19/05/19 - 12:50
Terminé
Riccione - San Marino
Tour d’Italie • Etape9
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Riccione - San Marino
Tour d’Italie - 19 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 19 mai 2019 et débute à 12:50. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:13

LE NOUVEAU TOP 10 AU GÉNÉRAL. Nans Peters remonte à la 3e position.

1. Conti

2. Roglic, +1'50''

3. Peters, +2'21''

4. Rojas, +2'33''

5. Masnada, +2'36''

6. Amador, +2'39''

7. Antunes, +3'05''

8. Madouas, +3'27''

9. Carboni, +3'30''

10. Bilbao, +3'32''

17:10

CONTI RESTE EN ROSE ! Valerio Conti conserve sa place de leader au général ! Le maillot rose termine 38e à 3'34''. Il garde 1'50'' d'avance au général sur Roglic, vainqueur magistral de cette 9e étape chronométrée à Saint-Marin.

17:07 

Rojas franchit la ligne avec 4'35'' de retard sur Roglic. Cela veut dire qu'il passe derrière Peters au général.

17:06

PETERS NOUVEAU MAILLOT BLANC ! C'est officiel ! Le Français Nans Peters (AG2R La Mondiale) est le nouveau leader du classement du meilleur jeune. Il ravit la tunique blanche à Giovanni Carboni, qui vient de terminer le chrono à 1'37'' de Peters. Voici le top 3 au général :

1. Peters

2. Madouas, à 1'06''

3. Carboni, à 1'09''

17:01 

Nans Peters a repris 58 secondes à Valentin Madouas aujourd'hui. L'ancien Vélo d'Or espoirs a déboursé 3'46'' sur Roglic et prend la 42e place provisoire. Solide de la part de l'Isérois, qui devrait prendre le maillot blanc ! Mais il faut encore attendre l'arrivée de Giovanni Carboni. Il faut que l'Italien termine dans un temps supérieur à 56'06''.

16:58 

Valentin Madouas en termine ! Le Breton, 5e du général avant ce chrono, termine 57e à 4'44''. On attendait peut-être un peu mieux de la part du puncheur de la Groupama-FDJ. Mais il ne faut pas oublier qu'il n'a que 22 ans, qu'il s'agit de son premier grand tour et qu'il n'avait jamais disputé un chrono aussi long.

16:57

Rojas devrait conserver sa 2e place au général. Au 2e inter, l'Espagnol avait repris du temps sur tous ses adversaires dans le top 5, à l'exception de Conti. Mais gare à ne pas partir à la faute dans les derniers hectomètres. Le coureur de la Movistar vient de se tromper de chemin à un rond-point et a perdu quelques secondes dans l'histoire.

16:54 

Amaro Antunes en termine au 44e rang (+3'54''). Le Portugais de CCC était 6e du général ce matin. On attend désormais l'arrivée du top 5.

16:43 

CONTI RESTE SOLIDE. Valerio Conti vient de passer au 2e inter. Le maillot rose recule un peu dans la hiérarchie (37e à 2'18''). Mais il a toujours une marge très confortable. Sauf catastrophe, l'Italien va conserver la tête du général ce soir.

16:42

Nans Peters est maillot blanc virtuel au 2e intermédiaire (km22,6) ! Classé au 65e rang provisoire (+2'54''), il a repris 43'' à Madouas et 49'' à Carboni. Reste à ne pas craquer dans la montée finale.

16:40

Mais le Slovène ne sera pas en rose pour autant. Car Valerio Conti résiste bien pour l'instant. Le maillot rose n'a perdu que 27'' sur Roglic au premier intermédiaire !

16:39 

À l'issue de ce chrono qu'il va remporter, Roglic va posséder 1'44'' d'avance sur Nibali et 3'46'' sur Yates !

16:35 

La frustration est immense pour Victor Campenaerts. Le Belge sait où il a perdu ce contre-la-montre. On peut imaginer que sans son changement de vélo à 1,5km de l'arrivée, consécutive à un incident mécanique, il l'aurait emporté face à Roglic...

16:33

MEILLEUR TEMPS POUR ROGLIC ! Le Slovène a été monstrueux dans la dernière montée ! Il a comblé ses 51'' de retard sur Campenaerts et fini par devancer le Belge pour 11 secondes à l'arrivée !!! Primoz Roglic va remporter ce chrono et faire une énorme opération au général.

