L'élève est encore très loin de dépasser le maître. Sur la pelouse de l'Emirates Stadium, Manchester City a été intraitable au moment de prolonger la crise sportive dans laquelle est embourbé Arsenal (1-4), à l'occasion du quart de finale de la League Cup. Comme on pouvait s'y attendre, le match n'a rien eu d'un choc, avec des Gunners encore trop tristes pour espérer quoi que ce soit. Les Citizens ont fait la différence en seconde période et verront le dernier carré, comme souvent dans cette compétition où ils sont rois.
On a cru, sans doute un peu naïvement, que la League Cup pouvait offrir une bouffée d'air frais aux Gunners. L'électrochoc n'a pas encore eu lieu et les Londoniens ont lourdement chuté à domicile. Le match ne pouvait pas plus mal démarrer pour eux, puisque Gabriel Jesus est venu sanctionner une défense passive d'entrée, de la tête (0-1, 3e). Manchester City, auteur d'une entame sérieuse, aurait pu plier l'affaire plus tôt si Arsenal n'avait pas fait preuve d'efficacité sur l'une de ses rares occasions, obtenant l'égalisation grâce à Alexandre Lacazette (1-1, 31e). Ce but aurait pu insuffler un soupçon de suspense, sauf que les Gunners sont vite retombés dans leurs travers.
Transferts
Real, City, PSG : où finira Lewandowski ?
IL Y A 14 HEURES

Arsenal encore triste

Runar Alex Runarsson n'a pas aidé son équipe non plus, quand il s'est troué sur un coup franc direct tiré par Riyad Mahrez (1-2, 54e). Il n'a en revanche rien pu faire face à Phil Foden, parfaitement servi par Fernandinho malgré un léger hors-jeu oublié par l'arbitre (1-3, 59e). Il pourra, enfin, en vouloir une fois encore à son arrière-garde, qui a permis à Aymeric Laporte de se faire oublier à la réception d'un corner joué à deux (1-4, 73e). Trop timide et en sérieuse panne de confiance, Arsenal n'y a jamais vraiment cru et fait encore bien pâle figure.
Sans forcer, Manchester City se hisse en demi-finale pour la énième fois dans cette League Cup dont ils sont triple tenants du titre. L'air de rien, les hommes de Pep Guardiola enchaînent un huitième match sans défaite, toutes compétitions confondues. A contrario, c'est toujours la soupe à la grimace pour Arsenal, incapable de bien attaquer et de bien défendre. Et comme c'est un derby face à Chelsea qui se profile en championnat au lendemain de Noël, on ne donne pas cher de la peau des Gunners, encore moins de celle de Mikel Arteta.
Premier League
Leicester met Manchester United KO, City s'accroche à Liverpool
IL Y A 21 HEURES
Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé ce week-end
10/10/2021 À 10:52