Getty Images

Rennes n'a pas réagi aux propos de Ben Arfa, Stéphan s'interroge sur son avenir

Rennes n'a pas réagi aux propos de Ben Arfa, Stéphan s'interroge sur son avenir

Le 16/05/2019 à 15:21Mis à jour Le 16/05/2019 à 15:44

LIGUE 1 - Présent en conférence de presse ce jeudi, Julien Stéphan est revenu sur les propos polémiques d'Hatem Ben Arfa après le match face à Guingamp, dimanche dernier. Et l'entraîneur du Stade Rennais ne comprend pas que son club n'ait pas mis les points sur les i avec le joueur. Du coup, il se pose des questions...

"On n'est pas assez ambitieux, on est peureux (...) Ça faisait 48 ans qu'ils (les supporters) n'avaient pas eu une coupe, ils n'ont jamais vécu une épopée européenne comme ça et qu'ils sifflent comme ça, tout ce que je peux dire c'est merci". Dimanche dernier, Hatem Ben Arfa a fait une sortie fracassante après le match nul du Stade Rennais face à Guingamp (1-1). Totalement inattendus, les propos de "HBA" ont du mal à passer du côté du club breton. Julien Stéphan en premier lieu.

Stéphan entretient le suspense pour son avenir

"Il est libre de penser ce qu’il veut, même si je remarque qu’à plusieurs reprises, ces dernières semaines, il a dit tout le contraire. Ce sont des propos qui peuvent diviser un vestiaire et qui ne sont pas sans conséquences", explique tout d'abord l'entraîneur rennais. "C'est complètement incompréhensible", rajoute-t-il, expliquant que ce cas sera réglé en interne. "Je pense qu'on a construit une équipe autour de lui. Nous avons fait beaucoup de choses pour lui..."

Interrogé sur l'absence de réaction du président Olivier Létang, très proche d'Hatem Ben Arfa et qui n'hésite pourtant jamais à intervenir, Stephan s'est contenté d'un: "En tout cas, ça m'interpelle parce qu'encore une fois, ça met l'unité collective à mal, et moi je mets l'unité collective par dessus tout". "Je m'interroge", a-t-il même poursuivi.

Sur son avenir, alors qu'il est sous contrat puisqu'il n'a pas prolongé malgré la première victoire en Coupe de France depuis 48 ans obtenue contre le Paris SG ? Tout en assurant n'avoir "eu aucune approche d'autres clubs" --"je ne suis pas dans cet état d'esprit", a-t-il même spécifié-- il a tenu à remettre les points sur les "i". "Pour un entraîneur, la notion de soutien est fondamentale (...) Quand on me demande de reprendre l'équipe en décembre, quand je prends un projet, c'est que j'estime que je peux le mener à bien. Si des raisons m'emmènent à penser que ce ne sera pas le cas, alors il faut réfléchir", a-t-il conclu en guise d'avertissement à son club.

Vidéo - La surpercherie Ben Arfa, l'oubli Gasset : La farce des trophées UNFP

08:31
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0