ETAPE 1 : Brest - Landerneau

Date : Samedi 26 juin
Vainqueur : Julian Alaphilippe
Maillot jaune : Julian Alaphilippe
Maillot vert : Julian Alaphilippe
Maillot à pois : Ide Schelling
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175671.jpg
Tour de France
Brailsford prêt à passer la main chez Ineos : "Si j'ai encore des problèmes de santé, j'arrête"
19/07/2021 À 18:50
Julian Alaphilippe. Wout Van Aert. Mathieu Van der Poel. Les trois plus formidables puncheurs de la planète cyclisme sont là et ce premier week-end est taillé pour eux avec, dès la première étape, un finish au sommet sur les hauteurs de Landerneau. Dans la côte de la Fosse-aux-Loups, Alaphilippe anticipe en attaquant très tôt. Personne ne reverra le champion du monde, qui s'impose avec huit secondes d'avance pour prendre le maillot jaune. On ne le sait pas encore, mais ce sera la seule victoire française de ce Tour...

Le "Alaf' show" : Dans les pourcentages les plus forts, Alaphilippe a mis tout le monde d'accord

Mais ce premier acte est également marqué par deux chutes monstrueuses. La première est provoquée par une spectatrice arborant une pancarte au bord de la route. Tony Martin la percute et s'ensuit un jeu de dominos assez terrifiant. Une seconde chute collective survient dans les dix derniers kilomètres et précipite notamment au tapis Richie Porte et Miguel Angel Lopez, respectivement 3e et 4e du Tour 2020.

Chaos sur le Tour : Tony Martin heurte une pancarte, des dizaines de coureurs à terre

ETAPE 2 : Perros-Guirec - Mûr-de-Bretagne

Date : Dimanche 27 juin
Vainqueur : Mathieu van der Poel
Maillot jaune : Mathieu van der Poel
Maillot vert : Julian Alaphilippe
Maillot à pois : Mathieu van der Poel
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175673.jpg
24 heures. C'est le temps que Julian Alaphilippe aura passé en jaune. L'arrivée à Mûr-de-Bretagne semble pourtant de nature à permettre au Français de conserver sa tunique, voire de briguer une deuxième victoire consécutive. Mais cette fois, c'est l'un des battus de la veille, Mathieu van der Poel, qui frappe un très grand coup.
Le Néerlandais met tout le monde d'accord dans la montée finale. Et comme il a eu la bonne idée de prendre des bonifications au premier passage à Mûr, MVDP signe un coup double en endossant aussi le maillot jaune. Une consécration pour lui, et un hommage rendu à son illustre grand-père, Raymond Poulidor qui, lui, n'avait jamais réussi à porter le plus célèbre maillot du monde malgré ses huit podiums.

Le finish de la 2e étape : Quand Van der Poel met le turbo, personne ne peut lui résister

ETAPE 3 : Lorient - Pontivy

Date : Lundi 28 juin
Vainqueur : Tim Merlier
Maillot jaune : Mathieu van der Poel
Maillot vert : Julian Alaphilippe
Maillot à pois : Ide Schelling
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175745.jpg
Le chaos, encore et toujours. Plusieurs chutes émaillent à nouveau le final de cette 3e étape. La principale victime se nomme Primoz Roglic. Le Slovène perd dans l'affaire plus de 50 secondes sur Pogacar et une minute trente sur Carapaz, mais il ne se relèvera en réalité jamais de cet incident. Une seconde chute se produit dans le sprint, entraînant Sagan et Ewan au sol. L'Australien ne repartira pas le lendemain. Les Alpecin-Fenix, eux, continuent de se régaler avec la victoire de Tim Merlier au sprint.

