Eurosport

Winx sort par la très grande porte

Winx sort par la très grande porte

Le 16/04/2019 à 08:21Mis à jour

Samedi à Sydney, Winx a remporté les Longines Queen Elizabeth Stakes, la dernière course de sa carrière. La légende australienne s’arrête de la plus belle des manières avec trente-sept victoires dont vingt-cinq Groupes 1 au compteur. Winx, un nom qui restera à jamais dans le monde des courses.

Elle aura écumé tous les superlatifs possibles durant ses six années de course. Dans son pays, d’abord, puis aux quatre coins du monde, la pouliche au grand cœur est passée du stade déjà élevé de championne à celui de légende. Car, il ne faut pas le nier, les chiffres de la carrière de Winx sont fantastiques! Et samedi, pour son dernier tour de piste à l’hippodrome de Randwick, à Sydney, la protégée de Chris Waller a offert un nouveau récital.

Un vingt-cinquième groupe 1 !

Facile durant tout le parcours, Winx a fait lever le public à l’entrée du dernier tournant. Sous les vivats de la foule, la championne a dévoré ses adversaires dans la ligne droite, seulement empoignée à deux reprises par son jockey Hugh Bowman. Au passage du poteau, le commentateur australien s’est logiquement lâché : «C’est l’icône australienne! C’est le meilleur cheval de tous les temps!» La fille de l’étalon irlandais Street Cry s’est adjugé son troisième Longines Queen Elizabeth Stakes (Groupe 1) mais surtout le vingt-cinquième Groupe 1 de sa carrière, une performance incroyable même si elle n’a jamais foulé l’Europe et l’Amérique.

Invaincue depuis mai 2015

Chris Waller et les propriétaires (Magic Bloodstock Racing, R. Treweeke & Mrs D.Kepitis) referment donc une immense page des courses australiennes et des courses tout court. «Quel parcours! C’est dur de penser que c’est la fin», a déclaré son jockey au micro de l’hippodrome de Randwick. À sept ans, Winx termine sa carrière avec trente-sept victoires en quarante-trois courses et près de 16.890.000 euros de gains, ce qui fait d’elle le cheval le plus riche de l’histoire des courses de galop. À trois reprises seulement, la star australienne ne sera pas monté sur le podium. Mieux, invaincue depuis le 16 mai 2015, elle entre au haras après trente-trois victoires consécutives. Pêle-mêle, elle a remporté quatre Cox Plate, l’une des courses majeures du pays, quatre Norton Stakes et quatre Ryder Stakes, sur toutes les distances de 1100m à 2200m. Des chiffres époustouflants!

Que d’émotion!

«Il y a trop d’émotions à l’heure actuelle», disait Chris Waller en direct à la télévision australienne. «C’est un cheval incroyable! Mon équipe a fait un super travail. Winx a accompli une carrière indescriptible, je n’ai pas encore envie de penser à l’après.» Après un dernier tour d’honneur, acclamé par le public venu en nombre, Winx est restée de longues minutes devant la grande tribune, près du poteau final. L’hippodrome avait prévu une série d’hommages avec de grosses lettres sur la pelouse : Immortal Winx. Les larmes aux yeux, l’entourage de la championne a donc mis fin à six années de rêve.

Le palmarès de Winx dans les Groupes 1
– 4 Cox Plate
– 4 Norton Stakes
– 4 Ryder Stakes
– 3 Longines Queen Elizabeth Stakes
– 3 White Stakes
– 2 Turnbull Stakes
– 1 Queensland Oaks
– 1 Epsom
– 1 Doncaster Mile
– 1 Caufield Stakes
– 1 Winx Stakes

0
0