avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Onda - Alto Mas de la Costa
Tour d'Espagne - 30 août 2019

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 30 août 2019 et débute à 12:30. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
-

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Miguel Angel Lopez (Astana), en 28h19'13''

2. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 6''

3. Alejandro Valverde (Movistar), + 16''

4. Nairo Quintana (Movistar), + 27''

5. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), + 1'58''

6. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), + 2'36''

7. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), + 2'52''

8. George Bennett (Jumbo-Visma), + 3'34''

9. Wilco Keldermann (Sunweb), + 3'36''

10. Fabio Aru (UAE Team Emirates), + 3'36''

Miguel Angel Lopez - stage 5 Vuelta 2019 - Getty Images
-

LE CLASSEMENT DE L'ETAPE :

1. Alejandro Valverde (Movistar), en 4h34'11''

2. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), m.t

3. Miguel Angel Lopez (Astana), + 6''

4. Nairo Quintana (Movistar), m.t

5. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), + 42''

6. Ion Izagirre (Astana), + 48''

7. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), + 51''

8. Fabio Aru (UAE Team Emirates), m.t

9. George Bennett (Jumbo-Visma), + 1'07''

10. Oscar Rodriguez (Euskadi-Murias), + 1'20''

...

13. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), + 1'37''

...

15. Wilco Keldermann (Sunweb), + 1'48''

...

17. Pierre Latour (AG2R La Mondiale), + 2'03''

Alejandro Valverde (7e étape de la Vuelta 2019)
-

Bien que légèrement distancé, Miguel Angel Lopez (Astana) retrouve le maillot rouge de leader de la Vuelta. Mais les écarts sont minces en tête du classement.

- 

Roglic termine dans la roue de l'Espagnol tandis que Lopez et Quintana concède quelques secondes. Le reste des favoris est beaucoup plus loin...

17:12

VICTOIRE D'ALEJANDRO VALVERDE !!!! La Movistar a parfaitement géré l'étape et le champion du monde s'impose en costaud...

150m 

Valverde lance le final avec Roglic qui semble très fort !

500m 

Valverde se met devant et décide d'emmener pour bien gérer le final.

700m

Accélération de Lopez (Astana) ! Valverde et Roglic suivent et c'est le Slovène qui durcit...

800m 

Quintana continue d'emmener le quatuor de tête. La Movistar veut l'étape mais Roglic semble très fort tout de même...

900m

Majka limite bien la casse ! Le Polonais de la Bora-Hansgrohe est pointé à 20'' du quatuor de tête.

1 km

DERNIER KILOMETRE !!!

1,1 km

Quintana tente encore de lâcher Roglic et Lopez ! Mais tout le monde suit...

1,5 km 

En rouleur-grimpeur, Roglic (Jumbo-Visma) préfère monter au train, plutôt que de subir les à-coups de Quintana et Lopez.

1,7 km 

Roglic et Quintana semblent les deux plus forts aujourd'hui. Lopez et Valverde ont tous deux montrés des signes de faiblesse...

1,8 km 

On ne voit plus le groupe Majka, qui a du perdre un peu de temps...

2 km 

Quintana semble tout de même roulé pour Valverde et monte un peu plus tranquillement désormais.

2,1 km 

Ça s'est regroupé en tête...

2,3 km 

Valverde coince !! Le tempo de Quintana est trop élevé pour Valverde qui décide de monter à son train... Loepz (Astana) aussi à du mal. Roglic semble mieux !

2,5 km

Chaves (Mitchelton-Scott) n'arrive pas à suivre le groupe Pogacar-Majka. C'est dur pour le petit Colombien...

2,7 km 

C'est Majka (Bora-Hansgrohe) qui fait le boulot une trentaine de mètres plus loin, avec Pogacar (UAE Team Emirates) notamment.

2,9 km 

Quintana (Movistar) continue de durcir le tempo avec Roglic et Lopez dans la roue. Valverde est bien là... Et c'est tout ! Ils ne sont plus que quatre.

3,1 km

ATTAQUE DE QUINTANA (Movistar) ! Le Colombien de la Movistar tente de sortir du groupe des favoris mais Roglic (Jumbo-Visma) revient en personne...