Le carton entre Sagan et Ewan, Merlier emmené par VDP : l'arrivée d'une 3e étape animée

ETAPE 4 : Redon - Fougères

Date : Mardi 29 juin
Vainqueur : Mark Cavendish
Maillot jaune : Mathieu van der Poel
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Ide Schelling
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175744.jpg
Le grand retour du Cav'. Mark Cavendish a été appelé en dernière minute pour disputer ce Tour de France avec la Deceuninck – Quick Step. Le Britannique n'avait plus gagné depuis cinq ans sur les routes du Tour de France.
Mais à Fougères, il renoue avec son glorieux passé en s'imposant au sprint devant Nacer Bouhanni. Mais il y a bien failli ne pas avoir de sprint. Le peloton a joué avec le feu et n'a repris l'échappée, Brent Van Moer, qu'à 150 mètres de la ligne. Le début d'étape, lui, avait été marqué par la protestation des coureurs après les multiples chutes des trois premiers jours.

Cavendish cinq ans après, Van Moer repris à 200m de la ligne : incroyable final sur la 4e étape

ETAPE 5 : Changé - Laval (CLM)

Date : Mercredi 30 juin
Vainqueur : Tadej Pogacar
Maillot jaune : Mathieu van der Poel
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Ide Schelling
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175742.jpg
Le premier grand rendez-vous, le coup de semonce et le jour où chacun a compris que Tadej Pogacar serait très, très difficile à battre sur ce Tour de France. Si Mathieu van der Poel réussit l'exploit de conserver son maillot jaune pour huit petites secondes, le grand gagnant du jour est bien Tadej Pogacar. Non seulement le tenant du titre met une claque à tous ses rivaux pour le classement général, mais il s'offre en prime la victoire d'étape au nez et à la barbe des spécialistes du chrono comme Stefan Küng.

5e étape : L'arrivée de Tadej Pogacar, la fusée du chrono

ETAPE 6 : Tours - Châteauroux

Date : Jeudi 1er juillet
Vainqueur : Mark Cavendish
Maillot jaune : Mathieu van der Poel
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Ide Schelling
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175767.jpg
En 2008, Mark Cavendish décrochait sa toute première victoire d'étape sur le Tour de France à Châteauroux. 13 ans plus tard, le Mannois récidive dans la cité berrichonne, confirmant qu'il est bien le meilleur sprinter de ce Tour 2021. Magistralement emmené par le train bleu des Deceuninck, il devance cette fois Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) et Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic). Mathieu van der Poel prolonge quant à lui son séjour en jaune.

Cavendish en habitué, Bouhanni et Démare frustrés : l'arrivée de la 6e étape en vidéo

ETAPE 7 : Vierzon - Le Creusot

Date : Vendredi 2 juillet
Vainqueur : Matej Mohoric
Maillot jaune : Mathieu van der Poel
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Matej Mohoric
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175777.jpg
L'étape la plus longue de ce Tour, la plus longue étape en ligne depuis plus de vingt ans, même, et une journée complètement folle, menée tambour battant. Sur les routes escarpées du Morvan, c'est Matej Mohoric (on reparlera de lui, et de son équipe, la Bahrain-Victorious) qui tire son épingle du jeu dans l'échappée où figuraient également Mathieu van der Poel et Wout Van Aert.
Le Néerlandais conforte ainsi son maillot jaune avant l'entrée dans les Alpes, alors que le Belge compte désormais trois minutes d'avance sur Tadej Pogacar. Mais ce dernier s'en sort bien. Piégé, le Slovène a dû faire rouler son équipe toute la journée, mais il ne concède rien au final sur ses principaux rivaux. Au contraire : Primoz Roglic, mal remis de sa chute, a totalement explosé.

Mohoric triomphe en solo, Van der Poel et Van Aert inséparables : l'arrivée en vidéo

ETAPE 8 : Oyonnax - Le Grand-Bornand

Date : Samedi 3 juillet
Vainqueur : Dylan Teuns
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Wout Poels
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/02/3165716.jpg
La prise de pouvoir. En résumant grossièrement, c'est ce jour-là que Tadej Pogacar a remporté le Tour de France. Sous une pluie battante et avec des températures proche du zéro, le Slovène, alors maillot blanc, est allé chercher son maillot jaune en attaquant à 32 kilomètres du Grand-Bornand. Mathieu van der Poel, porteur de la tunique jusqu'ici, craque loin de l'arrivée. On annonçait des Alpes moins impressionnantes cette année ? Le futur vainqueur s'est servi de l'enchaînement Col de Romme, Col de la Colombière pour éparpiller ses adversaires.

