Les Diables Rouges ont parfaitement réussi leur entrée dans la compétition. Annoncée parmi les grandes favorites, la Belgique n'a fait qu'une bouchée de la Russie, samedi soir à Saint-Pétersbourg (3-0). Les visiteurs ont pu compter sur leur avant-centre Romelu Lukaku qui a vite sanctionné une erreur de la défense russe (10e) avant de s'offrir un doublé en fin de rencontre (88e) sur une passe de Thomas Meunier qui avait doublé la mise (34e). Les hommes de Roberto Martinez n'ont pas tremblé face à une Sbornaïa limitée et prennent la tête du groupe B après le court succès de la Finlande sur le Danemark (1-0).
Euro 2020
Au bout de l'émotion, la Finlande a surpris le Danemark
12/06/2021 À 19:30
Galvanisés par le soutien des 30.000 spectateurs présents dans l'enceinte de Saint-Pétersbourg, les Russes ont cru réaliser une entame consistante face à des Belges entrés doucement dans le match. Cette impression n'a cependant pas duré car Andrey Semenov s'est loupé dans sa surface sur un centre de Thimothy Castagne venu de la droite et a remis en jeu Lukaku qui a facilement ajusté Anton Shunin pour une ouverture du score rapide (1-0, 10e).

Entrée gagnante pour Meunier

L'avant-centre belge a douché le public en signant son 61e but en 94 sélections. Les hommes de Stanislav Cherchesov ont toutefois refusé de baisser la tête et tout de suite réagi. Le Monégasque Alexandr Golovin a même déposé son corner depuis la gauche sur la tête de Mario Fernandes qui n'a pas réussi à surprendre Thibaut Courtois (14e). Ce fut la seule intervention du portier belge qui a passé une soirée des plus tranquilles.
Car la réaction russe n'a pas duré. Georgi Dzhikhiya a dû réaliser un tacle désespéré sur Lukaku pour mettre fin à un contre belge express (18e), le défenseur central s'est ensuite raté à son tour et a obligé Shunin à s'imposer face à Thorgan Hazard (22e). Suite à un violent choc entre Castagne et Daler Kuziaev qui ont tous les deux dû quitter le terrain, Meunier est entré en jeu (28e). L'ancien Parisien s'est vite mis en évidence en signant le but du break sur un long et dangereux centre mal repoussé par Shunin (2-0, 34e).

Quelques sensations pour Eden Hazard

Forts de leur double avantage à la pause, les joueurs belges ont sereinement géré une seconde période durant laquelle leurs adversaires n'ont pas réussi à faire le jeu à cause d'un bloc trop étiré et d'un sérieux manque d'idées. Golovin a progressivement disparu et l'avant-centre Artem Dzyuba, beaucoup trop peu soutenu, a cruellement manqué de munitions face à l'impeccable Dedryck Boyata. Eden Hazard a pu entrer en jeu dans un contexte tranquille (71e) et retrouver quelques sensations sur le plan technique.
Meunier, lui, a montré qu'il faudrait compter sur lui pour la suite de la compétition en lançant joliment Lukaku vers la surface adverse pour un tir croisé précis dans la course et l'aggravation du score dans les dernières minutes (3-0, 88e). Même privée de Kévin De Bruyne et Axel Witsel, la Belgique a pu compter sur ses leaders pour se montrer à la hauteur de ses grandes ambitions.
Euro 2020
Le soulagement : Eriksen dans un état stable et "éveillé" après son malaise
12/06/2021 À 17:04
Euro 2020
Grande perte pour l'Italie : suspicion de rupture du tendon d'Achille pour Spinazzola
02/07/2021 À 22:34