer. Il a beaucoup de vitesse et devrait être revu dans la Poule d’Essai des Poulains.»

D’autres noms à retenir
«Epic Hero a fait forte impression mi-mars à Chantilly. On l’a raccourci (quatrième) mais il avait des excuses: trop brillant, il s’est fait galoper dans les postérieurs et a déferré. Il a de la qualité. Colsen a très bien gagné lui aussi (le 20 avril à Fontainebleau, ndlr). C’est un cheval sympa qui va franchir des étapes. Il devrait courir une Listed pour sa prochaine course. Khagan est tardif. Il a bien gagné, ses limites sont inconnues et il continue à progresser. Il doit courir ce samedi 4 mai à Paris Longchamp. Enfin, Etruria est une bonne pouliche. Nous voyons plus haut avec elle: nous aimerions qu’elle obtienne du black type (terminer dans les trois premiers d’une Listed ou d’un Groupe, ndlr)

0
0