En Premier League comme dans les autres compétitions nationales, Chelsea reste impitoyable. Avec un onze de départ remanié, le leader du championnat anglais a difficilement pris le meilleur sur Southampton au terme d’un match palpitant (1-1, 4-3 t.a.b.), ce mardi soir en 8es de finale de la League Cup. Kai Havertz (44e) et Ché Adams (47e) avaient marqué dans le temps réglementaire, avant que les Blues n’arrachent leur qualification aux tirs au but.
Malang Sarr, Trevoh Chalobah et Ross Barkley titulaires, Jorginho, Mason Mount et Thiago Silva sur le banc, d’autres encore - Édouard Mendy et Cesar Azpilicueta, pour ne citer qu’eux - absents de la feuille de match : c’est un Chelsea new look qui s’est présenté sur la pelouse de Stamford Bridge, ce mardi contre Southampton. Alors, forcément, la mécanique pouvait paraître un peu moins bien huilée qu’à l’accoutumée. Il y a eu du déchet, c’est vrai. Quelques approximations, aussi. On pouvait toutefois penser que Kai Havertz et consorts avaient les atouts pour plier l’affaire dans le temps réglementaire.
League Cup
City prend la porte
27/10/2021 À 20:50
Déjà dangereux à deux reprises (16e, 26e), l’international allemand a d’ailleurs trouvé la faille juste avant la pause, en reprenant le ballon de la tête sur un corner parfaitement tiré par Hakim Ziyech (1-0, 44e). De quoi donner un avantage plutôt logique aux Blues. Celui-ci a cependant été de courte durée. Dès le retour des vestiaires, Kyle Walker-Peters a mis Kepa à contribution. Repoussé, le ballon a traîné dans les six mètres. Ché Adams ne s’est pas fait prier pour l’expédier au fond des filets (1-1, 47e). Il n’en fallait pas plus pour décomplexer encore plus des Saints très accrocheurs. Et donner davantage de relief à une rencontre de plus en plus animée.

Forster avait pourtant tout pour être le héros

Tout au long de cette deuxième période haletante, les deux gardiens sont, assurément, ceux qui ont le plus brillé. Kepa a maintenu les siens à flots quand le navire tanguait. Mais que dire, alors, de la performance de Fraser Forster ? Du haut de son double mètre, le gardien anglais a dégoûté Saul (7e, 74e, 75e), frustré Barkley (59e) et privé Havertz du doublé (49e). En état de grâce, le dernier rempart de Southampton avait tout pour être le héros du soir, celui qui allait offrir la qualification à sa formation au terme de la séance des tirs aux but. Le scénario a finalement été tout autre.
Car Théo Walcott a expédié sa tentative sur le poteau, parce que Will Smallbone a envoyé son ballon dans les tribunes et que Forster, en dépit de sa parade face à Mount, n’a ensuite rien pu faire face à la précision des autres tireurs londoniens. Comme au tour précédent, qui l’avait vu se défaire laborieusement d’Aston Villa (1-1, 4-3 t.a.b.), la bande de Thomas Tuchel se qualifie de justesse pour le tour de suivant, en l’occurrence les quarts de finale. En ce moment, tout sourit à Chelsea.
League Cup
Arsenal file en quarts de finale
26/10/2021 À 20:37
League Cup
United déjà à la trappe, Chelsea, Tottenham et Arsenal passent
22/09/2021 À 21:04