Nairo Quintana lors de la 5e étape du Tour d'Espagne 2019
3,3 km

Aru (UAE Team Emirates ) et Nieve (Mitchelton-Scott) ont été distancés...

3,5 km 

Ils ne sont plus que dix dans le groupe des favoris suite à l'accélération de Sepp Kuss... Latour (AG2R La Mondiale) a été distancé...

3,7 km

La Jumbo-Visma prend le contrôle du peloton et semble vouloir accélérer pour Roglic.

4 km 

Gilbert et Henao vont être repris dès les premières hectomètres de l'ascension ! Les favoris vont se jouer la gagne...

4,1 km

C'est parti pour la montée finale vers Mas de la Costa (1re cat) ! Un véritable enfer de 4,1km à 12,3% et des passages à 25% !

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

7 km

50'' d'avance pour le duo Heano-Gilbert sur le peloton. Sauf ENORME exploit, ça ne suffira pas pour viser la victoire d'étape.

8 km 

En Espagne, même les descentes comportent des petits repecho... Décidément...

9 km

Astana a pris les rênes du peloton juste avant la descente, sans doute plus pour parfaitement Lopez au pied qu'autre chose.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

10,5 km 

Les coureurs descendent désormais jusquau pied de la montée finale de Mas de la Costa, à 4,1km de l'arrivée. Ensuite, ça sera l'enfer...

11 km

1' d'avance pour le duo Gilbert-Henao sur le peloton désormais emmené par les Astana de Lopez ! Le Colombien doit se sentir très bien...

12 km

Changement de configuration en tête de peloton !! Astana décide de prendre les choses en main et accélère encore un peu plus le tempo...

12,4 km

ATTAQUE DE GILBERT (Deceuninck-Quick Step) !! Seul Sergio Henao (UAE Team Emirates ) a pu suivre le Belge en tête de course ....

12,7 km

CHUTE D'HIGUITA !!! Mais qu'est-ce que c'est que cette malchance incroyable pour la formation EF Education-First...

13 km 

Le quatuor de tête compte encore 1' d'avance sur le pelotone emmené à vive allure par les Movistar.

14 km

La Vuelta a déjà connu une arrivée à l'Alto Mas de la Costa en 2016, avec la victoire en échappé de Mathias Frank. Parmi les prétendants au général, Alberto Contador, Chris Froome, Esteban Chaves et Nairo Quintana, alors maillot rouge, étaient arrivés ensemble. Le Colombien a également grimpé l'Alto Mas de la Costa en 2017, lors de la Vuelta a la Comunidad Valenciana. Ce jour-là, il s'était imposé et Primoz Roglic avait fini 5e avec un retard de 57".

15 km

DE LA CRUZ EST DISTANCE !! On ne l'avait pas vu mais l'Espagnol du Team INEOS a coincé dans l'ascension, comme Teuns. Il est pointé à près d'une minute du groupe des favoris... Lopez (Astana) est donc maillot rouge virtuel !

16 km

Grosse explosion de Dylan Teuns (Bahrain-Merida) tout de même dans l'ascension. Le maillot rouge est pointé à 1'55'' du groupe des favoris...

17 km 

Si Movistar donne tout pour se donner les chances de gagner l'étape, Astana et Jumbo-Visma laisse tranquillement faire. Roglic et Lopez patientent...

18 km

1'15'' d'avance simplement pour les hommes de tête sur le peloton emmené par les Movistar !

18 km 

L'attaque de Tao Geoghegan Hart (Team INEOS) n'aura pas été concluante... Le jeune Britannique est déjà repris par le peloton, dans les premiers hectomètres de la descente.

19 km

Résultats au sommet du Puerto del Salto del Caballo (2e cat) :

1. Sergio Henao (UAE Team Emirates), 5 pts

2. Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), 3 pts

3. Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), 1 pt

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

21 km 

Le peloton passe à son tour au sommet du Puerto del Salto del Caballo (2e cat). A l'exception de Teuns, tous les leaders sont bien présents dans le peloton.

