Getty Images

Avant PSG - Nîmes : Malgré son accrochage avec Mbappé, Téji Savanier est un esthète de L1

Son accrochage avec Mbappé l'a trop vite catalogué : Savanier est un esthète de L1

Le 23/02/2019 à 13:46Mis à jour Le 23/02/2019 à 16:51

LIGUE 1 - Expulsé au match aller après une faute d’antijeu sur Kylian Mbappé qui lui aura valu cinq matches de suspension, Téji Savanier retrouve le prodige français ce samedi (17h). Rapidement catalogué comme un joueur besogneux et agressif, le milieu terrain nîmois s’est finalement révélé comme un joueur de ballon depuis, régalant la L1 de son toucher de balle et de ses buts si particuliers.

C’était un après-midi de septembre brûlant. Le stade des Costières, baigné par un soleil couchant, s’était transformé en arène. Les crocos nîmois étaient devenus des matadors et les Parisiens semblaient désarçonnés face au traquenard tendu par les promus. Et puis, Kylian Mbappé est sorti de sa boîte.

Alors que la bande de Bernard Blaquard poussait très fort pour revenir dans le match, Presnel Kimpembe avait délivré une longue ouverture pour le récent champion du monde français. À pleine vitesse, son contrôle orienté fut parfait. Et sa reprise en lucarne changea le cours du match (2-3, 77e). Mais ce n’est finalement pas ce geste-là qu’on a retenu de son passage aux Costières (2-4).

Kylian Mbappé face à Téji Savanier
" J'avais même entendu certains dire que je ne devais plus être sur un terrain de football"

La suite ? Trois matches de suspension pour le Parisien, cinq pour le Nîmois. Sévère pour une faute d’antijeu certes violente mais loin d’être un attentat caractérisé. Sévère aussi car si la bombe Mbappé a repris son rythme de croisière, émerveillant les amoureux du foot, Savanier est resté dans une case, à tort.

Agressif, ce n’est pourtant pas le premier adjectif qui vient à l’esprit après avoir observé Savanier sur un terrain. "Couille", son surnom chez ses coéquipiers, c’est avant tout un passeur, le genre de joueurs à même de délivrer les caviars sur demande. En 2016-2017, il a terminé meilleur passeur de L2 (13 passes). La saison passée, c’est 8 passes encore en L2. Et, cette saison, malgré ses cinq matches d’absence, il en est déjà à 7 offrandes, juste derrière Nicolas Pépé, Angel Di Maria et Kenny Lala (8 passes) et devant Neymar ou Draxler (6).

L’amour du bijou

Mais Savanier c’est aussi des moments de magie comme les Nîmois l’ont vécu le 15 février dernier. Après une passe de Jordan Ferri, l’ancien d’Arles-Avignon a expédié un lob délicieux qui a cloué Bobby Allain sur place. Un but d’exception qui a confirmé son statut de révélation de la saison dans l’élite. Car avant cela, il y avait eu un coup franc en pleine lunettes au match aller face à Dijon (0-4). Le symbole d’une saison où, dans le sillage d’une équipe nîmoise surprenante, il a pris le leadership d’un onze porté vers l’avant et qui propose systématiquement, ou presque, du jeu malgré ses limites.

Ce samedi, c’est donc dans un climat apaisé qu’il va retrouver Mbappé. Après s’être expliqué en septembre à la commission d’appel, les deux hommes avaient remis les choses à plat. "Aucune rancoeur" affirme même le milieu. Non, décidemment, ce n’est pas le même Savanier qui va retrouver le prodige français. Pour le plus grand bonheur des puristes du football.

Téji Savanier face à l'ASSE

Téji Savanier face à l'ASSEGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0