18/10/20 - 11:20
Terminé
Rivolto - Piancavallo
0km
?km
Tour d’Italie • Etape15
avant-match

Rivolto - Piancavallo

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 18 octobre 2020 et débute à 11:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
17:13 

Rendez-vous mardi pour la 16e étape du Giro, la première de la troisième semaine. Longue de 229 km entre Udine et San Daniele del Friuli, elle pourrait sourire aux baroudeurs.

16:28 

Rafal Majka prend la 5e place, à 1'22". Les écarts sont importants. Son coéquipier, Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe) arrive peu après. Le groupe Nibali-Bilbao-Fuglsang concède 1'36". Pozzovivo 1'54", McNulty va dégringoler au général, il termine à 2'43".

16:28

Joao Almeida coupe la ligne avec 37" de retard. Il garde son maillot rose.

FINISH

Victoire de Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers), quelques mètres devant Wilco Kelderman (Sunweb, 2e à 2") et Jai Hindley (Sunweb, 3e à 4").

Tao Geoghegan Hart
500 M 

Cela va se jouer au sprint entre Geoghegan Hart et Kelderman, probablement.

DERNIER KM 

Hindely mène toujours le trio de tête, sous la flamme rouge.

1,5 km

L'écart ne bouge plus : 31". Almeida oppose une belle résistance. Majka est pointé à 1'15", Nibali-Fuglsang à 1'30", Pozzovivo à 1'40".

2 km

Quel boulot de Jai Hindley qui ne demande pas de relais et continue d'éloigner Joao Almeida de la tête. L'écart est de 31".

2,5 km

30" de retard pour Almeida sur le trio Hindley - Geoghegan Hart - Kelderman.

2,6 km 

Jonction entre les groupes de Fuglsang et Nibali.

3 km

Fuglsang, avec Knox dans la roue, revient à seulement 5 secondes du "groupe Nibali". Ils sont à 1'20" de la tête de course.

3,5 km

23", l'écart augmente de manière régulière.

4 km

L'écart passe à 20 secondes. Le maillot rose d'Almeida est menacé.

4,5 km 

O'Connor aide Pozzovivo à limiter la casse, au cinquième échelon de la course. Mais le leader de la NTT Pro Cycling est déjà pointé à 1'20".

5 km 

16 secondes de retard : Almeida perd du temps sur le trio de tête et, donc, sur Kelderman.

5 km 

Fuglsang attaque McNulty, au quatrième échelon de la course. Mais les deux hommes sont à plus d'une minute de la tête.

5,5 km

11 secondes de retard pour Almeida, qui tient le coup sur cette portion roulante.

6 km 

Situation de course : Hindley - Kelderman - Geoghegan Hart en tête, Almeida à 10", Majlka à 15", Masnada à 30", Bilbao - Nibali - Konrad à 50", Fuglsang et McNulty à 1'07". Tandis que Pozzovivo, lâché très tôt, sera sans doute le perdant du jour.

6,5 km

Hindley poursuit son forcing, pour Kelderman. Quelle étape de la Sunwe ! Geoghegan Hart semble très bien et les accompagne. Almeida est à huit secondes de ce trio de tête. Il se bat pour son maillot, puisqu'il comptait 56" d'avance sur Kelderman ce matin.

6,8 km 

Masnada ne parvient pas à suivre et à aider son leader, Almeida, qui n'est qu'à cinq secondes du trio de tête. Majka est également lâché.

7 km

Le maillot rose perd quelques longueurs, sur Hindley, Kelderman et Geoghegan Hart.

7,8 km 

Le premier trio de poursuite : Nibali-Bilbao-Konrad. Les trois hommes accusent 23" de retard. McNulty et Fuglsang sont à 30".

8 km

Bilbao revient sur Nibali, grâce à un équipier (Novak). Ils sont à 18" de la tête de course.

8,5 km 

Composition du groupe de tête : Hamilton, Hindley, Kelderman (Sunweb), Almeida, Masnada (Deceuninck-Quick Step), Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers) et Rafal Majka (Bora-Hansgrohe).

8,8 km

Vincenzo Nibali est distancé !

Vincenzo Nibali a été mis en difficulté
8,9 km 

Les principaux absents, à l'avant : Bilbao, McNulty, Pozzovivo.

9 km 

Hamilton et Hindley ouvrent la route, avec leur leader, Kelderman, dans la roue. Majka revient en tête. Ils sont huit à l'avant.

