GEOFFREY DERNIS, cette première place assurée en Coupe d'Europe doit vous donner de la confiance pour le match crucial de samedi face à Auxerre.
G.D. : C'est sûr. Nous attendions ce match de prestige face à Valence depuis pas mal de temps et nous avions à coeur de fournir une solide prestation. La qualification acquise, nous voulions fournir du spectacle mais aussi nous rassurer en vue de ce qui nous attend en championnat. On aurait pu remporter cette rencontre mais on a montré beaucoup de belles choses dont il faudra se servir lors du match face Auxerre.
Les débats ont été houleux en début de seconde période.
Ligue Europa
Terminus pour Nancy
18/12/2008 À 00:00
G.D. : C'est vrai mais rien de méchant pour autant. Les deux équipes avaient envie de l'emporter et la tension est montée. Mais quoiqu'il en soit, ce fut une belle soirée. Nous n'avons pas été ridicules face à une grosse écurie européenne.
Les conditions de jeu étaient délicates. Craignez-vous qu'elles pèsent dans les jambes samedi ?
G.D. : Il a fait très froid, le terrain était vite boueux mais on a essayé de jouer. Personne n'a cherché à mettre le ballon loin devant. On a construit de belles actions. De toute façon, on a levé le pied dans le dernier quart d'heure (sourires). On va tâcher de bien récupérer car il faut désormais enchaîner pour un dernier coup de collier avant les vacances. Après un match comme celui-là, il faut finir l'année sur une victoire à Geoffroy-Guichard.
Pourquoi les Verts n'affichent-ils pas le même visage en Championnat ?
G.D. : En Ligue 1, les matchs sont totalement différents. Notre état d'esprit en championnat est le même qu'en Coupe d'Europe, ce qui change, c'est l'adversité. En Ligue 1, nos adversaires sont bien plus hermétiques. En Coupe d'Europe, ils jouent et n'hésitent pas à attaquer, ce qui nous laisse des espaces. Le championnat français est réputé pour ses défenses efficaces. On affronte des gros blocs difficiles à jouer. En UEFA, il n'y a qu'à voir Valence qui possède de très grands joueursqui qui se projettent vers l'avant.
Vous vous attendez à une toute autre opposition samedi ?
G.D. : C'est évident. Auxerre va venir ici pour prendre un point. Le terrain s'est dégradé, la météo risque encore de nous jouer des tours. Si bien qu'on ne sait pas trop à quoi s'attendre pour samedi.
Ligue Europa
Les Verts font l'essentiel
17/12/2008 À 23:45
Ligue 1
Bordeaux a un pied et demi en Ligue 2, Metz passe devant Saint-Etienne
14/05/2022 À 20:58