Getty Images

Ligue 1 : Balotelli, le contrat de confiance

Balotelli, le contrat de confiance

Le 05/12/2018 à 10:04

LIGUE 1 – Face à Angers, Mario Balotelli n'a toujours pas débloqué son compteur buts, malgré de nombreuses tentatives. En crise de confiance, l'Italien peut au moins compter sur le soutien de son entraîneur, qu'il a pourtant chahuté le week-end dernier, et de ses coéquipiers.

Il n'y a pas de rupture entre Mario Balotelli et ses coéquipiers ou son entraîneur. C'est tout ce qu'il faut retenir de la performance de l'Italien, mardi soir, face à Angers (0-0). Et c'est déjà bien suffisant : trois jours plus tôt, sa sortie tumultueuse à Guingamp, qu'il avait d'ailleurs contesté avec véhémence devant Patrick Vieira, avait laissé présager le contraire. Mais le mal est ailleurs. Et il est peut-être bien plus profond.

Vidéo - Vieira : "Je ne suis pas l'entraîneur personnel de Balotelli"

01:09

A l'Allianz Riviera, "Super Mario" n'a, cette fois, pas manqué de volonté. Plutôt de confiance. Et c'est bien le plus inquiétant. Le buteur n'a plus marqué depuis le début d'une saison débutée beaucoup plus tard que ses coéquipiers pour rattraper un été sans préparation physique. Mardi, il a pourtant eu quelques occasions de mettre fin à la mauvaise série qui dure depuis le 12 mai dernier et son doublé inscrit face à Caen, lors de la 37eme journée de la saison précédente. Mais rien n'est allé au fond.

8 tirs cadrés sur 39 tentatives

"Il est en train de passer un moment de doute, a confié Vieira après la rencontre, sur le site officiel du club. On a beau être Mario Balotelli, on peut être un champion, ces moments sont toujours difficiles, surtout pour un attaquant". Ils se traduisent dans l'attitude, et ces gestes qui ne sont plus aussi précis et spontanés que la saison dernière, où il avait inscrit 26 buts, dont 18 en Ligue 1. Face aux Angevins, le joueur de 28 ans a envoyé un coup franc dans le mur, mal ajusté un lob sur Butelle, complètement manqué une reprise du pied droit.

L'Italien n'a cadré qu'un seul de ses six tirs, donnant encore mauvaise allure à un bilan déjà explicite. Depuis le début de la saison, le natif de Palerme n'a cadré que 8 de ses 39 tentatives. Malgré cela, il garde la confiance de son entraîneur et de ses coéquipiers. "Il faut qu'on soit autour de lui, et qu'il continue à travailler pour l'équipe, a martelé le coach des Aiglons. On va l'aider à passer ce moment". "Quand il va marquer, ça va aller", a tenté de rassurer Youcef Atal. Dans trois jours, Nice se déplacera à Monaco pour un derby crucial. Une aubaine pour Balotelli, souvent remarquable lors des grands matches. Quand il est en pleine confiance, en tout cas.

Mario Balotelli avec Nice, 2018

Mario Balotelli avec Nice, 2018Getty Images

0
0