9 km  

Ils sont sept en tête : Kelderman - dans la roue de deux équipiers -, Geoghegan Hart, Nibali, Almeida et son lieutenant Masnada.

9,5 km 

Rohan Dennis est repris, alors que Domenico Pozzovivo est lâché. La Sunweb opère la sélection.

9,8 km

Fuglsang perd quelques mètres. Almeida bouche le trou alors que Nibali s'en allait avec Kelderman et deux autres coureurs de la Sunweb.

10 km  

Bilbao fait le serre-file, dans le groupe des favoris. Le troisième du classement général s'accroche.

10 km

Plus que 40" d'avance pour Rohan Dennis, à dix kilomètres de l'arrivée. Ce sont les favoris à la victoire finale qui vont sans doute se disputer le bouquet du jour.

11 km 

Les derniers coureurs intercalés sont repris. Il n'y a plus que Rohan Dennis devant, avec une minute d'avance sur un groupe de favoris constitué d'une trentaine d'hommes.

11 km 

Travail terminé pour Felline, la Sunweb prend les choses en main, avec Tusveld.

11,5 km

Dennis maintient 1'06" d'avance sur Visconti et Samitier et 1'27" sur le peloton.

12 km 

De Gendt est repris et dépassé par le peloton. Vendrame va, à son tour, se faire avaler par le groupe des favoris, qui reste compact. Felline ne parvient pas à faire l'écrémage.

12 km 

Kelderman a quatre équipiers autour de lui. Almeida est un peu moins bien entouré mais bien placé.

12 km

Dennis conserve une petite minute d'avance sur ses premiers poursuivants, mais le peloton n'est plus qu'à 1'26"

12,5 km 

La première moitié de cette ascension finale est la plus ardue. Ils sont 30-40 dans le peloton.

13 km 

Felline (Astana) roule devant le train Sunweb. Zakarin (CCC Team) se gare quant à lui. 1'36" d'avance seulement pour Dennis (INEOS Grenadiers) sur le peloton.

13,5 km 

Samitier a sauté dans la roue de Visconti. Ils ont 52" de retard sur Dennis.

14 km

Accélération de Visconti, qui tente de partir seul à la poursuite de Dennis. Astana et Sunweb sont les équipes les plus remuantes à l'avant du peloton.

14,5 km

C'est parti pour l'ascension finale, en direction de Piancavallo (14,5 km à 7,8% de moyenne).

15 km

1 minute d'avance pour Dennis sur le quintet de poursuite. Mais le peloton est à à peine plus de 2 minutes (2'08").

17 km

Boaro (Astana) donne tout à l'avant du peloton : 2'17".

20 km

A 20 kilomètres de l'arrivée, Rohan Dennis a 51" d'avance sur cinq ex-camarades d'escapade et 2'20" sur le peloton.

21 km

55 secondes : De Gendt and co. voient Dennis s'envoler. Mais le peloton représente un danger prégnant pour l'homme de tête.

24 km

Rohan Dennis augmente son avance sur le quintet de poursuite (54") mais sa marge par rapport au peloton diminue (2'38").

24,5 km 

Dix bornes avant l'ascension finale, longue de 14,5 km à 7,8% de pente moyenne. Boaro, repris par le peloton, roule maintenant derrière ses anciens compagnons d'échappée.

28 km 

44" d'avance pour Dennis sur ses cinq poursuivants. 2'49" sur le peloton, constitué d'une soixantaine de coureurs.

30 km

Rohan Dennis ouvre la route, avec un quintet en poursuite à 32" et le peloton à 3 minutes.

33 km

Peloton à 3'13", dans cette dernière vallée.

34 km  

Jonction entre les groupes de poursuite 2, 3 et 4 : ils sont maintenant cinq au deuxième échelon de la course : Villela et Samitier, pour Movistar, De Gendt (Lotto Soudal) Visconti (Vinu Zabù - KTM) et Vendrame (AG2R La Mondiale). Ils ont 37" de retard sur l'homme de tête, Rohan Dennis.

36 km

L'écart GPS annonce 3'18" d'avance pour Dennis, qui réaliserait donc une moins bonne descente que le peloton, pointé à 3'43" au sommet.

37 km

En prenant 6 points au sommet du troisième col du jour, Visconti a continué de creuser l'écart avec Guerreiro, au classement du meilleur grimpeur. Il compte 31 unités d'avance avant la dernière ascension du jour.

38 km 

Vendrame et Villela tentent d'opérer la jonction avec Visconti et Samitier, à près d'une minute de Dennis.

