15/07/19 - 12:25
Terminé
Saint-Flour - Albi
0km
?km
Tour de France • Etape10
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Saint-Flour - Albi
Tour de France - 15 juillet 2019

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 15 juillet 2019 et débute à 12:25. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
17:29

PINOT SORT DU TOP 10, ALAPHILIPPE CREUSE SUR SON DAUPHIN

Le classement général mis à jour :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) ;

2. Geraint Thomas (Ineos), à 1'12" ;

3. Egan Bernal (Ineos), à 1'16" ;

4. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), à 1'27" ;

5. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 1'45" ;

6. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), à 1'46" ;

7. Adam Yates (Mitchelton-Scott), à 1'47" ;

8. Nairo Quintana (Movistar), à 2'04" ;

9. Dan Martin (UAE Emirates), à 2'09" ;

10. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), à 2'32" ;

11. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à 2'33" ;

12. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), à 2'46" ;

13. Rigoberto Uran (EF Education First), à 3'18" ;

14. Alejandro Valverde (Movistar), à 3'18" ;

15. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), à 3'20" ;

16. Jakob Fuglsang (Astana), à 3'22" ;

17. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 3'26" ;

18. Roman Kreuziger (Dimension Data), à 3'28" ;

19. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), à 3'42" ;

20. Richie Porte (Trek-Segafredo), à 3'59" ;

21. Mikel Landa (Movistar), à 4'15"

...

27. George Bennett (Jumbo-Visma), à 11'11".

17:22 

Les principaux coureurs du deuxième peloton, arrivé avec 1'40" de retard : Thibaut Pinot, Jakob Fuglsang, Rigoberto Uran, Richie Porte.

Mikel Landa concède quant à lui 2'09". George Bennett perd 9 minutes.

17:20 

Outre les sprinteurs, voici les principaux coureurs du premier peloton :

Julian Alaphilippe, Enric Mas, Geraint Thomas, Egan Bernal, Nairo Quintana, Adam Yates, Emanuel Buchmann, Steven Kruijswijk, Dan Martin, Warren Barguil, Romain Bardet.

17:19 

Ils sont 28 seulement (!) dans le temps du vainqueur.

17:18 

Le Top 10 de l'étape :

17:14 

Landa arrive à son tour, au sprint. Il concède 2'08".

17:14 

Le groupe Pinot coupe la ligne avec 1'40" de retard. Uran, Fuglsang et Porte sont dans ce groupe.

FINISH

Victoire de Wout Van Aert, à la photo-finish, devant Elia Viviani. Caleb Ewan complète le podium.

Vidéo - Parmi les rescapés, c'était Van Aert le plus fort : l'arrivée au sprint de la 10e étape

02:14
800 M 

Van Aert est là, dans le premier peloton, Trentin également. Tout comme Sagan, Viviani, Matthews, Colbrelli, Ewan and co.

1 km

Flamme rouge : la Sunweb emmène toujours le peloton principal.

2 km 

La Sunweb se met en branle. Ils sont quatre à emmener Matthews.

3 km

Pinot, ce matin, estimait que l'étape serait piégeuse. Il a eu raison...

Vidéo - Pinot : "Il y a de la fatigue, la journée de repos va faire du bien"

00:53
3 km 

1'13" de retard pour le groupe Fuglsang-Pinot.

3 km 

Bardet fait partie des gagnants du jour, également.

4 km 

Quintana est bien présent dans le peloton de tête, parmi les dernières positions.

5 km  

GVA est aussi à l'avant, il peut disputer le sprint à Matthews, qui est bien entouré. Sagan, Viviani, Ewan, Colbrelli, Trentin, Philipsen... beaucoup de sprinteurs sont encore dans le coup.

7 km 

55" d'écart entre les deux pelotons. 42 coureurs vont se jouer la victoire.

10 km

POINT SUR LA COURSE :

Un coup de bordure de, notamment, Deceuninck-Quick Step et Ineos, a réduit le premier peloton à une cinquantaine d'hommes. Quintana, Bernal, Thomas, Bardet, Kruijswijk, Alaphilippe, A. Yates, Buchmann sont à l'avant. Du côté des sprinteurs il y a Sagan, Matthews, Viviani, Trentin, Ewan etc.

Les principaux battus sont Pinot, Fuglsang, Uran et Porte, qui naviguent à une petite minute.

Encore plus loin, Bennett perd très gros, à plus de 4 minutes.

