Zinedine Zidane est "fatigué" par les attaques contre le Real Madrid et les supposées largesses arbitrales dont bénéficieraient ses hommes. Il doit désormais être épuisé. Car cette journée de dimanche a ravivé un débat qui dure désormais depuis plusieurs semaines en Espagne. En cause, trois décisions. Le penalty accordée au Real pour une faute pourtant évidente sur Marcelo, un autre oublié pour l'Athletic Bilbao alors que Sergio Ramos a clairement marché sur Garcia, l'attaquant de la formation basque, et, enfin, un but refusé à Lionel Messi pour un hors-jeu signalé sur Arturo Vidal bien avant la réalisation de l'Argentin.

Trois décisions qui vont visiblement toutes dans le sens du Real. Trois gouttes qui ont fait déborder un vase visiblement déjà bien plein du côté de la Catalogne. "Le VAR n'est pas juste avec tout le monde, a fait savoir Josep Bartomeu, le président du Barça après la rencontre. Et il favorise toujours la même équipe." Difficile de ne pas y voir une allusion aux Merengues qui, rappelons-le, ont quatre points d'avance sur le Barça à quatre journées de la fin. Piqué, lui, avait mimé des marionnettes au moment de l'annulation du but de Messi par l'arbitrage vidéo. Inutile de vous dire qui, dans l'esprit du défenseur catalan, tire les ficelles…

Liga
Un Griezmann retrouvé, un Barça ressuscité
05/07/2020 À 21:37
Liga
Suarez fond en larmes : "Je suis très fier de tout ce que j'ai fait ici"
24/09/2020 À 11:35
Liga
Bale, la fin d’une ère au Real
21/09/2020 À 15:45