22 km

Près de quatre heures de course et plus de 41 km/h de moyenne, malgré le profil largement vallonné.

24 km 

Depuis le retour de Brambilla en tête de course, le peloton ne reprend plus rien aux hommes de tête. Il faut dire qu'il y a encore 19 km à rouler pour les Movistar. Il faut se gérer.

24,5 km

Le trio de tête vient de voir Sebastian Henao (Team INEOS) faire son retour dans le groupe de tête. Mais les quatre hommes ne comptent que 1'30'' d'avance sur le peloton et déjà 2'21'' sur Teuns, qui n'est virtuellement plus maillot rouge.

25 km

ATTAQUE DE TAO GEOGHEGAN HART !! Le Britannique du team INEOS sort du groupe des favoris, malgré le tempo des favoris; et réussit à prendre une trentaine de mètres sur le peloton emmené par les Movistar.

Tao Geoghegan Hart during the 76th Tour of Poland 2019.
25,3 km 

Teuns n'arrive même pas à s'accrocher aux distancés qui tentent de rentrer...

25,7 km 

Teuns (Bahrain-Merida) est tout seul derrière le peloton. Personne ne l'attend ou alors il ne reste plus que Bahrain-Merida à ses côtés, ce qui est plus probable.

26 km

Il ne reste plus que Rojas, Soler et Pedrero aux côtés de Valverde et Quintana. Mais il faut dire que le pleoton a été réduit à une grosse trentaine de coureurs...

26,5 km

TEUNS LÂCHE !!! Le maillot rouge de la Bahrain-Merida est déjà distancé par le tempo élevé des Movistar... C'est une grosse surprise !

Teuns - stage 6 Vuelta 2019 - Getty Images
27 km

Plus que 1'30'' d'avance sur les hommes de tête ! Ça revient fort...

27,5 km

Brambilla (Trek-Segafredo) est en train de faire le forcing plour rentrer sur les deux hommes de tête. Et il revient en solitaire...

28 km

Gilbert (Deceuninck-Quick Step) et Sergio Henao (UAE Team Emirates) compte 16'' d'avance sur Brambilla (Trek-Segafredo), Sebastian Henao (Team INEOS) et Michael Storer (Sunweb) et 1'50'' sur le peloton emmené par les Movistar.

28 km 

Le peloton s'amaigrit à vue d'oeil. Ils ne sont plus que quatre-vingts environ dans le groupe des favoris.

28,5 km

Ils ne sont plus que deux en tête de course ! Marczynski (Lotto-Soudal) ne peut plus suivre... Il ne reste donc plus que Gilbert (Deceuninck-Quick Step) et Henao (UAE Team Emirates) à l'avant !

29 km

C'est toujours la Movistar qui fait le tempo en tête de peloton avec encore quatre équipiers autour de Valverde et Quintana. On monte très fort du côté de la formatione spagnole pour faire mal aux autres leaders.

29,5 km 

Brambilla (Trek-Segafredo) et Storer (Sunweb) ne sont pas très loin du trio de tête et tentent de faire la jonction, au tempo.

30 km

Ils ne sont donc plus que quatre en tête de course. Et Sebastian Henao (Team IENOS) craque à son tour...

30,5 km

Accélération de Tomasz Marczynski (Lotto-Soudal) en tête de course !! Gilbert (Deceuninck-Quick Step) prend de suite la route, de même que les deux Henao...

31 km

Le champion du monde, Alejandro Valverde (Movistar), détaillait ses ambitions ce matin : “C’est une montée tellement dure que je ne m’attends pas à beaucoup d’écarts entre les meilleurs coureurs… Mais qui sait, après des étapes très exigeantes, on peut voir des surprises. On prend cette étape comme une opportunité de faire des écarts - il va y avoir des possibilités. C’est comme sur le Tour de France, les gens se demandent qui est le leader alors qu’on court en équipe. Celui qui est à l’avant, tant mieux. On ne va simplement pas courir l’un contre l’autre. Il n’y a aucun problème entre nous.”

Valverde Vuelta
31,5 km

Plus que 2'25'' d'avance pour les hommes de tête sur un peloton toujours emmené par les Movistar.