11 km 

Pinot, Fuglsang et Porte craquent ! Ils ont maintenant 46 secondes de retard sur le premier peloton. Ils étaient revenus à une douzaine de secondes... et ils perdent maintenant progressivement du temps.

13 km 

Landa, qui n'avait pas été piégé, a chuté il y a six kilomètres ! Il est maintenant dans un groupe à une minute de la tête de course. Deux coureurs de la Movistar se sont relevés du premier peloton et essaient de lui permettre de limiter la casse.

14 km 

Fuglsang et Pinot ont buté à 12 secondes du premier peloton et maintenant l'écart croît à nouveau ! La Bora-Hansgrohe relaie Ineos à l'avant. Valverde, aussi, passe des relais.

15 km 

C'est Kwiatkowski qui fait le job à l'avant pour empêcher Pinot, Fuglsang, Uran et Porte de revenir. L'écart a augmenté : 20 secondes.

17 km 

Quelle bagarre ! Toujours une quinzaine de secondes de retard pour Pinot, Fuglsang et Porte. Ineos maintient la pression.

18 km 

Il n'y a plus qu'une quinzaine de coureurs dans le groupe Pinot. Boasson Hagen est là, mais pas Groenewegen ni Kristoff. Côté prétendants au maillot jaune : Uran, Porte et Fuglsang sont ausi au contact du leader de la Groupama-FDJ. Ils comptent 13 secondes de retard sur le premier peloton.

18 km 

Les coureurs sont dans une portion montante. Fuglsang, Porte, Reichenbach et Pinot roulent fort pour rentrer. Il y a encore 13 secondes à boucher !

19 km 

16 secondes seulement d'écart entre les deux pelotons !

20 km

Lutsenko abat un énorme travail pour ramener Fuglsang sur le premier peloton. L'écart est toujours de 22".

21 km 

Movistar collabore avec Bora-Hansgrohe et Ineos à l'avant.

Derrière, Astana, Groupama-FDJ et Trek-Segafredo roulent pour revenir. Pinot lui même est dans les trois premières positions de ce groupe.

George Bennett est en perdition, à 1'30".

21 km 

L'écart entre les deux groupes est de 25 secondes.

24 km 

LE PELOTON EST EN MIETTES

Inventaire et écarts :

- Dans le premier peloton, il y a notamment Thomas, Bernal (Ineos), Landa, Quintana, Valverde (Movistar), Alaphilippe, Mas, Viviani (Deceuninck-Quick Step), Kruijswijk Van Aert (Jumbo-Visma), Bardet, Naesen (AG2R La Mondiale), A. Yates, Trentin (Mitchelton-Scott), D. Martin (UAE Emirates), Sagan (Bora-Hansgrohe), Matthews (Sunweb), Ewan (Lotto Soudal), Colbrelli (Bahrain-Merida).

- Dans le deuxième peloton, à 27", il y a Pinot (Groupama-FDJ), Fuglsang (Astana), Porte (Trek-Segafredo), Uran (EF Education First), Groenewegen (Jumbo-Visma).

- Encore plus loin, Bennett (Jumbo-Visma), envoyé aux bidons par son équipe (!) est à plus d'une minute, Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) est aussi en perdition. Concernant la victoire d'étape : Kristoff (UAE Emirates) est lui également distancé.

25 km 

Jonction entre le premier peloton et l'échappée.

26 km  

La Bora-Hansgrohe roule dans le premier peloton. Sagan est dans le bon coup, contrairement à Groenewegen.

27 km  

Groenewegen est aussi dans le deuxième peloton.

29 km 

Thibaut Pinot est dans le deuxième peloton ! Il a 20 secondes de retard sur le premier peloton. Jakob Fuglsang, Rigoberto Uran, Richie Porte sont aussi dans ce groupe de distancés ! George Bennett est encore plus loin.

30 km 

Plus que 24" d'avance pour l'échappée.

32 km 

Quintana, A. Yates, Trentin... ce sont des costauds qui passent des relais pour éviter de se faire piéger. Et le peloton explose ! Ils ne sont qu'une cinquantaine devant.

33 km 

Ineos passe aussi, à l'avant du peloton. Cela roule très, très vite !

35 km 

Deceuninck-Quick Step s'y met ! Alaphilippe passe un gros relais.

35 km 

Regroupement entre les deux pelotons.

36 km 

Le peloton se coupe en deux. 40-50 coureurs sont distancés. Bennett, parti aux bidons, est piégé...

