Et pourtant, l'Allemagne dominait. La formation de Joachim Löw était parfaitement entrée dans son choc face au Portugal. Elle s'était installée dans le camp portugais, multipliait les situations dangereuses et pensait même avoir ouvert le score par Robin Gosens. En vain, le but du joueur de l'Atalanta a été refusé après intervention du VAR. Mais la Mannschaft a continué à pousser et s'est procurée un corner à la sortie du premier quart d'heure. La suite, c'est un but, mais pas du côté attendu.
Sur le dégagement de la défense portugaise, Bernardo Silva a récupéré le ballon sur la droite du terrain, dans son camp. L'ancien Monégasque a fait parler toute sa technique et toute sa vista pour remonter le cuir à toute vitesse et trouver Diogo Jota côté opposé. L'attaquant de Liverpool a fait preuve d'une lucidité remarquable pour fixer Manuel Neuer et servir sur un plateau Cristiano Ronaldo. CR7 n'a eu aucun mal à conclure face au but vide, inscrivant au passage son troisième but d'un tournoi dont il est le meilleur buteur avec le Tchèque Patrick Schick.
Football
Au Bayern Munich, la confiance est de mise : "Lewandowski va rester à 100%"
03/05/2022 À 08:23
Qualif. Coupe du monde
Pepe : "Cela aurait été une injustice de ne pas voir le Portugal au Mondial"
29/03/2022 À 22:38
Matches amicaux
Les Pays-Bas et l'Allemagne dos à dos
29/03/2022 À 20:42