Le PSG avait deux problèmes à régler. La prolongation de Kylian Mbappé, la star de sa section masculine. Il l'a fait avec succès. Reste maintenant à trouver une solution pour l'autre star parisienne, celle de la section féminine. Marie-Antoinette Katoto arrive en fin de contrat dans 15 jours. L'internationale française n'a toujours pas trouvé d'accord avec sa direction pour sceller son avenir à Paris. "Je suis parisienne jusqu’au 30 juin, a-t-elle sobrement commenté jeudi, dans une interview accordée à RMC. Pour l’instant ça ne bouge pas."
Ligue 1
Mbappé, pour marquer l'histoire
IL Y A 6 HEURES
Prolonger Katoto, meilleure buteuse de l'histoire du club avec 148 buts en 162 matches, est un enjeu vital pour l'avenir du PSG. Elle est l'icône du club et sa meilleure individualité. "MAK" se sent au centre du projet... mais pas totalement. "Ça je l’ai compris au fur et à mesure des années, a-t-elle indiqué. Est-ce qu’ils sont vraiment prêts à le faire ? C’est à eux de voir, à eux de décider. J’ai toujours voulu le bien du Paris Saint-Germain même si certains peuvent penser que c’est comme si ou comme ça. Je veux toujours le bonheur de mes coéquipières, du staff, des salariés. Je suis une femme très patiente mais franchement ça a été dur de patienter."

"J’ai plus parlé ici qu’à mon propre club !"

Katoto a surtout laissé entendre que Paris était à un tournant de son projet. Et que des changements étaient nécessaires pour progresser. "C’est le moment où jamais, a-t-elle lancé. Cela fait dix ans que les Qataris sont arrivés. Si au bout de dix ans ça ne marche pas, c’est qu’il y a quelque chose qu’il faut changer. Il faut se remettre en question, faire évoluer. C’est tout ce que je souhaite au PSG qui est un beau club. Qui a tout pour lui." Les dirigeants parisiens auront certainement compris le message de leur joueuse, convoitée notamment par Lyon et le FC Barcelone.
En attendant, Katoto est avec l'équipe de France pour préparer l'Euro. Pour son premier tournoi international, elle sera l'un des atouts majeurs des Bleues qui ont débuté leur rassemblement. Sans crainte que les questions sur son avenir perturbent sa préparation. "On est bien, on rigole bien, a-t-elle assuré. Elles (ses coéquipières) veulent savoir aussi, ce qui est normal. Je n’ai pas de honte à leur en parler. Je communique avec elles. J’ai plus parlé ici qu’à mon propre club (rires)." Un club qui doit réussir avec Katoto ce qu'il a su accomplir avec Mbappé.

Mbappé au top, mais devant qui ? Les dix joueurs les plus "chers" du monde

Ligue 1
Mbappé de retour et première pour Sanches : le groupe du PSG
IL Y A 15 HEURES
Ligue 1
Galtier sous le charme de Messi : "Il est souriant, j'apprécie de lui dire bonjour tous les jours"
IL Y A 20 HEURES