38 km 

La formation EF Education First insiste, à bloc ! Cela ne donne toujours rien, pour l'instant.

39 km 

EF Education First, qui avait déjà tenté le coup il y a 45 km, essaie de faire exploser le peloton. Sans succès.

40 km  

Deceuninck-Quick Step se porte à nouveau à l'avant du peloton.

41 km 

1'49" : depuis qu'il est passé de 40 secondes à 2 minutes, il y a dix kilomètres, l'écart est stable.

46 km

L'écart est de 2 minutes et cela roule maintenant vite aux deux échelons de la course. C'est la Jumbo-Visma qui emmène le peloton.

52 km

Au sommet de la côte de la Malric :

1. Natnael Berhane (Cofidis) : 2 pts ;

2. Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert) : 1 pt.

Le peloton passe avec 2 minutes de retard.

54 km 

Regroupement entre les deux pelotons. L'échappée profite du cessez-le-feu pour reprendre un peu d'avance : 1'27".

55 km 

Rideau en tête de peloton. Cette bosse est montée sur un rythme modérée.

56 km 

L'échappée est dans la dernière ascension répertoriée du jour (3,6 km à 4,7%). Le peloton y arrive avec une trentaine de secondes de retard.

58 km 

Tony Martin roule en tête de peloton. La Jumbo-Visma insiste.

60 km

Stuyven fait partie des coureurs du deuxième peloton, qui compte 20 secondes de retard sur le premier.

61 km 

La Jumbo-Visma relaie Ineos et Bora-Hansgrohe.

61 km  

51" d'avance pour les six fuyards, dont l'avance diminue en raison de la bagarre enclenchée en tête de peloton.

62 km 

Il y a une cassure dans le peloton, une trentaine d'hommes sont lâchés.

63 km 

Ineos et Bora-Hansgrohe accélèrent, cela fait mal aux jambes ! 69 km dans ce faux-plat descendant.

64 km 

Le peloton est très étiré. Ineos fait le forcing.

65 km

Il y a 50 ans, le Cannibale s'offrait l'un de ses premiers festins.

Vidéo - 15 juillet 1969 : Il y a 50 ans, Eddy Merckx inventait le "Merckxisme"

01:31
66 km

L'écart remonte sensiblement : 1'30".

67 km 

Alaphilippe, Matthews, Greipel et Sagan sont bien placés, à l'avant d''un peloton nerveux.

68 km 

Ineos roule toujours à l'avant du peloton. Cela ressemble plus à une mesure sécuritaire qu'à une offensive.

70 km 

Le rythme accélère en tête de peloton, sous l'impulsion d'Ineos, Movistar et Bora-Hansgrohe notamment. Plus qu'1'07" d'avance pour les six hommes de tête.

71 km

Tim Wellens se laisse décrocher, dans les voitures. Le maillot à pois est dans un rôle d'équipier aujourd'hui.

71 km 

Ce sont maintenant les formations Bora-Hansgrohe et Ineos qui roulent en tête de peloton.

72 km

Avant de découvrir, hier, les joies d'une victoire d'étape en solo sur la Grande Boucle, Daryl Impey avait eu l'honneur d'être le premier maillot jaune africain de l'histoire du Tour de France il y a six ans.

Vidéo - 100 ans de maillot jaune : Impey, la fierté de l'Afrique

01:53
75 km

Il reste une bosse répertoriée à franchir (sommet à 52 km de l'arrivée). Rappel du parcours du jour :

Vidéo - Le profil de la 10e étape : Pour un sprinteur ou un baroudeur ?

01:08
80 km

1'26" d'avance pour l'échappée.

84 km 

Le coup de force de l'équipe EF Education First n'en était pas un... l'avant du peloton est de nouveau tranquille. Mais le vent pourrait donner des idées à d'autres formations.

85 km 

EF Education First accélère en tête de peloton.

86 km 

L'écart maximal entre l'échappée et le peloton depuis le début de l'étape : 3'16". Il est maintenant d'1'35".