40 km

Dans le peloton, on monte à un rythme régulier. C'est toujours la Sunweb qui est aux commandes. La Deceuninck-Quick Step est en deuxième rideau. 3'43" d'avance pour Dennis.

41 km

Rohan Dennis passe en tête au sommet de la Forcella di Pala Barzana (2e catégorie) et marque 18 points au classement du meilleur grimpeur. Thomas De Gendt a une trentaine de secondes de retard sur lui. Sergio Samitier et Giovanni Visconti ont 50" de retard.

42 km 

Denz, qui a réalisé un travail énorme pour la Sunweb, s'écarte et est relayé par un coéquipier. Il ne parvenait plus à réduire l'écart par rapport à la tête de course, Dennis reprenant même un peu de marge (3'50").

42 km

Edet (Cofidis) et Narvaez (INEOS Grenadiers), qui ont chuté lors de la précédente descente, ont abandonné, annonce l'organisation.

44 km 

SITUATION DE COURSE :

Rohan Dennis est seul en tête, avec 24" d'avance sur Thomas De Gendt et 48" de marge sur le duo Samitier-Visconti. Sept autre coureurs sont intercalés, entre l'homme qui ouvre la route et le peloton, pointé à 3'41". C'est la Sunweb qui roule dans le groupe des favoris, par l'intermédiaire de Nico Denz.

46 km

Rohan Dennis (INEOS Grenadiers) distance Thomas De Gendt (Lotto Soudal).

47 km 

Les hommes de tête sont dans la Forcella di Pala Barzana (2e catégorie). Un col aux pentes irrégulières (13,3 km à 4,4% de moyenne), qui comprend un passage à 11% et même une courte portion descendante.

48 km 

De Gendt et Dennis ont quelques mètres d'avance sur le reste de l'échappée. Le peloton plafonne à 3 minutes, avec toujours Denz à sa tête.

49 km 

De Gendt prend 3 secondes de bonificatins, Dennis 2 et Visconti 1, mais aucun d'eux n'est intéressé par le classement général. Villela perd quant à lui quelques longueurs, Samitier, son coéquipier, revient sur ses talons.

49 km 

Un quatuor se forme à l'avant de la course : De Gendt, Visconti, Villela et Dennis ont lâché leurs anciens compagnons d'échappée.

50 km 

Villela est de retour dans l'échappée, mais celle-ci vole en éclats. De Gendt et Dennis sont ceux qui semblent les plus à l'aise.

50 km 

Les coureurs sont dans une bosse non répertoriée.

53 km

3 minutes de marge, seulement, pour l'échappée : la Sunweb continue son forcing en tête de peloton, avec Denz.

56 km

Chute dans le peloton. Nicolas Edet (Cofidis) et Jhonatan Narvaez (INEOS Grenadiers) restent au sol.

56 km 

3'06" d'écart : le peloton se rapproche.

58 km 

Les coureurs sont dans une vallée, avant le troisième col du jour, au pied duquel il y a le "sprint bonus" de cette étape.

60 km 

Villela est toujours en poursuite, après son incident mécanique. Il est pointé à 25 secondes de la tête de course.

63 km 

Deceuninck-Quick Step a passé un relais à la Sunweb. Le peloton n'est plus composé que d'une cinquantaine de coureurs, mais aucun candidat à la victoire finale n'a été annoncé distancé.

64 km

Plus que 3'50" d'avance pour l'échappée.

65 km 

Il y a des cassures dans le peloton, mais cela semble se reformer au pied de la descente.

66 km

Davide Villela est à 45" de la tête, après un dépannage plutôt lent.

68 km

Crevaison roue arrière pour Villela (Movistar), à l'avant.

68 km 

Le peloton va plus vite que l'échappée, dans cette descente sinueuse (4'20") d'écart.

69 km 

Denz (Sunweb) cornaque toujours le peloton.

70 km

Sergio Samitier (16e du général) est le mieux classé, au sein de l'échappée, qu'il a intégrée dans un deuxième temps durant cette étape. Mais il est à un quart d'heure du maillot rose.

74 km  

RAPPEL DE LA COMPO DE L'ECHAPPEE :

Onze hommes à l'avant : Thomas De Gendt, Matthew Holmes (Lotto Soudal), Sergio Samitier, Davide Villella (Movistar), Rohan Dennis (INEOS Grenadiers), Giovanni Visconti (Vini Zabù - KTM), Andrea Vendrame (AG2R La Mondiale), Luca Chirico (Androni Giocattoli - Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Mark Padun (Bahrain-McLaren), Daniel Navarro (Israel Start-Up Nation).

