Cette fois, le compte à rebours est (presque) terminé. L'Euro, c'est dans deux jours. Et plus précisément six pour l'équipe de France, considérée par beaucoup comme l'équipe à battre. Michel Platini, bien évidemment champion d'Europe en 1984, s'est de son côté réjoui de la force offensive des Bleus. "C'est une sélection complète dans tous les secteurs. Je n'avais jamais vu huit attaquants d'un tel niveau à disposition du sélectionneur", a déclaré l'ancien numéro 10.

Giroud peut-il encore passer devant Benzema ?

Pour Platini, hors Bleus, le pronostic est le suivant : "J'aime bien la Belgique, puis l'Italie me semble également intéressante. L'Angleterre aussi". A l'initiative de cet Euro 2020 dans 12 pays, l'ancien président de l'UEFA n'a reçu aucune invitation pour y assister. "Si j'ai été invité par l'UEFA ? Non. Je n'ai été invité par aucune fédération à qui j'avais réservé une ville hôte. Un motif à tout ça ? Je ne sais pas, cela ne m'intéresse plus", a-t-il révélé, avec une pointe d'amertume mais sans rancoeur. "J'espère que l'Euro sera plaisant, avec un football divertissant qui plaira aux supporters", a-t-il conclu.
Euro 2020
La FA ouvre une enquête indépendante après les débordements à Wembley
19/07/2021 À 13:44

Comment Benzema a déjà bonifié les Bleus sans les dénaturer

Euro 2020
Victime de racisme, Saka cible les réseaux sociaux contre la haine en ligne
15/07/2021 À 17:41
Euro 2020
L'Angleterre prête à frapper fort : Johnson veut interdire de stade les auteurs d'insultes racistes
14/07/2021 À 14:23