88 km

Sprint intermédiaire de la Primaube :

1. Christian Odd Eiking : 20 pts ;

2. Anthony Turgis (Total Direct Energie) : 17 pts ;

3. Mads Würtz (Katusha-Alpecin) : 15 pts ;

4. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) : 13 pts ;

5. Michael Schär (CCC) : 11 pts ;

6. Natnael Berhane (Cofidis) : 10 pts ;

à 1'40" :

7. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida) : 9 pts ;

8. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) : 8 pts ;

9. Daniel Oss (Bora-Hansgrohe) : 7 pts ;

10. Greg Van Avermaet (CCC) : 6 pts ;

11. Marcus Burghardt (Bora-Hansgrohe) : 5 pts ;

12. Michael Matthews (Sunweb) : 4 pts ;

13. Maxime Monfort (Lotto Soudal) : 3 pts ;

14. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) : 2 pts ;

15. Matej Mohoric (Bahrain-Merida) : 1 pt.

93 km

2 minutes d'avance, seulement, pour Würtz, Gallopin, Berhane, Eiking, Schär et Turgis.

95 km

Record de vitesse sur ce Tour : Richeze a été flashé à 96,7 km/h.

98 km  

10 km avant le sprint intermédiaire du jour, situé à la Primaube.

103 km 

L'écart remonte légèrement : 2'40".

107 km 

C'est nerveux dans le peloton, sur une grande route exposée au vent.

108 km  

L'échappée est à mi-course, avec 2'22" d'avance sur le peloton.

110 km

C'est l'heure du ravito pour le peloton.

115 km

Cela fait 90 kilomètres que l'écart fluctue entre 2'20" et 3'10". Il est de 2'51".

120 km 

Dans le peloton, ce sont Cort Nielsen (Astana), Monfort (Lotto Soudal), T. Martin (Jumbo-Visma) et Asgreen (Deceuninck-Quick Step) qui impriment le rythme.

121 km

Au sommet de la côte d'Espalion (3e catégorie, 5,2 km à 4,9%) :

1. Natnael Berhane (Cofidis) : 2 pts ;

2. Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert) : 1 pt.

124 km

2'54" d'avance pour Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), Natnael Berhane (Cofidis), Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert), Mads Würtz (Katusha-Alpecin), Anthony Turgis (Total Direct Energie), Michael Schär (CCC).

Tony Gallopin, membre de l'échappée lors de la 10e étape du Tour de France 2019
126 km 

L'échappée est dans la côte d'Espalion (3e catégorie, 5,2 km à 4,9%).

130 km

L'écart fluctue, il passe en dessous des 3 minutes : 2'40".

133 km

Rappel du parcours du jour :

Vidéo - Le profil de la 10e étape : Pour un sprinteur ou un baroudeur ?

01:08
135 km  

La tête de course est dans une longue portion descendante.

141 km  

Astana continue de rouler en tête de peloton, avec la Jumbo-Visma, la Lotto Soudal et la Deceuninck-Quick Step. L'écart est de 3'08".

150 km

L'écart est stabilisé autour des 3 minutes. Les équipes de sprinteurs peuvent voir venir.

158 km

QUE TENTE ASTANA ?

Magnus Cort Nielsen (Astana) passe un relais dans le peloton. On ne sait toujours pas ce que sa formation a derrière la tête. Coup de vis en vue sur ce plateau exposé au vent ? Cela semble déjà se calmer, mais le coureur danois de la formation kazakhe reste à l'avant du paquet.

158 km 

Alaphilippe est à l'arrière d'un peloton qui accélère. Le maillot jaune se replace.

159 km 

Astana pointe le bout de son nez à l'avant du peloton. Surprenant...

160 km 

3 minutes d'avance pour les six hommes de tête : Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), Natnael Berhane (Cofidis), Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert), Mads Würtz (Katusha-Alpecin), Anthony Turgis (Total Direct Energie) et Michael Schär (CCC).

168 km 

Ce sont toujours les équipes Lotto Soudal, Jumbo-Visma et Deceuninck-Quick Step qui mènent la danse, en tête de peloton. Ewan n'a pas encore scoré au contraire de Groenewegen et Viviani. L'écart tutoie les 3 minutes.

172 km

2'50" d'avance pour l'échappée, qui est sur un plateau parsemé de petites bosses.

175 km

39,9 km/h de moyenne pour la tête de course lors des 30 premières bornes.

176 km

Sagan est en tête de peloton. Cela roule tranquille. L'écart remonte d'ailleurs : 2'45".

176 km

Au sommet de la côte de Chaudes-Aigues (3e catégorie, 3km à 6,6%) :

1. Natnael Berhane (Cofidis) : 2 pts ;

2. Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert) : 1 pt.

180 km  

Tony Martin (Jumbo-Visma), dernier coureur de l'échappée d'hier à franchir la ligne d'arrivée lors de la 9e étape (15e), a repris aujourd'hui son rôle de gregario. Il est en tête du peloton, pour Dylan Groenewegen.