L'envol irrésisitible de Pogacar : A 32km de l'arrivée, l'accélération terrible du Slovène

A l'arrivée, les écarts sont impressionnants. Tous les favoris du général, Richard Carapaz, le dernier à avoir tenté de suivre, compris, prennent trois minutes et vingt secondes dans la vue. Si au général, Wout Van Aert est toujours à moins de deux minutes, les autres, ses vrais rivaux, sont à plus de quatre. Pogacar ne s'offre pas (encore) de succès d'étape, puisqu'une grosse échappée a pris de l'avance très tôt. Au sommet de la Colombière, Dylan Teuns a conservé 15 secondes d'avance sur Pogacar. Suffisant pour s'offrir un beau succès.

Teuns a résisté au retour incroyable de Pogacar : son arrivée en vidéo

ETAPE 9 : Cluses - Tignes

Date : Dimanche 4 juillet
Vainqueur : Ben O'Connor
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Nairo Quintana
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/02/3165717.jpg
Conditions extrêmes encore et départ rapide toujours. Comme souvent sur cette Grande Boucle, le lancement de l'étape, via la Côte de Domancy notamment, fut explosif. Avec un exceptionnel Sonny Colbrelli qui achèvera l'étape troisième à Tignes, un groupe de quarante se détache. Parmi eux Guillaume Martin, Julian Alaphilippe, Nairo Quintana, Wout Poels mais surtout Ben O'Connor.
Si Quintana et Poels se sont battus pour les points, notamment dans le premier hors-catégorie du Tour, le Col du Pré, c'est bien l'Australien qui fait le show. Arrivé avec les "autres" favoris au Grand-Bornand, O'Connor s'offre une superbe victoire d'étape et fait un rapproché au classement général. C'est lui le nouveau dauphin de Pogacar puisque la défaillance de Wout Van Aert met fin aux fantasmes de podium final possible pour le Belge. Le Slovène a passé la deuxième couche, glanant encore une trentaine de secondes sur ses adversaires. Petit à petit, le leader d'UAE-Team Emirates fait son nid. O'Connor est à 2'01''. Les autres ? A plus de cinq minutes.

Tour de France : Stage 9 - Finish - O'Connor wins + Pogacar arrival

ETAPE 10 : Albertville - Valence

Date : Mardi 6 juillet
Vainqueur : Mark Cavendish
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Nairo Quintana
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175905.jpg
Après les Alpes, un peu de tranquillité ? Oui mais pas tout à fait. Avec seulement deux hommes à l'avant, Hugo Houle (Astana-Premier Tech) et Tosh Van der Sand (Lotto-Soudal), on se dit que le scénario est cousu de fil blanc. C'était compter sans le vent présent dans le final. La première tentative des Deceuninck n'a pas fonctionné mais celle des Bora-Hansgrohe casse le peloton. Jonas Vingegaard, piégé dans une deuxième bordure, a juste eu le temps de trembler avant que tout ne rentre dans l'ordre.
A Valence, les Deceuninck-Quick Step livrent une démonstration de train pour porter Mark Cavendish vers un troisième succès devant Wout Van Aert et Jasper Philipsen. Le Britannique s'offre ainsi son 33e succès sur le Tour de France et revient à une longueur de la légende Eddy Merckx. Il confirme aussi son statut d'invincible sur cette Grande Boucle 2021.

