Quelques minutes après la victoire de l'Espagne face à la Lituanie mardi soir, Luis Rubiales craignait le pire pour sa sélection. Et cela s'est vérifié avec le test positif au Covid-19 de Diego Llorente, le deuxième après celui de Sergio Busquets. Ainsi, la sélection de Luis Enrique sera entièrement vaccinée contre le coronavirus en vue de l'Euro, a annoncé mercredi à l'AFP le ministère de la Santé espagnol.
La sélection espagnole a mis en place une "bulle" sanitaire pour onze nouveaux joueurs réservistes, un effectif "parallèle" qui pourra pallier d'éventuelles absences à l'Euro si les contaminations au sein de la "Roja" venaient à augmenter, après deux joueurs testés positifs depuis dimanche soir. "L'équipe technique de la sélection espagnole a décidé que les onze internationaux initialement convoqués pour le match face à la Lituanie resteraient à disposition de la sélection espagnole", avait annoncé l'équipe d'Espagne sur son site tôt mercredi matin, au lendemain de la victoire contre la Lituanie.

Giroud peut-il encore passer devant Benzema ?

Euro 2020
La FA ouvre une enquête indépendante après les débordements à Wembley
19/07/2021 À 13:44
Cette "bulle parallèle de la sélection" a été créée en prévision des possibles conséquences que pourraient entraîner les contaminations de Sergio Busquets et Diego Llorente, expliquait la Roja. Elle comprendra les joueurs suivants : Alvaro Fernandez (Huesca), Oscar Mingueza (FC Barcelone), Marc Cucurella (Getafe), Bryan Gil (Séville FC), Juan Miranda (Betis Séville), Gonzalo Villar (AS Rome), Alex Pozo (Eibar), Brahim Diaz (AC Milan), Martin Zubimendi (Real Sociedad), Yeremy Pino (Villareal) et Javi Puado (Espanyol Barcelone). Tous ces joueurs ont joué mardi soir face à la Lituanie, sans les joueurs retenus pour l'Euro (11 juin-11 juillet) et mis à l'isolement dimanche.
Ce groupe s'ajoute aux six autres réservistes appelés lundi par le sélectionneur Luis Enrique pour pallier d'éventuels forfaits : Rodrigo Moreno (Leeds), Pablo Fornals (West Ham), Carlos Soler (Valence), Brais Mendez (Celta Vigo), Raul Albiol (Villareal) et Kepa Arrizabalaga (Chelsea). Ces 17 joueurs réservistes resteront éloignés de l'autre bulle sanitaire formée autour de l'équipe d'Espagne, précisait le communiqué de la sélection. Selon le règlement, Luis Enrique a jusqu'au premier match de l'Espagne pour effectuer des changements dans son groupe de 26 joueurs en cas d'indisponibilités dûment constatées médicalement par l'UEFA.
Euro 2020
Victime de racisme, Saka cible les réseaux sociaux contre la haine en ligne
15/07/2021 À 17:41
Euro 2020
L'Angleterre prête à frapper fort : Johnson veut interdire de stade les auteurs d'insultes racistes
14/07/2021 À 14:23