Ils ont subi ce qu'ils ne cessaient de faire subir aux autres depuis le début de saison. Mercredi soir, les joueurs du Bayern Munich, si brillants ces dernières semaines, ont été sonnés par la lourde défaite encaissée au 2e tour de la Coupe d'Allemagne face au Borussia Mönchengladbach (5-0). Thomas Müller, grande figure du club bavarois, a été l'un des rares à trouver les mots pour exprimer le sentiment du vestiaire après coup.
"On s'est fait balader de A à Z pendant toute la première période, a-t-il analysé au micro de la chaîne de télévision ARD après coup. Nous ne pouvons que nous excuser auprès de nos supporters. A l'exception de Neuer, nous avons tous joué de manière désastreuse." Car oui, le légendaire gardien allemand a encaissé cinq buts mais l'addition aurait pu être encore plus salée sans une ou deux de ses parades.

"Pour Xavi, c'est le pire moment possible mais il n'y aura jamais de bon timing avec cette équipe"

Bundesliga
La barre était pourtant haute : comment Nagelsmann a su rendre le Bayern encore meilleur
25/01/2022 À 17:25
"Je n'ai jamais vécu une telle chose", a fini par admettre le milieu de terrain de 32 ans. Et pour cause : le Bayern n'avait jamais perdu un match par au moins 5 buts d'écart depuis le 9 décembre 1978, contre le Fortuna Düsseldorf en Bundesliga (1-7). Autre temps, autre époque. "Honte historique", a d'ailleurs titré le célèbre quotidien Bild, s'étonnant aussi que ce résultat ne suive "aucune logique footballistique : cela ne s'explique pas."
Je suis choqué, c'est un black-out collectif
Depuis le début de saison, le Rekordmeister n'avait effectivement perdu qu'un match, face à Francfort. Mais avant d'être humiliés par Gladbach, les Bavarois avaient remporté neuf de leurs onze matches précédents par trois buts d'écart ou plus. Comme tout le monde, Hasan Salihamidzic n'avait pas grand-chose à dire sur cet énorme accident de parcours. "Je suis choqué, c'est un black-out collectif, a estimé le directeur sportif du club. Il n'y a aucune explication".

Neymar : "Verratti au même niveau que Xavi et Iniesta"

Ces derniers jours, tout de même, plusieurs événements extra-sportifs sont venus polluer la préparation des joueurs pour cette rencontre. Leur entraîneur Julian Nagelsmann a été placé à l'isolement après avoir contracté le Covid-19. Lucas Hernandez a appris mercredi qu'il échapperait finalement à la prison en Espagne et Joshua Kimmich s'est retrouvé au cœur d'une polémique après avoir refusé de se faire vacciner "pour raisons personnelles".
Suffisant pour justifier une telle déroute ? Pas si sûr. Ce samedi, le Bayern se déplacera sur la pelouse de l'Union Berlin. Pour oublier cette gifle. Dissiper les doutes au plus vite. Et retrouver son impressionnant rythme de croisière.
Bundesliga
Tolisso et le Bayern en balade à Berlin
23/01/2022 À 18:25
Bundesliga
Un pétard du gauche en pleine lunette : le sublime but de Tolisso en vidéo
15/01/2022 À 15:57