Celle-là, personne ne l'a vue venir. Cette 5e étape, une des plus insignifiantes de l'ère moderne puisque, fait rarissime, il n'y a pas eu la moindre échappée jusqu'au sprint final à Privas, aurait dû permettre à Julian Alaphilippe d'engranger une nouvelle journée en jaune, la 18e de sa carrière. Il aurait égalé Jan Ullrich et Felice Gimondi et dépassé Luis Ocana. Puis patatras ! Le Français a écopé d'une pénalité de vingt secondes pour avoir pris un bidon dans le final de l'étape, ce que le règlement interdit.
C'est à environ 17 kilomètres de l'arrivée dans la préfecture de l'Ardèche que l'incident s'est produit. Or tout ravitaillement est prohibé dans les vingt derniers kilomètres. L'équipe Deceuninck - Quick Step pourra se mordre les doigts de cette bévue, qui prive son leader du maillot jaune de la pire des manières. La sanction infligée par les commissaires peut sembler sévère sur le fond, mais le règlement est limpide sur ce point. Dura lex, sed lex pour le malheureux Alaphilippe.

17 km de l'arrivée : le moment fatal où Alaphilippe a récupéré un bidon

Tour de France
L'amertume de Yates : "Personne ne veut prendre le maillot jaune comme ça..."
02/09/2020 À 17:51

Yates ramasse la mise

Voilà pourquoi le podium protocolaire a mis du temps à se mettre en place, ce qui a commencé à alerter les suiveurs sur un possible problème. Puis le site officiel du Tour de France a publié le classement général, où Julian Alaphilippe ne figurait plus en première position, mais au... 16e rang. Alaphilippe pointe désormais à 16 secondes du nouveau leader de ce Tour 2020, le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott), qui récupère le gros lot sur tapis vert.
A 28 ans, Yates endosse pour la première fois la célèbre tunique. Il avait terminé au pied du podium à Paris en 2016, ramenant le maillot blanc de meilleur jeune sur les Champs-Elysées. Yates avait frôlé le maillot jaune dimanche à Nice, mais la victoire de Julian Alaphilippe l'en avait privé pour quatre secondes. Adam Yates tentera de conserver son bien jeudi lors d'une nouvelle arrivée au sommet, au Mont Aigoual. Julian Alaphilippe, lui, a quitté la zone d'arrivée sans broncher. Mais sans son maillot jaune, perdu d'une bien "drôle" de façon.

Alaphilippe n'est plus en jaune : "Une faute professionnelle de son équipe", pour J.Durand

Tour de France
Echappés en grève, Van Aert à la fête, Alaphilippe destitué
02/09/2020 À 15:43
Tour de France
Le Tour et les JO : van der Poel et le casse-tête du calendrier 2021
29/12/2020 À 08:10