Getty Images

Les Bleuets reçus 3/3

Les Bleuets reçus 3/3

Le 21/07/2019 à 20:45Mis à jour Le 21/07/2019 à 21:25

EURO U19 – L'équipe de France enchaine un troisième succès en autant de rencontre. Grâce à un but de Nathan Ngoumou Minpole à la 61e minute de jeu les Bleuets sont venus à bout d'une décevante équipe norvégienne pour leur dernier match de poule. Les joueurs de Lionel Rouxel, déjà qualifiés avant la rencontre, affronteront les Espagnols mercredi en demi-finale.

L’Équipe de France a terminé la phase de groupes de l’Euro U19 avec une troisième victoire de rang. Malgré un effectif largement remanié (neuf changements), les Bleuets ont fait le boulot face à une morne équipe norvégienne. Avec plus de réussite, ils auraient même pu faire payer l’addition et se rassurer offensivement avant d’affronter l’Espagne dans le dernier carré. Ce dimanche soir, dans la chaleur arménienne, ils se sont contentés du seul but de Nathan Ngoumou. Dans l’autre demi-finale, le Portugal devra en découvre avec l’Irlande, qui a composté son billet en battant la République Tchèque (2-1).

Trois matches, trois succès, zéro but encaissé : pour le moment, l’Euro U19 se déroule comme sur des roulettes pour les Bleuets, qui étaient déjà qualifiés pour la suite de la compétition avant de croiser le fer avec la Norvège, alors maîtresse de son destin. Hélas pour Lionel Rouxel et ses hommes, l’adversaire du jour n’était pas décidé à jouer, ni à aller chercher la qualification. Il n’y aura donc pas grand-chose à retenir de ce match décevant, sinon que l’ensemble du groupe français semble concerné. Sérieux, les Bleuets sont parvenus à suffisamment se motiver alors qu’il n’y avait aucun enjeu.

Attention à la maladresse

Lionel Rouxel pourra quand même trouver à redire à l’issue de cette partie : son équipe a du mal à être efficace et ce constat est susceptible de poser problème pour la suite. Car c’est peu dire que les situations se sont enchaînées dans la surface de la Norvège. Mais Yanis Begraoui (2e, 13e), Nathan Ngoumou (10e), Wilson Isidor (16e, 61e, 77e), Oumar Solet (44e), Guilian Biancone (50e), Charles Abi (76e), Jean Marcelin (85e) et Julien Ponceau (87e) n’ont pas su les conclure. Pour matérialiser la domination française, il a fallu attendre l’heure de jeu et un bon travail de Maxence Caqueret, passeur décisif pour Ngoumou, auteur d’une frappe puissante (1-0, 61e). Les Bleuets auraient pu regretter ces occasions franches suite à une frayeur de Guillaume Dietsch, qui a failli relâcher le ballon dans sa cage (45e+2). Le gardien s’est rattrapé un peu plus tard pour éviter l’égalisation (79e).

On peut aussi se dire que l’Équipe de France dispose d’une marge de manœuvre conséquente avant d’affronter l’Espagne, sa bête noire. Mais il faudra éviter les sautes de concentration encore entrevues face à la Norvège et, surtout, se montrer beaucoup plus efficaces dans les derniers mètres. Sinon, il y aura vraiment des regrets…

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0