Getty Images

Lopez : "S'il le faut, on peut jouer 10 journées en un mois"

Lopez : "S'il le faut, on peut jouer 10 journées en un mois"

Le 15/03/2020 à 12:53Mis à jour Le 15/03/2020 à 12:59

LIGUE 1 – Depuis moins d'une semaine le sport mondial est à l'arrêt face à la pandémie du coronavirus. La Ligue 1 ne fait pas exception. Face à cette pause forcée, le casse-tête a déjà débuté pour savoir comment terminer la saison en cours. Invité à réagir à cette actualité dans Téléfoot, Gérard Lopez, a estimé que s'il le fallait, "un club de Ligue 1 peut jouer 10 journées en un mois".

C'est le cas de Gérard Lopez invité à réagir à cette actualité un peu particulière dans l'émission hebdomadaire de TF1, Téléfoot. Le président du LOSC s'est montré optimiste quant à la possibilité de finir le championnat avant l'été. "Je pense qu'on a cette possibilité. Les autres compétitions, comme l'Euro ou la Ligue des champions, sont moins importantes, selon moi. S'il y a bien une compétition qui doit se terminer cette année c'est le championnat."

La problématique du championnat domestique va en effet se poser dans quasiment tous les pays d'Europe. En Espagne, Angleterre, Allemagne, Italie ou encore Portugal, tous les championnats ont été stoppé le weekend dernier pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus. Et selon le président nordiste, si début juin les compétitions sportives peuvent reprendre, ça laisserait suffisamment de temps pour boucler la saison.

La deadline du 30 juin

"Un club qui a 23 ou 24 joueurs, même si ce n'est pas l'idéal, peut jouer 10 journées en un mois. Si on a un mois devant nous, on peut terminer le championnat" a-t-il déclaré dans Téléfoot. Le 30 juin prochain un autre problème, juridique cette fois-ci, se posera si les compétitions se poursuivent au-delà. En effet, de nombreux joueurs vont voir leur contrat se terminer fin juin 2020. "D'un point de vue réglementaire et pour des questions d'assurance, il faudrait finir le championnat avant cette date" détaille Gérard Lopez.

Une deadline qui suppose que les clubs pourraient reprendre les entrainements collectifs mi-mai au plus tard pour ensuite disputer, sur une période très courte, les 10 dernières journées de championnat. Pour l'heure personne ne sait quand les mesures de confinement prendront fin en France. Et si le championnat ne va pas à son terme se présenterait alors une situation inédite. "Dans ce cas, on sera automatiquement face à des clubs qui auront des intérêts divergents" estime Lopez. "Je ne veux pas prendre position pour le moment sur cette question car dans tous les cas, si on en vient à cette décision (de ne pas finir la saison) ça se terminera probablement devant la justice. Ce n'est pas l'idéal pour le football".

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313