182 km

Romain Bardet, 23e du général à 3'20", ne désespère pas de s'illustrer sur ce Tour. Le jour de repos, demain, peut être selon lui "un tournant."

Vidéo - Bardet : "Je fais confiance à mon instinct pour la deuxième partie du Tour"

01:12
185 km  

L'écart ne bouge pas : 2'30". Avec une si infime marge, l'échappée n'a que très peu de chance d'aller au bout.

190 km

Yoann Offredo est revenu sur ses galères des derniers jours, à notre micro avant le départ de l'étape.

Vidéo - Offredo : "Je me sentais un peu comme une merde, il y avait un côté Ghislain Lambert !"

02:14
191 km 

La Jumbo-Visma se place, logiquement, en tête de peloton, relayant la Deceuninck-Quick Step et la Lotto Soudal.

194 km

L'écart est stable, autour des 2'30".

195 km

Natnael Berhane (Cofidis) marque un point au sommet de la côte de Mallet (4e catégorie, 2,2 km à 5,2%). Pendant ce temps-là, en tête de peloton, Kasper Asgreen prend quelques longueurs d'avance... involontairement. Tout rentre dans l'ordre.

196 km

Les six coureurs en tête ont tous à peu près une heure de retard sur Alaphilippe au général. Berhane est le mieux classé de l'échappée, 90e à 57'13".

197 km

Une étape tranquille conviendrait à Thibaut Pinot. C'est bien parti, avec cette échappée de "seulement" six coureurs qui n'ont pas d'ambition au classement général.

Vidéo - Pinot : "Il y a de la fatigue, la journée de repos va faire du bien"

00:53
197 km  

L'échappée entame une montée de 4e catégorie (2,2 km à 5,2%) avec 2'41" d'avance sur un peloton à l'avant duquel la Lotto Soudal et la Deceuninck-Quick Step commencent à s'organiser.

204 km 

2'34" d'avance pour l'échappée : plus de doute, le peloton laisse filer.

206 km

L'ÉCHAPPEE EST FORMÉE

Michael Schär est parvenu à boucher le trou, d'une vingtaine de secondes lors de son attaque, entre le peloton à l'échappée. Ils sont six devant, avec 1'30" d'avance :

Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) ;

Natnael Berhane (Cofidis) ;

Odd Christian Eiking (Wanty-Gobert) ;

Mads Würtz (Katusha-Alpecin) ;

Anthony Turgis (Total Direct Energie) ;

Michael Schär (CCC).

207 km 

Le peloton est quasiment à l'arrêt. Cela sent le bon de sortie pour les cinq hommes à l'avant, voire un sixième, Schär, qui est intercalé.

207 km 

Eiking mène le groupe de cinq hommes à l'avant, dans cette portion montante.

207 km  

Michael Schär tente d'intégrer l'échappée.

208 km

Kwiatkowski a fait l'effort en tête de peloton. Le contre Matthews-Sagan-Van Aert est repris.

209 km

Attaque d'un coureur de la Sunweb... Matthews, en personne, tente de prendre la roue de son équipier. Il est suivi comme son ombre par Sagan. Van Aert aussi est dans ce contre.

209 km  

20 secondes de marge pour l'échappée, qui arrive au pied d'une bosse non répertoriée.

211 km 

Julian Alaphilippe se porte en tête de peloton.

212 km 

15" d'avance pour les cinq hommes de tête. Le peloton fait rideau, la Jumbo-Visma notamment.

213 km 

Le quintet de tête creuse l'écart avec le peloton. Geschke va se faire reprendre.

214 km

Berhane, Turgis, Gallopin, Würtz et Eiking ont une cinquantaine de mètres d'avance. Geschke tente de faire le jump.

215 km

Eiking en remet une.

216 km  

Peloton groupé.

217 km 

Un coureur de la Sunweb accélère et reprend les quatre premiers attaquants.

217 km

Quatre coureurs s'échappent : Nils Politt, Lilian Calmejane, Odd Christian Eiking et Tony Gallopin.

12:23

C'est parti pour 217,5 km entre Saint-Flour et Albi, le départ réel vient d'être donné.

12:19

André Greipel estime que "ce n'est pas sûr" que la victoire se joue au sprint ce lundi. Le sprinteur allemand de la formation Arkéa-Samsic a été interrogé à ce sujet par Louis-Pierre Frileux ce matin.

