Getty Images

Tour d'Abou Dabi : Dumoulin lance sa saison

Pour sa reprise, Dumoulin vise déjà la victoire
Par AFP

Le 20/02/2018 à 12:08Mis à jour Le 20/02/2018 à 12:19

TOUR D'ABOU DABI - Tom Dumoulin, vainqueur du Tour d'Italie en 2017 et gonflé d'ambitions pour la nouvelle saison, entame ce nouvel exercice sur les routes d'Abou Dabi à partir de mercredi. Avec un parcours qui semble lui convenir parfaitement.

Le Néerlandais Tom Dumoulin lance sa saison à partir de mercredi au Tour d'Abou Dhabi, la seule course par étapes organisée dans le Golfe qui figure au WorldTour (circuit mondial) et propose en conclusion, dimanche, une arrivée au sommet. La montée de Jebel Hafeet, longue de 10,8 kilomètres (à 6,6 % de pente) jusqu'à 1025 mètres d'altitude, promet d'être déterminante, au lendemain du court contre-la-montre d'une douzaine de kilomètres qui devrait avantager Dumoulin. Le champion du monde de la spécialité, qui avait débuté l'an dernier déjà à Abou Dhabi, s'était classé troisième l'an passé, tant à Jebel Hafeet qu'au classement final.

"Ce seront les deux journées décisives", confirme Aike Visebeek, le coach de l'équipe de Dumoulin qui aligne aussi le Néerlandais Wilco Kelderman pour faire face à l'opposition menée par le grimpeur colombien Miguel Angel Lopez, vainqueur de l'étape de la Montagne Verte la semaine passée au Tour d'Oman (et 2e du classement final), par l'Espagnol Alejandro Valverde et par le Russe Ilnur Zakarin, deuxième en 2017.

Tom Dumoulin lors de la présentation de son équipe Sunweb le 4 janvier 2018

Tom Dumoulin lors de la présentation de son équipe Sunweb le 4 janvier 2018Getty Images

Mais le bloc le plus consistant semble bien être celui de l'équipe qui joue quasiment à domicile. La formation des Emirats aligne le vainqueur de l'année passée, le Portugais Rui Costa, ainsi que le grimpeur Fabio Aru, le champion d'Italie qui compte défier Dumoulin en mai sur les routes du Giro. L'Australien Rohan Dennis, pour sa part, vise ouvertement le "chrono" de samedi. "C'est mon objectif", annonce l'ex-maillot jaune du Tour de France. "Mais je veux aussi me tester sur l'arrivée au sommet", ajoute le champion d'Australie du contre-la-montre, lui aussi tourné vers le Giro. Les sprinteurs, eux, disposeront des trois premières étapes pour s'expliquer. Avec la possibilité pour le Britannique Mark Cavendish d'améliorer le score (trois étapes) qui en fait le coureur le plus souvent vainqueur dans le plus grand des Emirats Arabes Unis.

Quant au Français Julian Alaphilippe, 5e en 2017, il revient pour la deuxième fois à Abou Dhabi. "Ce serait bien de répéter cette performance même si ça va être différent avec le contre-la-montre", estime le puncheur auvergnat, qui a déjà ouvert son compteur de victoires en Amérique du Sud (étape du Colombia Oro Y Paz).

Les étapes :

  • Mercredi: 1re étape Madinat Zaya - Adnoc School, 189 km
  • Jeudi: 2e étape Yas Mal - Yas Beach, 154 km
  • Vendredi: 3e étape Nation Towers - Big Flag, 133 km
  • Samedi: 4e étape Al Maryah Island - Al Maryah Island, 11,8 km (contre-la-montre individuel)
  • Dimanche: 5e étape Qasr Al Muwaiji - Jebel Hafeet, 199 km

Les équipes :

WorldTour: Emirats (Kristoff/NOR, Costa/POR, Aru/ITA), AG2R La Mondiale (Frank/SUI, Geniez/FRA), Astana (M. A. Lopez/COL), Bahrein (I. Izagirre/ESP, Pozzovivo/ITA), BMC (Dennis/AUS), Bora (Majka/POL), Lotto (Greipel/GER), Mitchelton (Ewan/AUS, S. Yates/GBR), Movistar (Valverde/ESP), Quick-Step (Alaphilippe/FRA, Viviani/ITA), Dimension Data (Cavendish/GBR), EF Drapac (Phinney/USA, Rolland/FRA), Katusha (Kittel/GER, Zakarin/RUS), Lotto NL (van Emden/NED), Sky (Castroviejo/ESP, D. Lopez/ESP), Sunweb (T. Dumoulin/NED, Kelderman/NED), Trek (Brändle/AUT)

Invitées: Bardiani, Gazprom, Novo Nordisk

Le palmarès :

  • 2017: Rui Costa (POR)
  • 2016: Tanel Kangert (EST)
  • 2015: Esteban Chaves (COL)
0
0