32 km

Ça devient dur de suite dans l'ascension pour Jelle Wallays (Lotto-Soudal), lâché par ses compagnons d'échappée. Le Belge s'accroche mais c'est difficile...

33 km

Les hommes de tête abordent à l'instant le Puerto del Salto del Caballo (2e cat) et ses 10,4km à 4,6% ! L'échappée risque d'y perdre pas mal de temps...

34 km

Bien aidé par Docker, Higuita (EF Education-First) fait son retour dans le peloton. Mais ça risque de lui manquer dans l'optique de la victoire d'étape.

35 km 

Higuita (EF Education-First) est en train de faire l'effort en solitaire pour tenter de rentrer sur le pleoton.

36 km

Plus que 2'45'' d'avance pour les dix hommes de tête, qui voient leurs rêves de victoire d'étape fondre au fur et à mesure des kilomètres.

37 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), Tomasz Marczynski et Jelle Wallays (Lotto-Soudal), Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), Sergio Henao (UAE Team Emirates), Sebastian Henao (Team INEOS), Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale), Cyril Barthe (Euskadi-Murias), Stéphane Rossetto (Cofidis) et Michael Storer (Sunweb)

Philippe Gilbert (Deceuninck - Quick-Step)
38 km

Crevaison roue arrière pour Sergio Higuita (EF Education-First) !! Le Colombien doit attendre sa voiture pour être dépanné... Que de malchances pour la formation américaine !

39 km

2'55'' d'avance pour les hommes de tête ! Le peloton ne cesse de se rapprocher...

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

41 km

Résultat du sprint intermédiaire de Onda :

1. Jelle Wallays (Lotto-Soudal), 4 pts, 3”

2. Michael Storer (Team Sunweb), 2 pts, 2”

3. Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), 1 pt, 1”

42 km

Dans le dur au moment de l'accélération des Movistar, Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) est bel et bien encore dans le peloton. Mais le porteur du maillot vert n'est pas loin de lâcher prise.

Vuelta a Espana - Stage 5 - Interview Sam Bennett
43 km 

Il n'y a bien que la Movistar qui travaille en tête de peloton. Un temps placés pour soutenir l'opération des Espagnols, Astana reste en second rideau et n'aide pas la formation de Valverde et Quintana.

45 km

Gros travail des Movistar en tête de peloton ! Tous les équipiers de Valverde et Quintana sont à la planche dans cette 7e étape. On vise l'étape et on donne tout pour cela.

Contrarreloj por equipos, Movistar Team
46 km

CHUTE DE JAMES KNOX !!! Le grimpeur de la Deceuninck-Quick Step est tombé tout seul sur la droite d'une route pourtant large mais ça roule vite. Coup dur pour la Deceuninck-Quick Step...

47 km

3'10'' d'avance pour les dix hommes de tête qui ont déjà perdu pas mal de temps et qui risquenbt d'en perdre encore beaucoup dans la longue ascension du Puerto del Salto del Caballo (2e cat) et ses 10,4km à 4,6%, qui débutera à 33km de l'arrivée.

48 km

CHUTE A L'ARRIERE DU PELOTON !! Attendu par deux équipiers, Madrazo (Burgos BH) tombe dans un virage en compagnie d'un équipier et d'un Katusha-Alpecin à la sortie d'un rond-point.

49 km

La vitesse moyenne s'élève toujours à 43,0km/h après avoir affronté les premières difficultés de la journée. Ça risque de faire mal aux jambes dans le final.

50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !! Et il reste les deux ascensions le splus durs de la journée...

52 km 

Pour espérer s'imposer, les hommes de tête devront au moins aborder l'ascension finale de 4km avec 2' d'avance sur les favoris pour espérer aller au bout.

53 km

3'15'' d'avance pour les dix hommes de tête qui se relayent avec encore un peu plus de conviction mais le tempo des Movistar en tête de peloton est infernal.