Cavendish est beaucoup trop fort, son équipe aussi : Le final de la 10e étape

ETAPE 11 : Sorgues - Malaucène

Date : Mercredi 7 juillet
Vainqueur : Wout Van Aert
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Nairo Quintana
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/06/3168586.jpg
"Le Mont Ventoux c’est trop dur pour moi… Surtout deux fois. Je ne sais pas pourquoi on le fait deux fois d’ailleurs. Je ne l’ai jamais fait ne serait-ce qu'une fois". Le profil de la 2e montée du Ventoux : L'ascension classique en hors catégorie ne suffisait pas aux organisateurs qui en imposent deux aux coureurs. Une nouveauté qui inspire les Jumbo-Visma. A l'avant, Wout Van Aert fait le show et à l'arrière, Jonas Vingegaard inquiète, un peu, Tadej Pogacar.
Avant cela, Julian Alaphilippe, roi du bluff, passe le premier au sommet de la première montée du Ventoux. La deuxième est de trop pour le champion du monde qui doit laisser partir Kenny Elissonde, Bauke Mollema et surtout Van Aert. Le Belge va croquer le petit Français avant le Chalet Reynard et s'en va glaner sa première victoire d'étape en montagne sur la Grande Boucle. Vingegaard, lui, place sa première attaque du Tour avant d'en placer une seconde qui fait craquer Pogacar. Coup d'épée dans l'eau finalement puisque le Danois, le Slovène mais aussi Carapaz et Uran se regroupent à la faveur de la descente.

Premier (petit) aveu de faiblesse : Pogacar a coincé dans le Ventoux face à Vingegaard

ETAPE 12 : Saint-Paul-Trois-Châteaux - Nîmes

Date : Jeudi 8 juillet
Vainqueur : Nils Pollitt
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Nairo Quintana
Maillot blanc : Tadej Pogacar
Incroyable départ sur cette 12e étape. Du vent est annoncé, tout le monde le sait mais ça n'empêche pas certains de se faire piéger. Après quelques kilomètres seulement, le peloton est scindé en quatre groupes. Guillaume Martin et Pello Bilbao, alors 9e et 10e, figurent parmi les piégés mais tout rentre finalement dans l'ordre et une échappée se forme enfin. A 12 bornes de Nîmes, Pollitt place la bonne attaque. Puissant comme à son habitude, l'Allemand ne sera plus revu. Lui, l'ancien deuxième de Paris-Roubaix, lève les bras pour la première fois sur le Tour.

Journée de rêve pour Politt, journée tranquille pour Pogacar : Le résumé de la 12e étape

ETAPE 13 : Nîmes - Carcassonne

Date : Vendredi 9 juillet
Vainqueur : Mark Cavendish
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Nairo Quintana
Maillot blanc : Tadej Pogacar

https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175914.jpg
Aucun sprint n'avait eu lieu à Carcassonne depuis que la ville fortifiée accueillait le Tour de France ? Mark Cavendish et les Deceuninck-Quick Step ne s'en soucient pas. Pas plus qu'ils ne s'inquiètent pour Pierre Latour, Sean Bennett et Omer Goldstein, partis à l'avant et repris à plus de 50 kilomètres de l'arrivée. Même les nombreuses tentatives dans le final, dont celle de Wout Van Aert, ne désorganisent pas les hommes en bleu. Impressionnants de facilité, ils envoient Mark Cavendish au 34e ciel, record d'Eddy Merckx égalé, mais placent aussi Michael Morkov, l'habituel poisson-pilote, à la deuxième place. On jurerait presque que le Danois a freiné pour laisser passer son leader…

Un sprint pour l'histoire : la victoire de Cavendish en vidéo

ETAPE 14 : Carcassonne - Quillan

Date : Samedi 10 juillet
Vainqueur : Bauke Mollema
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Michael Woods
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/10/3170749.jpg
Ce ne sont pas encore les "vraies" Pyrénées mais cette 14e étape offre un terrain de jeu parfait pour les baroudeurs et pas assez de difficultés pour les leaders. Le vainqueur sera dans l'échappée et c'est pourquoi celle-ci met plus de 100 kilomètres à se former. On voit beaucoup Julian Alaphilippe mais le champion du monde rate le bon coup de 14. Guillaume Martin et Bauke Mollema y sont. L'un comme l'autre vont en profiter.
Le premier parce qu'à force de prendre les échappées, il remonte au général. 9e avant l'étape, il se retrouve propulsé dauphin de Tadej Pogacar après celle-ci. Le Néerlandais lui fait un numéro en plaçant la bonne attaque à 42 kilomètres de l'arrivée.

