Enric Mas (Deceninck-Quick Step) a dominé dimanche la 4e étape du Tour de Guangxi, après 161,4km de course et une arrivée au sommet d’une bosse de 4,5km à Nongla. Le jeune grimpeur espagnol, qui s’apprête à rejoindre l’équipe Movistar, s’est imposé devant le Colombien Daniel Martinez (EF Education First) et l’Italien Diego Rosa (Ineos). Il s’empare également du maillot de leader devant son dauphin du jour Daniel Martinez (EF Education First), seulement battu au sprint.
"Rémi [Cavagna] a fait le pied à fond et on l’a repris à 1,5km de l’arrivéeé, a décrit Mas. "C’était le plan depuis le début de la journée et j’ai pu conclure au sprint. Je suis content d’apporter une victoire à mon équipe pour ma dernière course avant de partir vers une formation qui se concentre sur les Grands Tours. C’est le bon moment pour moi. C’est ma première victoire de l’année, j’ai beaucoup couru pour Julian [Alaphilippe]."
Tour de Guangxi
Martinez, drôle de Colombien
23/10/2019 À 21:45
L’étape a été animée par l’échappée du coureur chinois Wang Meiyin (Bahrain-Merida), du Néo-Zélandais Hamish Schreurs (Israel Cycling Academy) et de l’Australien Reyan Mullen (Trek-Segafredo). Ce dernier est parti seul dans les 50 derniers kilomètres, avec une avance de 5’05” sur le peloton. Bora-Hansgrohe, Deceuninck-Quick Step, EF Education First, Wanty-Gobert et Astana se sont montrées parmi les formations les plus actives pour revenir. Mullen a finalement été repris à 17 kilomètres de l’arrivée.
Les audacieux auront une nouvelle chance lundi avec une longue étape (212,2km) et un enchaînement de trois ascensions dans les 60 derniers kilomètres vers Guilin, qui accueillera mardi la dernière étape et le gala de fin de saison de l’UCI.

Julian Alaphilippe et Enric Mas lors du Tour de France 2019

Crédit: Getty Images

Tour de Guangxi
Les derniers bouquets de la saison pour Mas et Ackermann
22/10/2019 À 08:35
Tour de Guangxi
Gaviria retrouve un peu plus de couleurs
21/10/2019 À 09:48