L'Albanie rêvait d'une autre entrée dans le grand monde. Mais sa première sortie a ressemblé de près comme de loin à un cauchemar. Les coéquipiers du capitaine Cana, resté 36 minutes sur le pré, se sont inclinés face à la Suisse qui, sans être implacable, a su profiter des lacunes et de l'inexpérience albanaises (1-0). La Nati, comme les Bleus, démarrent l'Euro avec trois points et prennent, déjà, une petite option sur les huitièmes de finale.
Pour les Albanais, rien n'est perdu, évidemment. Mais les hommes de Gianni De Biasi ont vécu une après-midi douloureuse du côté de Lens. Elle a commencé par une toile de Berisha, impeccable par ailleurs. Sur un corner de Shaqiri, Schär a profité d'une sortie catastrophique du portier de la Lazio (1-0, 5e). Le premier et dernier but d'une partie que les Helvètes n'ont pas su tuer alors que leur adversaire avait un genou à terre.
Qualif. Coupe du monde
"Si on marque tous les buts qu'on n'a pas mis ce soir…" : gare au syndrome 2018 pour l'Italie
12/11/2021 À 23:07

Pour Cana, c’est râpé

Lorik Cana rêvait de retrouver Marseille et d'y défier les Bleus, mercredi au Stade Vélodrome. C'est d'ores et déjà râpé. Parce que le capitaine de la sélection a été expulsé à la 36e minute de jeu. La faute à la main la plus improbable de l'année qui avait succédé à une intervention très musclée de l'ancien Olympien sur Dzemaili (15e). Réduits à dix, les Rouges ont constamment marché sur un fil. Mais sont restés en équilibre, tant bien que mal, gâchant même deux face-à-face devant Sommer. Le portier suisse a été magistral face à Sadiku (30e) puis devant Gashi (87e).
De l'autre côté du terrain, Berisha n'a pas été en reste en maintenant un maigre espoir albanais, notamment sur un face-à-face brillamment remporté face à Seferovic (66e). Plus tôt, il avait été suppléé par son poteau sur un coup franc de Dzemaili (38e). Mais cela n’a pas suffi aux dix Albanais qui aurait même pu se retrouver à neuf si l’arbitre s’était montré moins magnanime sur un "combo tirage de short – tacle par derrière" de Kace sur Behrami (63e). Au final, cela n’a pas changé l’histoire de ce match, juste maintenu un semblant de suspense qui s’est éteint au coup de sifflet final. Les Albanais ont maintenant quatre jours pour se remettre de cette difficile première. Ce ne sera pas de trop.

Lorik Cana

Crédit: AFP

Qualif. Coupe du monde
L'Italie gâche une balle de match et joue à se faire peur
12/11/2021 À 21:40
Qualif. Coupe du monde
Kane catapulte (quasiment) l'Angleterre au Mondial
12/11/2021 À 21:39