Rohan Dennis (INEOS Grenadiers), en tête de l'échappée lors de la 15e étape du Giro
75 km

4'45" : l'échappée a perdu un peu plus d'une minute dans l'ascension.

76 km 

Pozzovivo a retrouvé sa place dans le peloton, juste avant de plonger dans la descente de la Forcella di Monte Rest.

77 km 

Visconti a maintenant 25 points d'avance sur Guerreiro, au classement du meilleur grimpeur. De Gendt a pris la 2e place au sommet et a ainsi marqué 12 points (13e du classement, avec 17 unités).

78 km 

Pozzovivo essaie de réintégrer le peloton, après avoir été victime d'un incident mécanique. Le rythme est soutenu, il va donc devoir s'employer pour cela.

80 km

Giovanni Visconti inscrit 18 points de plus, au sommet de la Forcella di Monte Rest (7,4 km à 7,5% - 2e catégorie). En passant en tête de cette deuxième difficulté répertoriée du jour, il conforte son maillot bleu virtuel. Porteur réel du maillot, Ruben Guerreiro est loin, lâché avec Arnaud Démare.

81 km  

L'entente est bonne, à l'avant, les relais passent bien et peu de coureurs semblent se cacher.

81 km

5 minutes de marge, encore, pour lez onze coureurs qui ouvrent la route.

82 km

Peter Sagan est distancé. Les sprinteurs sont en train de former le gruppetto.

82 km 

Nico Denz (Sunweb) roule en tête de peloton, la NTT a reculé.

83 km

L'écart est stabilisé autour des 5'30".

83 km 

Ils sont toujours onze en tête, le rythme du duo Lotto Soudal (Holmes-De Gendt) est soutenu mais pas effréné.

84 km 

L'arrière du peloton est en file indienne. Le gruppetto n'a pas encore été formé.

84 km 

La Sunweb relaie la NTT. Un coureur par équipe, pour assurer le tempo en tête de peloton.

84 km

Trois coureurs au sein du groupe de tête ont déjà gagné sur le Tour d'Italie : De Gendt (une étape), Dennis (une étape) et Visconti (2 étapes).

85 km 

Long relais de Holmes, qui a De Gendt à ses côtés dans l'échappée.

85 km 

C'est toujours la NTT Pro Cycling de Pozzovivo qui est la plus en vue, à l'avant du peloton. Dylan Sunderland est à la planche. L'écart est de 5'45" avec la tête de course.

Pozzovivo - Giro d'Italia 2020, stage 12 - Getty Images
86 km 

Le groupe de tête entame le deuxième col du jour.

87 km 

RAPPEL DE LA COMPO DE L'ECHAPPEE :

Thomas De Gendt, Matthew Holmes (Lotto Soudal), Sergio Samitier, Davide Villella (Movistar), Rohan Dennis (INEOS Grenadiers), Giovanni Visconti (Vini Zabù - KTM), Andrea Vendrame (AG2R La Mondiale), Luca Chirico (Androni Giocattoli - Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Mark Padun (Bahrain-McLaren), Daniel Navarro (Israel Start-Up Nation).

Tandis que Giovanni Carboni (Bardiani CSF-Faizanè), en chasse-patate, a été repris.

88 km

Touché à un genou, Gianluca Brambilla abandonne. Mauvaise nouvelle pour Vincenzo Nibali, qui avait déjà déploré hier le retrait de la course de Giulio Ciccone.

90 km

Les coureurs sont dans une bosse non répertoriée, qui précède la deuxième grande ascension du jour, la Forcella di Monte Rest (7,4 km à 7,5% - 2e catégorie). L'écart est repassé au-dessus des 6 minutes, à la suite du temps de latence consécutif à une chute dans le peloton.

93 km 

Ralentissement dans la peloton, à la suite d'une chute d'un coureur de la NTT Pro Cycling, Matteo Sobrero semble-t-il. Dombrowski est sans doute également tombé, son dossard est en tout cas déchiré.

96 km

MAILLOT BLANC :

Au classement du meilleur jeune, Joao Almeida devance Brandon McNulty, auteur d'un grand contre-la-montre hier (3e de l'étape) et vêtu du maillot blanc par procuration aujourd'hui.