54 km

Sergio Henao (UAE Team Emirates) a accumulé 11 points depuis le départ de l'étape, qui s'ajoutent à celui qu'il avait déjà pris auparavant. Il reste 15 points à prendre entre l'ascension de 2e catégorie du Puerto del Salto del Caballo et celle de 1re catégorie de l'Alto Mas de la Costa mais le maillot de meilleur grimpeur de Madrazo ne sera pas mis en danger aujourd'hui.

56 km

Crevaison pour Angel Madrazo (Burgos BH) ! L'Espoagnol, leader du classement de la montagne, ne marquera pas de points aujourd'hui...

57 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), Tomasz Marczynski et Jelle Wallays (Lotto-Soudal), Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), Sergio Henao (UAE Team Emirates), Sebastian Henao (Team INEOS), Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale), Cyril Barthe (Euskadi-Murias), Stéphane Rossetto (Cofidis) et Michael Storer (Sunweb)

Gianluca Brambilla - stage 6 Vuelta 2019 - Getty Images
58 km

Plus que 3'38'' d'avance pour les dix hommes de tête !

59 km

Résultats au sommet du Puerto de Alcudia de Veo (3e cat) :

1. Sergio Henao (UAE Team Emirates), 3 pts

2. Tomasz Marczynski (Lotto-Soudal), 2 pts

3. Cyril Barthe (Euskadi-Murias), 1 pt

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

61 km

Pendant ce temps, sur Eurosport 2, Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), est en train de réaliser un nouveau numéro monumental sur le Tour de l'Allemagne. Parti à 100km de l'arrivée, le champion d'Europe du chrono compte 3'25'' d'avance sur le peloton à 41km de l'arrivée.

62 km

Plus que 3'56'' d'avance pour l'échappée ! Les hommes de tête perdent beaucoup de temps désormais sur un peloton mené par les Movistar.

64 km

Equipier du maillot rouge Dylan Teuns, Yukiya Arashiro se félicitait de la prise de pouvoir du Belge : "Je suis ravi de la prise du maillot de leader de Dylan Teuns qui est aussi mon compagnon de chambre. C'est la première fois que je suis dans l'équipe du leader d'un Grand Tour. J'en ai fait plusieurs avec Thomas (Voeckler) mais je n'avais pas été sélectionné pour le Tour 2011. C'est excitant de défendre le maillot, surtout après ma chute de début de saison qui m'a tenu trop longtemps à l'écart des courses.”

65 km 

Le tempo s'est clairement accéléré dans le peloton et, de suite, les sprinteurs sont en difficulté à l'image de Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), oblmigé de sprinter pour s'accrocher.

66 km

Monté à 5', l'écart commence de suite à descendre. Plus que 4'35'' d'avance pour les hommes de tête !

67 km

CHANGEMENT DE CONFIGURATION EN TËTE DE PELOTON !! Movistar et Astana viennent de prendre les commandes du peloton et accélèrent singulièrement le rythme derrière l'échappée.

67 km 

L'échappée s'entend parfaitement pour le moment. On a bien compris qu'il y avait une chance de victoire aujourd'hui mais qu'il fallait absolument bien s'entendre pour cela.

68 km

Il fait très chaud aujourd'hui sur les routes de la Vuelta (33°) et les équipiers multiplient les allers-retours aux voitures pour aller chercher des rafraichissements.

69 km

4'31'' d'avance pour les hommes de tête qui ont creusé l'écart dans la deuxième ascension du jour. C'est encore bien trop tôt pour espérer se jouer la gagne mais le peloton n'a pas encore accéléré, loin de là.

70 km

Les hommes de tête abordent à l'instant la troisième ascension du jour, le Puerto de Alcudia de Veo (3e cat, 4,2km à 4,4%).

71 km

Résultats au sommet du Puerto de Eslida (2e cat) :

1. Sergio Henao (UAE Team Emirates), 5 pts

2. Cyril Barthe (Euskadi-Murias), 3 pts

3. Quentin Jauregui (Ag2r La Mondiale), 1 pt

72 km

Touché dans une chute hier qui l'a forcé à l'abandon, Rigoberto Uran a été plus durement touché que prévu comme l'a renconté son directeur sportif, Juan Manuel Garate : "Rigoberto (Uran) est actuellement en soins intensifs. Ils ont fait une batterie de tests : il a également le poumon gauche endommagé et il souffre également de plusieurs fractures aux côtes. En ce moment, il est en observation."