16:31 

Auteur du 35e temps provisoire à l'arrivée (+3'34''), Miguel Angel Lopez (Astana) est l'autre grand perdant de la journée. Le débours du Colombien s'élève à 2'40'' sur Nibali.

16:28 

YATES A EXPLOSÉ !!! Grosse sensation à l'arrivée. Le Britannique, pourtant dans le coup au 2e inter (14e à 1'39'') a subi une grande défaillance dans la montée finale ! Il a franchi la ligne avec trois minutes de retard sur Campenaerts. Il a perdu 2'06'' sur Nibali aujourd'hui !

16:26

PETERS (PRESQUE) MAILLOT BLANC VIRTUEL ! L'Isérois n'a pas été exceptionnel au premier intermédiaire (106e temps provisoire), mais il a été bien meilleur que Madouas et Carboni ! Le coureur d'AG2R La Mondiale leur a repris respectivement 27'' et 29'' en 11km. Il est virtuellement passé devant Madouas dans la course au maillot blanc. Et il n'a plus qu'une seconde à combler sur Carboni.

16:23 

Valerio Conti bénéficie du soleil dans la première partie du tracé. Peu ont pu en dire autant aujourd'hui.

16:22

Troisième temps pour Vincenzo Nibali ! L'Italien n'a pas très bien fini. Il a perdu une dizaine de secondes sur Mollema dans la montée. Le leader de Bahrain-Merida concède au final 54'' sur Campenaerts et 5'' sur Mollema.

16:20 

Nibali va en terminer ! Il va faire un gros temps !

16:19 

Madouas est très loin au premier intermédiaire ! Il n'a que le 152e temps provisoire, à deux minutes de Campenaerts, après 11km. Déception aussi pour Tony Gallopin, relégué à 1'55''.

16:17

Gros chrono de Bauke Mollema (Trek-Segafredo) ! L'expérimenté coureur néerlandais est le nouveau dauphin de Campenaerts à l'arrivée (+49'').

Mollema
16:15

CONTI EST EN PISTE ! Tous les coureurs se sont désormais élancés dans ce chrono entre Riccione et Saint-Marin. Le maillot rose Valerio Conti (UAE Emirates) vient de partir. Il compte 1'32'' de marge sur José Joaquin Rojas (Movistar) et 1'41'' sur Giovanni Carboni (Bardiani-CSF). Vu ses références plutôt solides en chrono, l'Italien devrait pouvoir conserver le leadership aujourd'hui.

16:14 

ROGLIC ACCÉLÊRE ENCORE ! Le Slovène est remonté en 3e position après 22,6km, à 51'' de Campenaerts. Pour la victoire d'étape, c'est jouable pour Roglic. Pour le général, il est en train de faire une bonne opération. Il a déjà repris 38'' à Nibali, 48'' à Yates et 2'12'' à Lopez.

16:08

Bob Jungels ne prend que le 4e temps à l'arrivée ! Il concède 1'05'' sur Campenaerts. Le Luxembourgeois n'a repris que 16'' dans la montée sur le Belge, qui a pourtant été victime d'une incident mécanique assorti d'un changement de vélo. Au regard de la performance du Luxembourgeois, Campenaerts a été franchement épatant dans ce final qui ne lui correspondait guère, qui plus est avec les circonstances que l'on sait.

16:03 

C'est parti pour Valentin Madouas ! Le jeune Breton, 5e du général à 2'17'' de Conti, va tenter de revêtir le maillot blanc à l'issue de ce chrono. Il a 8'' à combler sur son compatriote Nans Peters et 36'' sur Giovanni Carboni, leader de ce classement du meilleur jeune.

Valentin Madouas
16:01 

Au deuxième intermédiaire, après 22,6km, Yates est passé derrière Nibali ! Il avait 10'' d'avance tout à l'heure. Il en a désormais dix de retard. Le Britannique a donc brutalement perdu 20 secondes sur l'Italien, en l'espace de onze kilomètres. La montée finale débute maintenant pour les deux hommes. La dynamique va-t-elle évoluer à nouveau ?

