Getty Images

Lyon retrouve le sourire

Lyon retrouve le sourire

Le 21/02/2020 à 22:48Mis à jour Le 22/02/2020 à 00:04

LIGUE 1 - Lyon a renoué avec la victoire sur la pelouse de Metz ce vendredi soir (0-2). Moussa Dembélé sur un penalty retiré après le raté de Maxwell Cornet en première période et Houssem Aouar en fin de match sont les buteurs lyonnais alors qu'Habib Diallo a lui été expulsé en seconde période. L'OL est provisoirement 6e à quatre points du podium, Metz reste 15e.

Le score ne reflète certainement pas la physionomie du match tant l'Olympique lyonnais a peiné pour s'imposer à Metz (2-0) vendredi à l'occasion de la 26e journée de Ligue 1. Il a fallu deux tentatives sur penalty pour que Moussa Dembélé libère les siens dans une fin de première période tendue (45e+7). Dans une fin de match anecdotique, Houssem Aouar a creusé l'écart en mettant le ballon dans un but déserté par Oukidja, monté pour jouer le dernier corner (90e+4). Les Lyonnais remontent provisoirement à 4 points du podium, mais ils ne se rassurent pas sur le plan du jeu, cinq jours avant de recevoir la Juventus Turin en Ligue des champions.

Les joueurs de Rudi Garcia sont encore sortis sous les sifflets. D'abord à la fin de la première période, puis en fin de match, conspués par un public messin en fusion, frustré par des faits de jeu qui ont fait basculer la rencontre du côté rhodanien. Mais après une série de quatre rencontres sans victoire en championnat, les Lyonnais ne s'en formaliseront pas. Ils ont obtenu l'essentiel, retrouver le goût du succès et renforcer la confiance à l'entame d'un marathon décisif pour leur saison avec quatre compétitions encore à disputer.

Cornet s'est raté, pas Dembélé

Pour autant, il suffit de se pencher sur le contenu pour avoir quelques doutes. Lyon est retombé dans ses travers : manque de créativité, de mouvement et de simplicité dans les transmissions offensives. Hormis une frappe de Lucas Tousart (14e), la première période a ronronné et clairement manqué d'occasions. Pourtant, Rudi Garcia avait opté pour une défense à trois, en l'absence de Rafael, blessé à la cheville. La triplette Toko Ekambi-Terrier-Dembélé en deçà des attentes, a bien été contrôlée par un bloc messin solidaire. Le petit nouveau, le Brésilien Bruno Guimaraes a fait des débuts prometteurs en Ligue 1, mais reste encore timide.

Le tournant de cette rencontre a eu lieu en toute fin de premier acte. Sur un coup de pied arrêté, Udol, au duel avec Denayer a touché le ballon du bras. Monsieur Wattellier, a alors arrêté le jeu et écouté ses assistants pendant de longues minutes, avant d'aller voir lui-même l'image à la vidéo et de désigner le point de penalty. Moussa Dembélé, peu en réussite dans cet exercice, a laissé le ballon a Maxwell Cornet qui a buté sur Alexandre Oukidja. Mais, Monsieur Wattellier a jugé que le portier messin s'était trop avancé et a fait retirer le pénalty. Rudi Garcia a alors jugé bon de donner sa chance à Moussa Dembélé qui a pris Oukidja a contre-pied et en a profité pour marquer son quatorzième but de la saison.

Le penalty de Moussa Dembélé (Lyon) face à Metz

Le penalty de Moussa Dembélé (Lyon) face à MetzGetty Images

Aaouar, entrée gagnante

Les joueurs et le staff du FC Metz ont regagné les vestiaires avec le sentiment d'avoir été floués. Mais, les Grenats ne sont pas parvenus à transformer cette agressivité en force à leur retour sur le terrain. Lyon n'a pas subi le moindre tir cadré ce vendredi soir sur les sept tentatives mosellanes. Et il a fallu attendre 20 minutes pour assister à une frappe. Martin Terrier a vu son but refusé pour un hors-jeu manifeste de Toko Ekambi (66e). Puis, ce dernier a effectué une accélération dévastatrice pour effacer Fofana et enclencher une frappe puissante qui a poussé Oukidja à boxer le ballon (72e).

Houssem Aouar s'est illustré sur la dernière action. Le Français a profité de la montée de Oukidja sur le dernier corner du match pour remonter tout le terrain et marquer dans le but vie (90e+4). L'OL ne peut pas dire qu'il repart serein de Moselle. D'ailleurs la sortie de Moussa Dembélé, boitant, après le but, n'est pas rassurante à quelques jours du choc face à l'ogre italien de Cristiano Ronaldo.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313