1. Joao ALMEIDA (Deceuninck-Quick Step)

2. Brandon MCNULTY (UAE Emirates, +1), à 2'23"

3. Jai HINDLEY (Sunweb, -1), à 3'33"

100 km 

Au classement par équipes, INEOS Grenadiers est largement devant, avec 12'58" de marge sur la Deceuninck-Quick Step. La formation britannique a notamment placé Rohan Dennis à l'avant aujourd'hui.

102 km

5'26" : l'écart diminue, sous l'impulsion de la NTT Pro Cycling de Domenico Pozzovivo (7e) et la Sunweb de Wilco Kelderman (2e).

104 km

Andrea Vendrame (AG2R La Mondiale) passe en tête au sprint intermédiaire de Villa Santina, devant Thomas De Gendt et Giovanni Visconti. Il empoche 12 unités au classement par points, le Belge de la Lotto Soudal en marque 8, le maillot bleu virutel en inscrit 6.

105 km 

L'échappée est justement à une borne du premier sprint intermédiaire du jour, à Villa Santina. Mais personne n'est candidat au maillot cyclamen, parmi les onze hommes de tête.

107 km 

CLASSEMENT PAR POINTS :

Arnaud Démare porte le maillot cyclamen et le gardera ce soir, à condition de terminer la course dans les délais.

1. Arnaud DEMARE (Groupama-FDJ) : 221 points

2. Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe) : 184 points

3. Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) : 83 points

108 km

L'écart est de 6 minutes entre l'échappée et le peloton, à la tête duquel la Sunweb et la NTT Pro Cycling font le travail, devant la Deceuninck-Quick Step du leader de la course, Almeida.

109 km 

Giovanni Carboni est intercalé entre l'échappée et le peloton, mais il a maintenant 5 minutes de retard sur la tête de course et va sans doute se relever.

110 km

CLASSEMENT GENERAL :

Hier (samedi), Joao Almedia a conforté son maillot rose en prenant la 6e place de la 14e étape, un chrono long de 34,1 km. L’étape du jour représente un nouveau test pour le jeune coureur de la Deceuninck-Quick Step (22 ans).

1. Joao ALMEIDA (Deceuninck-Quick Step)

2. Wilco KELDERMAN (Sunweb), à 56"

3. Pello BILBAO (Bahrain-McLaren), à 2’11"

4. Brandon MCNULTY (UAE Emirates, +7), à 2’23"

5. Vincenzo NIBALI (Trek - Segafredo), à 2’30"

6. Rafal MAJKA (Bora-Hansgrohe, +2), à 2’33"

7. Domenico POZZOVIVO (NTT Pro Cycling, -3), m.t.

8. Fausto MASNADA (Deceuninck-Quick Step, +1), à 3’11"

9. Patrick KONRAD (Bora-Hansgrohe, -3), à 3’17"

10. Jai HINDLEY (Sunweb, -3), à 3’33"

João Almeida - Giro d'Italia 2020, stage 12 - Getty Images
115 km

CLASSEMENT DU MEILLEUR GRIMPEUR :

La course au maillot bleu, mise à jour :

1. Giovanni VISCONTI (Vini Zabù - KTM, +1) : 94 (+18)

2. Ruben GUERREIRO (EF Pro Cycling, - 1) : 87

3. Filippo GANNA (INEOS Grenadiers) : 48

118 km 

COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

Thomas De Gendt, Matthew Holmes (Lotto Soudal), Sergio Samitier, Davide Villella (Movistar), Rohan Dennis (INEOS Grenadiers), Giovanni Visconti (Vini Zabù - KTM), Andrea Vendrame (AG2R La Mondiale), Luca Chirico (Androni Giocattoli - Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Mark Padun (Bahrain-McLaren), Daniel Navarro (Israel Start-Up Nation).

119 km

Giovanni Visconti passe en tête au sommet de la Sella Chianzutan, col de 2e catégorie, et prend virtuellement les commandes du classement de la montagne.

121 km 

POINT SUR LA COURSE :

A quelques hectomètres du sommet de la première ascension du jour, il y a onze coureurs en tête, dont un (Samitier) qui a intégré l'échappée en partant à contre-temps. Le maillot bleu (Guerreiro), un temps intercalé, a raté ce coup qui peut rapporter gros dans l'optique du classement du meilleur grimpeur, au contraire de son dauphin dans ce classement, Visconti. Le peloton est pointé à 6'40", avec la NTT Pro Cycling à sa tête.

12:59 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 15 étape du Giro, longue de 185 km entre Base Aerea Rivolto et Piancavallo.