15:57 

ROGLIC PART FORT ! Après 11km, le Slovène a certes 33'' de retard sur Campenaerts (6e temps). Mais il a surtout 16'' d'avance sur Yates, 26'' sur Nibali et 57'' sur Miguel Angel Lopez, qui aurait été victime d'une crevaison.

15:54 

On sent que le niveau augmente. Deuxième place provisoire pour Tanel Kangert (EF Education First). Le champion d'Estonie est le premier à concéder moins d'une minute sur Campenaerts à l'arrivée (+0'59''). Ce n'est sans doute pas le dernier.

15:53 

Belle performance de Ben O'Connor (Dimension Data). Le jeune coureur austrlalien, révélé au plus haut-niveau par sa victoire d'étape sur le Tour des Alpes l'an dernier, prend la 4e place provisoire (+2'21'').

15:48

Alexis Vuillermoz est en perdition. Il vient de se faire rattraper par Zakarin, parti trois minutes après lui.

15:49 

Yates est parti plus vite que Nibali ! Le Britannique, relégué à 49'' de Campenaerts, a collé 10'' à l'Italien après 11 km. Pour l'instant, il lui prend en moyenne une seconde par kilomètre.

15:46

1. Si Campenaerts l'emporte aujourd'hui, il s'agira de sa première victoire depuis l'établissement de son record de l'heure (55,089km), le 16 avril dernier. Ce sera la 7e victoire de sa carrière. Toutes ont pour l'instant été obtenues... en contre-la-montre.

15:41 

ROGLIC EN PISTE ! 11e du général et dernier cador sur la start-list, le Slovène vient de s'élancer. Vainqueur à Bologne, l'ancien porteur du maillot rose est de fait le grand favori du jour.

Primoz Roglic Giro de Italia primera etapa
15:40 

Petite frayeur pour Simon Yates ! Le Britannique a failli partir à la faute dans une courbe. Attention, les premiers kilomètres sont très glissants.

15:38 

12e du général, Davide Formolo (Bora-Hansgrohe) salue ses supporters avant de quitter la rampe de lancement. La 2e meilleur carte pour le général côté italien montre ainsi un visage décontracté avant de prendre part à ce chrono où il joue gros.

15:34

Simon Yates (Mitchelton-Scott) est en piste ! Le Britannique est peut-être le principal rival de Roglic aujourd'hui. À Bologne, il avait été le dauphin du Slovène. Avant ça, la dernière sortie chronométrée du vainqueur de la Vuelta avait été ponctué d'un succès. C'était sur Paris-Nice.

Giro D'Italia Cycling, stage 1, Bologna to San Luca; Simon Yates (GBR) in action during the Individual Time Trial
15:32 

La route est désormais quasi-sèche sur la seconde partie du tracé. Un avantage certain pour les coureurs à venir.

15:31

Bon chrono de Diego Ulissi (UAE Emirates) ! Le puncheur italien s'empare du 3e temps à l'arrivée, à 1'57'' de Campenaerts.

15:30 

Neuvième temps pour Bob Jungels après 11km. Le champion du Luxembourg a déboursé 44'' sur Campenaerts. C'est le meilleur temps parmi les coureurs intéressés au génélra pour l'instant.

Bob Jungels (Deceuninck-QuickStep) lors de Kuurne-Brussel-Kuurne 2019
15:28 

C'est parti pour Vincenzo Nibali ! Le "Requin de Messine" avait signé un joli chrono à Bologne (3e à 23'' de Roglic). Va-t-il en faire de même aujourd'hui ?

15:26 

Le soleil revient sur la ligne d'arrivée alors que Domenico Pozzovivo signe un joli chrono (8e à 3'19''). L'Italien, équipier de Nibali, semble s'être bien remis d'une chute qui l'avait touché au poignet.

15:24

Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale) est très loin après 11 kilomètres. Le Jurassien, encore dans le coup au général, a déjà près de deux minutes de retard (1'51''). Pavel Sivakov (Ineos) fait bien mieux avec ses 1'12'' de retard.

15:22

Il y a des points à aller chercher au classement du meilleur grimpeur. L'ascension vers Saint-Marin, longue de 12,2km à 4,5% de moyenne est classée en 2e catégorie. Giulio Ciconne (Trek-Segafredo) va ainsi tenter de réaliser le meilleur temps sur cette ultime section pour conforter sa tunique bleue de leader.

