L’AS Saint-Étienne évoluera en Ligue 2 la saison prochaine ! Au bout de la séance de tirs aux buts, l’AJ Auxerre a raflé la mise ce dimanche (1-1, 4-5 t.a.b.), en barrage retour L1/L2 et va retrouver l’élite dix ans après l’avoir quittée. L’arrêt de Donovan Léon, au début de la séance, sur la première tentative de Ryad Boudebouz, a été déterminant. La rencontre s’est en outre achevée dans un atmosphère électrique, le public ayant rapidement envahi la pelouse avec des fumigènes et divers projectiles en main, les joueurs devant aussitôt rejoindre les vestiaires.
C’est une chute terrible pour l'ASSE, monument du football français, au bout d’une saison éprouvante, achevée au 18e rang en Ligue 1, lors de laquelle l’arrivée de Pascal Dupraz n’aura pas soigné tous les maux. Les Verts n’ont pas forcément été mauvais ce dimanche, mais ils ont mis trop de temps à emballer la rencontre d’une part, et fait preuve de trop peu de réalisme, d’autre part. Dans le temps réglementaire, ils ont mis un très gros rythme à chaque entame de mi-temps, sans parvenir à le faire fructifier. Léon, le portier d’Auxerre, se montrait déjà alerte pour sortir de dangereux centres (2e, 46e) ou pour s'interposer sur la tentative de Youssouf (3e).
Ligue 2
Sainté ouvre son compteur mais reste avec un total de points négatif
06/08/2022 À 15:03

Romain Hamouma (Saint-Étienne) et Carlens Arcus (Auxerre).

Crédit: Imago

Échéance repoussée

Sans forcément se montrer supérieurs, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont dégagé une forte assurance, ne dérogeant jamais à leur plan de jeu et faisant souvent preuve d’une belle qualité technique. Gaëtan Charbonnier aurait pu ouvrir le score (15e, 39e) mais c’est finalement Hamza Sakhi, d’une tête plongeante sur un centre d’Autret, qui a permis à son équipe de prendre les devants sur l’ensemble des deux rencontres (0-1, 51e).
Alors que l’ambiance avait pris un méchant froid, les Stéphanois ayant en plus du mal à repartir vers l’avant, la solution est notamment venue de l’entrant Enzo Crivelli. Combatif, l’ancien Bastiais, titulaire lors du match aller, reprenait de la tête un corner de Romain Hamouma, finalement prolongé par Mahdi Camara au fond des filets (1-1, 77e). Le bateau avait sérieusement tangué, mais les Verts semblaient alors en mesure de prendre le dessus. Ils n’ont finalement fait que repousser l’échéance.

Saint-Étienne - Auxerre (Barrage L1-L2)

Crédit: Getty Images

Léon, main opposée

Il y a bien eu quelques balles de match, alors que les Auxerrois semblaient s’essouffler de plus en plus. Denis Bouanga en obtenait une première mais s’excentrait un peu trop et faisait surtout face à Donovan Léon, toujours décisif (87e). Lors des prolongations, les accélérations d’Arnaud Nordin, entré en jeu en seconde période, faisaient passer un frisson d’effervescence dans le stade, sans qu’un but ne vienne le valider (116e, 117e, 118e).
Les tirs aux buts ont rapidement dessiné un avantage lorsque Léon, donc, a sorti main opposée la toute première frappe, celle de Ryad Boudebouz. Les tireurs auxerrois sont restés très sereins pour faire la course en tête, jusqu’au but final de Birama Touré, laissant l’ensemble de ses coéquipiers exulter et savourer l’exploit. La désillusion est immense pour Sainté, la fierté est gigantesque pour Jean-Marc Furlan et l’AJA, second club de Ligue 2 à monter depuis le retour des barrages, après Troyes en 2016-2017.

Donovan Léon (AJ Auxerre) a stoppé le tir au but de Ryad Boudebouz (Saint-Étienne), dimanche 29 mai 2022. / Barrages L1-L2

Crédit: Getty Images

Ligue 2
Une sortie et l'ASSE inquiète déjà : "On aurait pu prendre beaucoup plus de buts"
30/07/2022 À 17:03
Ligue 2
Les Verts dans le rouge d'entrée
30/07/2022 À 14:51