Fallait-il reporter Danemark - Finlande ? Cette question a fait couler beaucoup d'encre depuis samedi soir et le malaise cardiaque de Christian Eriksen, survenu durant cette rencontre. Le match, interrompu pendant 1h50, avait fini par reprendre, au lieu d'être remis au lendemain. Mais depuis le coup de sifflet final et le succès des Finlandais (0-1), des échos quelque peu dissonants se sont fait entendre dans le camp danois.
Ancien gardien emblématique de la sélection et père de l'actuel titulaire du poste, Peter Schmeichel n'avait ainsi pas fait mystère de son mécontentement, voire son indignation. Ce mardi, c'est le sélectionneur du Danemark, Kasper Hjulmand, qui a lâché ses coups contre la décision de l'UEFA. Selon lui, l'instance européenne n'a d'ailleurs pas livré une version exacte des faits. "Il n'est pas correct de dire que nous avons demandé à jouer, ce n'est pas le cas. Le protocole n'intervient pas, le bon leadership va au-delà du protocole. Le Covid permet de reporter de 48h, mais apparemment ce n'est pas le cas d'un arrêt cardiaque," a-t-il déploré.
Euro 2020
Mbappé reprend Le Graët : "Il considérait qu’il n'y avait pas eu de racisme après l'Euro"
19/06/2022 À 13:22

Danemark

Crédit: Getty Images

Les joueurs étaient mis sous pression
Selon le communiqué alors délivré par l'UEFA, les deux équipes étaient d'accord pour revenir sur le terrain. "Il est complètement faux de faire croire que nous sommes venus en disant que nous voulions continuer de jouer, que c'était notre option préférentielle. C'était juste un choix entre deux scenarii", a poursuivi Huljmand, dont les protégés pouvaient soit reprendre la partie le jour même (après avoir obtenu des nouvelles rassurantes de leur coéquipier), soit attendre le lendemain, en milieu de journée.
"J'ai senti que les joueurs étaient mis sous pression, face à un dilemme. C'était une situation extrêmement difficile", a avoué le technicien scandinave, qui avait auparavant révélé avoir opté pour la première option afin d'en "finir". "Ce n'était pas notre souhait de jouer, a même avoué Martin Braithwaite. Mais nous devions prendre une décision. Il y avait plein de joueurs qui n'étaient pas pas en état de jouer." La deuxième rencontre du Danemark dans cet Euro aura lieu jeudi (18h), contre la Belgique.

Martin Braithwaite

Crédit: Getty Images

Euro 2020
Un supporter anglais condamné à 10 semaines de prison pour injures racistes
03/11/2021 À 15:19
Euro 2020
Le retour de Benzema en Bleu a "créé un déséquilibre tactique" selon Giroud
15/10/2021 À 15:51