Eurosport

Première Melbourne Cup pour Charlie Appleby

Première Melbourne Cup pour Charlie Appleby

Le 09/11/2018 à 16:57

Charlie Appleby a parachevé son incroyable année 2018 avec un succès de prestige dans la Melbourne Cup. L’entraîneur britannique s’est imposé mardi avec Cross Counter dans l’épreuve majeure disputée sur l’hippodrome de Flemington.

La Melbourne Cup, disputée un jour férié, est le grand rendez-vous des fans australiens de course. Surnommée «la course qui arrête un pays», cette épreuve Handicap – Groupe 1 est prisée de tous les entraîneurs de la planète qui délèguent leurs pensionnaires très tôt afin qu’ils digèrent le voyage et la quarantaine et qu’ils puissent bien s’acclimater. Chaque année, les Pur-sang venus d’Europe garnissent les stalles de départ. Mardi, ils n’ont pas dérogé à la règle, à l’image d’Aidan O’Brien, John Gosden, Saïd ben Suroor et bien évidemment Charlie Appleby. La réussite était au bout des 3.200m, devant plus de 83.000 spectateurs, la plus «faible» affluence depuis plus de quinze ans.

Appleby encore

Déjà vainqueur au niveau Groupe, début août à Goodwood dans les Gordon Stakes (Gr.3), Cross Counter a cette fois affronté un lot bien supérieur et surtout très fourni. Avec vingt-quatre participants, la Melbourne Cup est même le Groupe 1 affichant le plus grands nombre de partants. Patient en queue de peloton durant toute la course, le galopeur de trois ans de la casaque Godolphin n’a pas connu une fin de course des plus aisées. Bousculé dans le tournant, Kerrin McEvoy a dû slalomer entre les nombreux chevaux déjà battus. À 400m de l’arrivée, tout s’est ouvert pour Cross Counter, qui n’a «plus» eu qu’à produire son accélération dévastatrice pour dominer Marmelo, autre concurrent anglais, et A Prince Of Arran, troisième. L’ancien français Finche, quatrième, et Rostropovich (A. O’Brien), cinquième, les ont suivis sur la ligne.

Jour de premières

Cross Counter a signé la cinquième victoire de sa carrière en huit sorties, succédant à Rekindling, vainqueur en 2017 pour Joseph O’Brien, le fils d’Aidan. Le fils de Teofilo a fait briller Charlie Appleby, qui a enregistré un douzième succès en Groupes 1 en 2018. L’anglais en a surtout gagné dans sept pays différents! Il s’agit de la première victoire d’un entraîneur britannique dans cette course, où Godolphin a inscrit son nom au palmarès pour la première fois également. Sur la chaîne locale Channel7, Appleby a exprimé sa grande joie : «Nous essayons depuis trois ans. Aujourd’hui, nous avons montré que nous pouvons être compétitifs avec un cheval choisi spécialement pour cette course. Je suis heureux pour l’équipe et pour Kerrin (McEvoy, le jockey, ndlr) qui a monté une grande course. Ce cheval avait le moteur pour réaliser une telle performance.»

0
0