Panoramic

Ligue 1 - 19e journée : Erding, la résurrection qui change le visage de l’ASSE

Erding, la résurrection qui tombe bien
Par Eurosport

Le 21/12/2013 à 22:55Mis à jour Le 21/12/2013 à 23:09

Une nouvelle fois buteur, sur penalty, Mevlüt Erding a entretenu lors de la réception de Nantes (2-0) la meilleure dynamique de sa carrière. Une aubaine pour des Verts dont l’absence d’un véritable buteur commençait à se faire sentir.

Saint-Etienne s’est enfin trouvé un buteur. Depuis le départ de Pierre-Emerick Aubameyang cet été, l’attaque stéphanoise était restée trop longtemps orpheline d’un avant-centre efficace, capable de convertir en buts les ouvertures de Corgnet, les centres de Gradel et les passes d’Hamouma. Ce dernier, homme fort du début de saison de l’ASSE, est d’ailleurs le meilleur buteur (6 réalisations) et meilleur passeur (4 passes décisives) des Verts à la trêve.

Mais il voit revenir sur ses talons un joueur que les supporters stéphanois n’osaient plus attendre : Mevlüt Erding. Depuis qu’il a débloqué son compteur buts le 24 novembre dernier contre l’OGC Nice (0-1), avec la complicité de Luca Véronèse, l’international turc a marqué lors des quatre matches suivants. Cinq buts en autant de rencontres, toutes compétitions confondues, une série dans la carrière d’un attaquant qui n’avait jamais connu une telle réussite lors de ses passages à Sochaux, Paris ou Rennes. "Je revis ! On est à 30 points avec un match en retard. J'espère que le PSG battra Lille dimanche", a soufflé l’ancien du club de la capitale au micro d’Infosport+ après la rencontre.

Tout proche du doublé en fin de match

Face à Nantes, Erding n’a certes pas livré son meilleur match, mais a grandement contribué au réalisme de son équipe. D’abord en décalant astucieusement Corgnet pour l’ouverture du score (24ème), puis en prenant ses responsabilités sur penalty au moment de mettre Saint Etienne à l’abri d’un éventuel retour des Jaunes (83ème). Une sympathique performance qu’il aurait même pu compléter par un deuxième but sans un réflexe exceptionnel de Rémy Riou en toute fin de rencontre (90ème).

Mercredi au Parc des Princes, c’est déjà lui qui avait permis aux siens d’arracher une prolongation finalement fatale (2-1) contre le PSG en 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue. En l’absence de Brandao, toujours gêné par les blessures et muet depuis la 1ère journée de championnat, Erding a pris son temps mais semble enfin avoir saisi sa chance. Une aubaine pour Saint Etienne, qui ne devrait pas avoir d’avant-centre à réclamer au Père Noël.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0