15:19 

Tao Geoghegan Hart (Ineos) est passé avec 1'09'' de retard au pointage du km 11. Le Britannique n'est pas partie sur un grand rythme.

15:17

À l'arrivée, le meilleur Français est pour l'instant Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step). Le Nordiste occupe la 19e place provisoire, à 5'20'' de Campenaerts.

15:13 

Voici un rappel des principaux horaires de départ jusqu'au maillot rose Valerio Conti, dernier coureur à s'élancer.

15h13 : Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step)

15h16 : Bauke Mollema (Trek-Segafredo)

15h22 : Rafal Majka (Bora-Hansgrohe)

15h25 : Miguel Angel Lopez (Astana)

15h28 : Vincenzo NibalI (Bahrain-Merida)

15h31 : Simon Yates (Mitchelton-Scott)

15h34 : Tony Gallopin (AG2R La Mondiale)

15h37 : Davide Formolo (Bora-Hansgrohe)

15h40 : Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

16h01 : Valentin Madouas (Groupama-FDJ)

16h04 : Nans Peters (AG2R La Mondilae)

16h07 : Giovanni Carboni (Bardiani-CSF)

16h10 : Juan José Rojas (Movistar)

16h13 : Valerio Conti (UAE Emirates)

15:11 

24e du général, Esteban Chaves vient de s'élancer. On s'approche du money-time ! Carapaz, Zakarin, Sivakov et Carapaz sont déjà en piste également.

15:08

C'ÉTAIT BIEN UN INCIDENT POUR CAMPENAERTS. Lotto-Soudal a confirmé que le changement de vélo du leader provisoire Victor Campenaerts, à 1,5km de l'arrivée, était lié à un problème mécanique. Les regrets risquent d'être immenses si la victoire venait à lui échapper pour une poignée de secondes. Pour l'instant, son leadership reste très solide. Mais ces principaux adversaires ne se sont pas encore élancés.

15:05 

Tao Geoghegan Hart vient de s'élancer. Le nouveau prodige britannique d'Ineos va tenter de faire aussi bien qu'à Bologne, où il s'était classé 7e. Il était ce matin 32e du général, à 7'43'' de Conti et 2'19'' de Roglic.

15:01 

Ces conditions qui se dégradent sont une bonne nouvelle pour Campenaerts. Les concurrents qui sont actuellement sur le parcours perdent de précieuses secondes dans les virages.

15:00 

Une énorme averse est en train de tomber au premier pointage (km11). C'est moins chaotique dans l'aire de départ, où la pluie reste modérée.

14:57

LE TOP 5 PROVISOIRE.

1. Victor Campenaerts (Lotto-Soudal), les 34,8 km en 52'03''

2. Chad Haga (Sunweb), à 1'03''

3. Scott Davies (Dimension Data), à 2'26''

4. Tobias Ludvigsson (Groupama-FDJ), à 2'33''

5. Krists Neilands (Israel CA), à 2'46''

14:55 

De Gendt a bien fini. Le Belge n'a fait que grimper dans la hiérarchie au fil du chrono, 11e au 1er inter, 7e au 2e inter puis 3e à l'arrivée. Il est quand même très loin de Campenaerts (+2'29'').

14:51

La pluie s'est renforcée sur le parcours. Et il y a même des coups de tonnerre.

14:44

Déception au premier intermédiaire pour Luke Durbridge (Mitchelton-Scott). Le champion d'Australie a déjà perdu 43'' en 11 kilomètres. Il n'est que 6e, juste derrière Florian Sénéchal (+32''), meilleur Français sur ce début de tracé.

14:41

Tobias Ludvigsson (Groupama-FDJ) s'est glissé dans le top 5 provisoire. Le champion de Suède prend la 4e place provisoire, à 2'33'' de Campenaerts.

14:40

UN BLEU EN BLANC CE SOIR ? Nans Peters (2e à 28'') et Valentin Madouas (3e à 36'') n'ont qu'un infime retard sur le leader du classement du meilleur jeune, Giovanni Carboni, 23 ans. Peuvent-ils profiter de ce long chrono pour passer devant l'Italien ? Difficile à dire, le match s'annonce très ouvert. Carboni n'est pas un manche face à la montre. Il était doué chez les jeunes, se classant à trois reprises vice-champion d'Italie (deux fois en juniors, une fois en espoirs). Madouas (9e du chrono de l'Etoile de Bessèges) et Peters (39e sur celui du Romandie) ne lui semblent pas inférieurs vu le profil assez complet qui est le leur. Mais lors du chrono de Bologne, les deux Français avaient été battus par l'Italien. Reste que le contexte n'avait rien à avoir. Aujourd'hui, un maillot distinctif est en jeu.