12:16

S'il y a sprint, ce sera "un sprint de moelleux", selon Lilian Calmejane, à notre micro avant le départ. Le régional de l'étape insiste sur le faux plat montant du final. Ses favoris ? Peter Sagan et Michael Matthews.

12:13
12:10 

Le départ fictif est donné.

12:09

Pas trop de stress au départ...

12:08

La 9e étape, remportée par Daryl Impey, vue de l'intérieur.

Vidéo - "On board" : La 9e étape comme si vous y étiez

01:36
12:06

Les coureurs sont prêts à s'élancer pour un quart d'heure de défilé dans les rues de Saint-Flour.

Tim Wellens, Julian Alaphilippe et Peter Sagan au départ de la 9e étape du Tour de France 2019
12:00 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 10e étape du Tour de France, entre Saint-Flour et Albi (217,5 km). Départ fictif à 12h10.

--

LE PROFIL DE L'ÉTAPE

217,5 kilomètres de Saint-Flour à Albi sont au menu ce lundi. Pas de grosse difficulté dans cette 10e étape, mais tout de même quatre côtes répertoriées. Les baroudeurs vont-ils avoir raison des équipes de sprinteurs ? Départ réel prévu pour 12h25.

Vidéo - Le profil de la 10e étape : Pour un sprinteur ou un baroudeur ?

01:08
-- 

L'HOMME À SUIVRE : CALEB EWAN

Dans le registre des pur-sprinteurs, Dylan Groenewegen et Elia Viviani ont gagné "leur" étape. Caleb Ewan, non. Le sprinteur de poche de la Lotto Soudal pourrait bien ouvrir son compteur lundi, lors du 10e jour de course, et ainsi intégrer la caste des coureurs qui ont remporté au moins une étape sur chaque Grand Tour. Le tout à condition de ne pas se faire piéger par les baroudeurs, sur un parcours pas si plat entre Saint-Flour et Albi...

Caleb Ewan
--

LE RÉSUMÉ DE LA 9E ÉTAPE

Vidéo - Pétard mouillé tricolore mais feu d'artifice pour Impey : le résumé de la 9e étape

07:33
--

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL

Presque pas de changement au classement général, à l'issue de la 9e étape. Nicolas Roche et Marc Soler intègrent le Top 30, à la suite de leur échappée ce dimanche.

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) ;

2. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), à 23" ;

3. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), à 53" ;

4. George Bennett (Jumbo-Visma), à 1'10" ;

5. Geraint Thomas (Ineos), à 1'12" ;

6. Egan Bernal (Ineos), à 1'16" ;

7. Steven Kruiswijk (Jumbo-Visma), à 1'27" ;

8. Rigoberto Uran (EF Education First), à 1'38'' ;

9. Jakob Fuglsang (Astana), à 1'42" ;

10. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), à 1'45"

...

23. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), à 3'20" ;

24. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 3'26"

...

28. Nicolas Roche (Sunweb), à 7'01" ;

29. Marc Soler (Movistar), à 8'21" ;

30. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), à 8'56".

Julian Alaphilippe
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS

Jasper Stuyven, 5e de la 9e étape dimanche, intègre le Top 5 du classement par points, toujours dominé par Peter Sagan.

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 204 pts ;

2. Michael Matthews (Sunweb), 144 pts ;

3. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 129 pts ;

4. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 128 pts ;

5. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), 103 pts.

--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE

Journée tranquille en perspective pour Tim Wellens (à gauche sur la photo).

1. Tim Wellens (Lotto Soudal), 43 pts ;

2. Thomas De Gendt (Lotto Soudal), 37 pts ;

3. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), 30 pts ;

4. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), 27 pts ;

5. Dylan Teuns (Bahrain-Merida), 13 pts.

Tim Wellens, Julian Alaphilippe et Peter Sagan au départ de la 9e étape du Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR ÉQUIPES

1. Trek-Segafredo ;

2. Movistar, à 1'50' ;

3. EF Education First, à 15'24" ;

4. Mitchelton-Scott, à 17'21" ;

5. Groupama-FDJ, à 17'59'' ;

--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES

Giulio Ciccone, dépossédé samedi du maillot jaune, reste en tête du classement des jeunes et donc maillot blanc.

1. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) ;

2. Egan Bernal (Ineos), à 53'' ;

3. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), à 1'23'' ;

4. David Gaudu (Groupama-FDJ), à 1'52'' ;

5. Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) à 22'47".

0 commentaire