Mollema a eu raison d'y croire jusqu'au bout : l'arrivée victorieuse du Néerlandais en vidéo

ETAPE 15 : Céret - Andorre-la-Vieille

Date : Dimanche 11 juillet
Vainqueur : Sepp Kuss
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Wout Poels
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/11/3171243.jpg
9e, 2e puis 9e. En 24 heures, Guillaume Martin connaît des montagnes russes terribles. La descente du Port d'Envalira lui est fatale et le Français lâche pratiquement quatre minutes aux autres favoris. Ceux-ci arrivent groupés malgré les attaques de Richard Carapaz et Jonas Vingegaard alors que Tadej Pogacar contrôle tranquillement dans l'ultime col de la journée, celui de Beixalis.
Les seuls à perdre du temps sont Lutsenko, Bilbao et donc Martin. A l'avant, David Gaudu a cru pouvoir sauver son Tour après sa journée calvaire du Ventoux. Fort, le Breton s'extirpe de l'échappée avec Valverde et Kuss. L'Américain est finalement le plus fort et il offre à Jumbo-Visma une deuxième victoire d'étape après celle de Wout Van Aert.

Kuss a résisté à Valverde, Gaudu et Alaphilippe trop courts : l'arrivée de la 15e étape

ETAPE 16 : Pas de la Case - Saint-Gaudens

Date : Mardi 13 juillet
Vainqueur : Patrick Konrad
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Wout Poels
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/18/3175953.jpg
Encore une échappée qui va au bout sur ce Tour. Les UAE Emirates laissent filer les baroudeurs du jour, et en dehors d'une accélération en tout fin d'étape, les favoris passent une journée des plus tranquilles avant les deux grandes étapes des Pyrénées. Devant, c'est Patrick Konrad qui se montre le plus fort, en lâchant tous ses compagnons à la pédale dans le Porte-d'Aspet. Parmi eux, David Gaudu, qui en profite toutefois pour se replacer aux portes du Top 10 au classement général.

Le moment où Konrad a attaqué... et Gaudu n'y est pas allé

ETAPE 17 : Muret - Col du Portet

Date : Mercredi 14 juillet
Vainqueur : Tadej Pogacar
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Wout Poels
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/13/3172669.jpg
Pas de victoire française en ce jour de fête nationale. Le feu d'artifice est signé Tadej Pogacar. Dans la redoutable ascension finale du col du Portet, le sommet de ce Tour, le Slovène s'isole avec Jonas Vingegaard et Richard Carapaz. "Pogi" veut gagner son étape avec le maillot jaune sur le dos, ce qu'il n'a encore jamais fait. Et ce que "Pogi" veut, "Pogi" l'obtient.
Le leader du Tour place plusieurs accélérations sans parvenir à distancer Carapaz et Vingegaard, mais il ajoute un dernier démarrage dans les 200 derniers mètres auquel l'Equatorien et le Danois ne peuvent répondre. La loi du plus fort... Derrière, David Gaudu, à la pédale, va chercher une superbe 4e place en sortant du groupe du "reste du monde".

Pogacar triomphe en patron, Gaudu tout près des meilleurs : l’arrivée de la 17e étape

ETAPE 18 : Pau - Luz-Ardiden

Date : Jeudi 15 juillet
Vainqueur : Tadej Pogacar
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Tadej Pogacar
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/14/3173643.jpg
Il les lui faut toutes. Au lendemain de sa victoire au col du Portet, Tadej Pogacar confirme son côté insatiable en s'imposant à nouveau au sommet à Luz-Ardiden. Encore un succès de prestige dans une arrivée hors catégorie pour le patron de ce Tour de France. Il bénéficie de la complicité active de l'équipe INEOS, qui aura roulé une bonne partie de la journée, notamment derrière le pauvre David Gaudu, parti dans le Tourmalet sans pouvoir creuser l'écart.
Lors de l'ascension finale, Pogacar s'isole à nouveau avec Carapaz et Vingegaard. Ce trio, comme la veille, va truster le podium de l'étape, dans le même ordre qu'au Portet et dans le même ordre qu'au général. Mais une fois de plus, l'envie et la pointe de vitesse du Slovène font la différence. Pogacar s'empare en prime du maillot à pois. Le grand perdant de cette dernière étape de montagne se nomme Rigoberto Uran. Encore en course pour le podium du départ de Pau, le Colombien explose dès le Tourmalet et glisse à la 10e place dans la hiérarchie.