14:29 

Selon le photographe Kei Tsuji, témoin de la scène, Campenaerts a été victime d'un saut de chaîne. Ce serait donc la raison pour laquelle le Belge a dû changer de vélo à 1,5km de l'arrivée. Il s'agirait donc bien d'un incident et non d'un choix stratégique.

14:24 

Soi De Gendt (Lotto-Soudal) est dans un mauvais jour, soit il ne fait pas le chrono à fond. En tout cas, le Belge n'est pas dans le coup. Au deuxième intermédiaire, il accuse 1'47'' de retard sur son compatriote et coéquipier Campenaerts.

14:22 

Chad Haga (Sunweb) vient s'emparer du 2e meilleur temps, à 1'03'' de Campenaerts, seul coureur pour l'instant à avoir cassé la barre des 40km/h de moyenne (40,1).

14:18 

Voici des images du changement de vélo de Campenaerts. Reste à en connaître la raison. En tout cas, cela a été fait dans la précipitation. Le mécano n'a pas pu le pousser correctement, et il a fallu finalement que des spectateurs aident Campenaerts pour se relancer. Pas académique. Et très coûteux en temps.

14:14 

ÉNORME TEMPS DE CAMPENAERTS ! Le double champion d'Europe de chrono repousse Scott Davies à 2'26'' sur la ligne ! Il a doublé son avance sur le Britannique lors du dernier tiers de course. Le Belge a bouclé les 34,8 km en 52'03''. On a maintenant envie de savoir si son changement de vélo était prévu. Si ce n'est pas le cas, et qu'il s'agit de la conséquence d'un incident, la perte de temps pourrait lui coûter cher en vue de la victoire du jour.

14:11 

Campenaerts a changé de vélo ! Est-ce volontaire ? On ne sait pour l'instant. En tout cas, il va franchir la ligne d'arrivée sur un vélo traditionnel !

14:08 

Partie une minute avant que Caleb Ewan, Pascal Ackermann vient de reprendre le coureur australien, vainqueur hier de la 8e étape devant Elia Viviani et le champion d'Allemagne. Pour les deux hommes, pas question de rivalité aujourd'hui. Juste d'économiser un maximum de forces (tout en rentrant dans les délais), avant les deux prochains sprints qui auront lieu mardi et mercredi.

14:04

Il pleut sur les routes de l'état de Saint-Marin. Les parapluies sont de sortie et la route est trempée. Cela a son importance car le final comprend quelques courtes descentes assez sinueuses.

14:02 

Scott Davies (Dimension Data) a signé le premier résultat de référence à l'arrivée (54'29''). Le Britannique, multiple champion national de chrono chez les jeunes, relègue le Russe Strakhov (Katusha) à 3'31'' et Bohli à 4'15''.

14:00 

Campenaerts a significativement accru son avance au deuxième intermédiaire (22km). Il possède désormais 42'' de marge sur Chad Haga, contre 12'' au premier inter'. Le Belge aborde maintenant la partie montante finale du chrono. l

13:58 

Cela fait cinq minutes que Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) s'est élancé. L'infatigable rouleur belge apparaît comme un sérieux client pour le top 10 aujourd'hui. À condition qu'il fasse le chrono à fond bien entendu.

13:55

BOHLI PREND LES COMMANDES. Troisième du prologue du Tour de Romandie, Tom Bohli (UAE Emirates) a logiquement pris le meilleur temps à l'arrivée. Il a bouclé les 34,8 km en 58'44''. Soit un peu plus de 35/km/h de moyenne. Le Suisse repousse Nico Denz, seul autre coureur à en avoir terminé, à 52''. Bohli va pouvoir faire remonter de précieuses informations pour son leader Valerio Conti, qui doit s'élancer dans deux grosse heures.