Rigoberto Uran (EF Education-First) sur le Tour d'Espagne 2019
74 km 

La Movistar et Astana sont bien placés en tête de peloton mais ne roulent pas pour le moment. Si ça reste en l'état, l'échappée a de bonnes chances d'aller au bout.

75 km

L'écart commence à grandir ! La formation Bahrain-Merida a clairement réduit l'allure... Et les hommes de tête comptent désormais 4'30'' d'avance sur le peloton.

78 km

Encore deux coureurs de moins sur les routes de la Vuelta ! Davide Formolo (Bora-Hansgrohe) n'a pas pris le départ de cette 7e étape alors que Tejay Van Garderen (EF Education-First), tombé hier, a finalement abandonné.

80 km

4' d'avance pour les dix hommes de tête, qui creusent légèrement dans cette deuxième ascension du jour.

81 km

LE COUREUR LE PLUS DANGEREUX DE L'ECHAPPEE : Gianluca Brambilla

Habitué aux échappées, capable de rentrer dans le top 15 des Grands Tours (13e Giro 2012, 13e Vuelta 2015), l'Italien de la Trek-Segafredo était ce matin 32e du classement général, à 8'59'' de Teuns. D'où la volonté des Bahrain-Merida de ne pas laisser l'échappée prendre trop de champ.

Gianluca Brambilla - stage 6 Vuelta 2019 - Getty Images
81,5 km 

Pour le moment, ce sont les Bahrain-Merida de Dylan Teuns qui imposent le tempo en tête de peloton. Le Belge veut conserver son maillot rouge de leader et, pour cela, doit limiter l'écart avec l'échappée avant d'essayer de limiter la casse face aux cadors.

82 km

3'42'' d'avance pour les hommes de tête qui ne creusent plus l'écart sur le peloton. Les favoris seraient-ils motivés pour se jouer la victoire ?

83 km 

Les hommes de tête abordent la deuxième ascension du jour, le Puerto de Eslida (2e cat, 6km à 4,5%). On s'entend bien dans l'échappée.

84 km

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Dylan Teuns (Bahrain-Merida), en 23h44'00''

2. David de la Cruz (Team INEOS), + 38''

3. Miguel Angel Lopez (Astana), + 1'00''

4. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 1'14''

5. Nairo Quintana (Movistar), + 1'23''

6. Robert Gesink (Jumbo-Visma), + 1'23''

7. Alejandro Valverde (Movistar), + 1'28''

8. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), + 2'17''

9. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), + 2'18''

10. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), + 2'47''

Teuns - stage 6 Vuelta 2019 - Getty Images
85 km

Résultats au sommet du Puerto del Marianet (3e cat) :

1. Sergio Henao (UAE Team Emirates), 3 pts

2. Jelle Wallays (Lotto-Soudal), 2 pts

3. Tomasz Marczynski (Lotto-Soudal), 1 pt

86 km

3'45'' d'avance pour les dix hommes de tête ! Le peloton ne chasse pas vraiment derrière mais ne semble pas décidé à lâcher l'étape une nouvelle fois.

88 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve à l'avant Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo), Tomasz Marczynski et Jelle Wallays (Lotto-Soudal), Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), Sergio Henao (UAE Team Emirates), Sebastian Henao (Team INEOS), Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale), Cyril Barthe (Euskadi-Murias), Stéphane Rossetto (Cofidis) et Michael Storer (Sunweb).

Philippe Gilbert (Deceuninck - Quick-Step)
89 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Après 95km de course et un départ ultra rapide marqué par la une longue bagarre pour prendre l'échappée du jour, dix hommes ont finalement réussi à partir. Le peloton a laissé partir pour récupérer un peu. Les hommes de tête ont abordé la première difficulté du jour, le Puerto del Marianet (3e cat).

 

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 7e étape : Un mur redoutable et des passages à 25% pour finir

00:20
 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 7e étape du Tour d'Espagne entre Onda et Mas de la Costa (183,2km).

0 commentaire