On se doutait qu’il ferait le spectacle. Il l’a fait dans des proportions exceptionnelles. On se doutait qu’il quitterait le Tour avant son issue. Il le fait aussi. Mathieu van der Poel a annoncé dimanche midi qu’il ne prendrait pas le départ, ce jour, de la 9e étape de la Grande Boucle, longue de 144,9 km entre Cluses et Tignes.

Mathieu van der Poel epxlique pourquoi il se retire du Tour

Le polyvalent coureur d’Alpecin-Fenix avait cédé le maillot jaune la veille, lors de la première étape de montagne de l’épreuve. Van der Poel se projette sur son prochain grand objectif : les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (23 juillet-8 août 2021), où il visera la médaille d’or en VTT, le 26 juillet.
Giro
Alpecin-Fenix a eu tout bon, Démare conforte son maillot, Kelderman se replace
19/05/2022 À 15:20

"Impossible de faire l'intégralité du Tour"

Van der Poel, porteur de la tunique dorée pendant six jours pour sa première participation au Tour, avait pourtant expliqué samedi qu’il prendrait sa décision à l’issue de cette 9e étape, à l’occasion du premier jour de repos. Mais il s’est présenté en zone d’interview et a annoncé : "Malheureusement, je ne vais pas prendre le départ aujourd’hui (dimanche), on a décidé cela avec l’équipe."
Le quadruple champion du monde de cyclo-cross a confirmé les raisons de son forfait, déclarant "quitter la course" pour "se concentrer sur les Jeux Olympiques". Van der Poel estime qu’il lui était "impossible de faire l’intégralité du Tour", en raison de ses "nombreux autres objectifs." Place à un peu de repos pour lui : "Je vais prendre le temps de récupérer de cette première semaine."

Durand : "Personne ne va le dire mais van der Poel a faussé la course"

"Aller jusqu'à Paris l'an prochain"

Van der Poel (26 ans) a éclaboussé l’entame de ce Tour de France de toute sa classe. Il a pris le maillot de leader avec brio, et émotion, dès la deuxième étape à Mûr-de-Bretagne. Petit-fils de Raymond Poulidor et fils d’Adrie van der Poel, il a perpétué la tradition familiale à sa façon (son grand-père n’avait jamais porté le paletot jaune sur le Tour). Puis il ne s’est pas contenté de défendre sa position avec hargne sur le chrono, passant encore à l’attaque lors d’une étape-marathon vendredi, à la veille des Alpes.
Son "incroyable semaine" a donné envie à Mathieu van der Poel d’"aller jusqu’à Paris l’an prochain (en 2022, NDLR)". Tant mieux pour le Tour de France. Mais nous sommes encore en 2021, et la plus grande course du monde perd une deuxième tête d’affiche ce dimanche. Dans la matinée, Primoz Roglic avait en effet lui aussi annoncé qu’il se retirait de l’épreuve après huit jours de course.

Le finish de la 2e étape : Quand Van der Poel met le turbo, personne ne peut lui résister

Giro
Et Van der Poel s'est écarté...
19/05/2022 À 14:03
Giro
Bardet et Démare quasi parfaits, la surprise Lopez et Yates à la rue : le bilan de la 1re semaine
15/05/2022 À 22:43