Un ultime coup de fusil pour un nouveau triomphe : l'arrivée victorieuse de Pogacar

Mais cette journée aura aussi été marquée par l'annonce, dans la matinée, d'une perquisition effectuée la veille à l'hôtel de l'équipe Bahrain-Victorious. Une descente de gendarmerie dans le cadre d'une investigation ciblant l'équipe de Matej Mohoric et Sonny Colbrelli, très en verve sur ce Tour 2021. Tous les coureurs ont pu prendre le départ. Affaire à suivre.

Durand sur la perquisition chez Bahrain : "Si on trouve un produit dopant, le coureur ne repart pas"

ETAPE 19 : Mourenx - Libourne

Date : Vendredi 16 juillet
Vainqueur : Matej Mohoric
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Tadej Pogacar
Maillot blanc : Tadej Pogacar
La même étape en début de Tour aurait presque à coup sûr accouché d'un sprint massif. Mais à 48 heures de l'arrivée à Paris, la donne est différente. Après un début de course complètement dingue, une fois de plus, le peloton finit par se relever lorsqu'un groupe d'une vingtaine de coureurs se fait la belle.
Sous le soleil des Landes et de la Gironde, c'est Matej Mohoric qui fait la différence au prix d'un nouveau numéro de costaud. le Slovène s'impose en solitaire et se permet un petit geste "à la Armstrong" en franchissant la ligne. Sa réponse aux critiques qui se sont abattues sur son équipe après la perquisition paloise. Chacun appréciera. Ou pas. En attendant, la Slovénie continue de se régaler.

L'envol d'un styliste : Mohoric a fait sa spéciale

ETAPE 20 : Libourne - Saint-Emilion (CLM)

Date : Vendredi 16 juillet
Vainqueur : Wout Van Aert
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Tadej Pogacar
Maillot blanc : Tadej Pogacar
Du jamais vu : à l'issue de ce contre-la-montre souvent décisif, si ce n'est pour la victoire, au moins pour les places d'honneur, celui-ci n'aura strictement rien changé. Il faut aller jusqu'à la 20e place pour trouver trace d'une modification au classement général. Tadej Pogacar, dans un fauteuil avec près de six minutes de marge sur Jonas Vingegaard, joue la sécurité et termine 8e de de chrono. La victoire revient à Wout Van Aert, qui efface là sa petite déception du contre-la-montre en Mayenne la première semaine.

Poing serré et langue tirée : L'arrivée de Pogacar, presque sacré

ETAPE 21 : Chatou - Paris Champs-Elysées

Date : Dimanche 18 juillet
Vainqueur : Wout Van Aert
Maillot jaune : Tadej Pogacar
Maillot vert : Mark Cavendish
Maillot à pois : Tadej Pogacar
Maillot blanc : Tadej Pogacar
https://i.eurosport.com/2021/07/19/3175960.jpg
Ce devait être le jour de gloire de Mark Cavendish. Son équipe Deceuninck-Quick Step avait tout misé sur ce dernier sprint pour battre le record de 34 victoires d'Eddy Merckx. Une nouvelle fois, le Wolfpack a chassé derrière les échappées, un trio Schelling, Valgren et Van Moer. Une nouvelle fois, le Wolfpack a ramené tout le monde à la raison mais cette fois, le train était moins bien organisé dans le final.
Parfaitement emmené, notamment par Mike Teunissen, Wout Van Aert n'a pas laissé passer l'occasion de compléter sa collection de bouquets sur la Grande Boucle 2021. Battu, Cavendish s'arrête à 34 et achève ce Tour avec le maillot vert. Tadej Pogacar lui remporte un deuxième Tour en deux ans et à moins de 23 printemps.

Cavendish piégé, Van Aert supersonique : revivez le sprint des Champs-Elysées

Tour de France
"Cavendish a fait le 'come-back' le plus improbable dans le cyclisme"
19/07/2021 À 18:08
Tour de France
Van Aert devrait-il jouer le classement général du Tour ? "Ce n'est pas son kiff"
19/07/2021 À 18:07