13:52 

Jos Van Emden (Jumbo-Visma) ne fait visiblement pas le chrono à fond. Le Néerlandais, pourtant grand spécialiste du chrono, pointe à 1'18'' de Campenaerts après 11km. Étant équipier de Roglic sur ce Giro, on lui a peut-être fait passer la consigne de garder des forces aujourd'hui.

 

CONTI PEUT-IL RESTER EN ROSE ? Oui, sauf mauvaise surprise. Leader depuis l'étape de l'Aquila vendredi soir, Valerio Conti possède 1'32'' de marge sur son premier poursuivant, José Joaquin Rojas, pas réputé pour ses qualités de rouleur malgré un titre de champion d'Espagne chez les juniors. Derrière, on ne voit pas qui pourrait venir le déloger. Le premier grand rouleur pointe à 5'24'', Primoz Roglic, 11e du classement. Sur le papier, c'est confortable pour l'Italien, qui se débrouille bien dans l'exercice. En février, il avait pris la 2e place du chrono du Tour de San Juan derrière Alaphilippe, sur un profil tout plat. L'an dernier, il s'était classé 12e de l'épreuve chronométrée de Jérusalem, en ouverture de Giro.

Valerio Conti, maillot rose du Giro, lors de la 7e étape
13:40 

Nouveau recordman de l'heure et double champion d'Europe en titre, Victor Campenaerts (Lotto-Soudal) est bien parti. Le Belge est en tête au premier pointage intermédiaire (km 11), avec un temps de 13'43''. Cette première partie, toute plate, lui convient à merveille. Mais le final en bosse semble un peu trop dur pour lui. En tout cas, il va faire le chrono à fond en espérant le meilleur résultat possible.

Victor Campenaerts
13:31

LES HORAIRES DE DÉPART. Le premier coureur à s'être élancé est Nico Denz. L'Allemand est parti à 12h50. Les concurrents partent toutes les minutes jusqu'aux membres du top 20 du général, séparés par trois minutes. Voici les principaux horaires à retenir.

13h35 : Jos Van Emden (Jumbo-Visma)

13h51 : Thomas De Gendt (Lotto-Soudal)

1432 : Ion Izagirre (Astana)

15h : Tanel Kangert (EF Education First)

15h04 : Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale)

15h05 : Mikel Landa (Movistar)

15h08 : Pavel Sivakov (Ineos)

15h09 : Richard Carapaz (Movistar)

15h10 : Esteban Chaves (Mitchelton-Scott)

15h13 : Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step)

15h16 : Bauke Mollema (Trek-Segafredo)

15h22 : Rafal Majka (Bora-Hansgrohe)

15h25 : Miguel Angel Lopez (Astana)

15h28 : Vincenzo NibalI (Bahrain-Merida)

15h31 : Simon Yates (Mitchelton-Scott)

15h34 : Tony Gallopin (AG2R La Mondiale)

15h37 : Davide Formolo (Bora-Hansgrohe)

15h40 : Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

16h01 : Valentin Madouas (Groupama-FDJ)

16h04 : Nans Peters (AG2R La Mondilae)

16h07 : Giovanni Carboni (Bardiani-CSF)

16h10 : Juan José Rojas (Movistar)

16h13 : Valerio Conti (UAE Emirates)

13:26 

LE PARCOURS. Il y en aura pour tous les goûts sur ce chrono, découpé en deux parties bien distinctes. Les 22 premiers kilomètres sont plats comme la main et avantageront les purs spécialistes. Ensuite, les grimpeurs pourront s'exprimer avec une première rampe de 5km à près de 7%. Après un petit replat, le chrono se termine par 2km à 6,4 % de moyenne. Sur le papier, cela convient à merveille aux grands favoris de ce Giro : Yates, Nibali et surtout Roglic.

13:21 

Il s'agit de la deuxième étape chronométrée de ce Giro, après celle dominée par Primoz Roglic en ouverture à Bologne (8km). Il y en aura encore un troisième, lors de l'ultime étape à Vérone (17km). Ce chrono de Saint-Marin est de loin le plus long. Un premier rendez-vous décisif dans la course au maillot est rose, avant le début de la montagne jeudi prochain.

Primoz Roglic
13:19 

Bonjour a toutes et a tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 9e étape du 102e Tour d'Italie. Ce dimanche, les coureurs se battront contre la montre, avec un chrono de 34,8 kilomètres entre Riccione et Saint-Marin.