Getty Images

Bahamontes : "Poulidor était un homme magnifique et chaleureux"

Bahamontes : "Poulidor était un homme magnifique et chaleureux"
Par Eurosport

Le 13/11/2019 à 16:06Mis à jour Le 13/11/2019 à 16:09

Premier vainqueur espagnol sur le Tour de France en 1959, Federico Bahamontes a été l'un des grands rivaux de Raymond Poulidor, disparu ce mercredi à l'âge de 83 ans. Celui qu'on surnommait "L'Aigle de Tolède" a tenu à lui rendre hommage.

"Poupou était très facile à approcher"

"C'était un homme magnifique et chaleureux", a ainsi confié Bahamontes à Cyclingnews. "C'était un vrai paysan, et son amour pour la vie rurale lui donnait une vision très saine des choses", a ajouté celui qui a mené de nombreuses batailles contre le Français dans les années 60. "Parfois, Raymond ne lisait pas assez une course du point de vue de ses rivaux, mais dans l'ensemble, c'était un très bon coureur dans de nombreux domaines différents, assure-t-il. Comme moi, il a eu une très longue carrière, et en tant que personne, il était exceptionnel - et différent d’Anquetil aussi, qui était parfois assez étrange".

Pour Bahamontes, si Poulidor était "autant aimé" en France, c'était grâce à sa personnalité très "ouverte". "Il était "Poupou", très facile à approcher", conclut l'Espagnol.

0
0