Getty Images

Après Lyon, Saint-Etienne s'offre Bordeaux sur le fil

Après Lyon, Saint-Etienne s'offre Bordeaux sur le fil

Le 20/10/2019 à 16:55Mis à jour Le 20/10/2019 à 17:35

LIGUE 1 – Deux semaines après avoir débuté par une victoire lors du derby, le Saint-Etienne a enchaîné par un deuxième succès de rang, une nouvelle fois obtenu dans le temps additionnel (0-1). Cette fois, c'est un penalty de Bouanga (90+2) qui a offert un succès important aux Verts. L'ASSE remonte dans la première partie du classement (9e). Bordeaux est 5e.

Saint-Etienne l’a refait ! Quinze jours après avoir battu l’OL lors du derby (1-0), les hommes de Claude Puel ont remis le couvert dimanche en allant s’imposer à Bordeaux, au bout du temps additionnel (0-1). Grâce à un penalty obtenu par Nordin et transformé par Bouanga (90e+3), les Verts enchaînent un troisième succès de rang en championnat, la deuxième sous les ordres de Claude Puel. Ces trois points glanés en terre girondine permettent surtout aux Stéphanois de faire un bond au classement pour remonter au 9e rang. Avec quatorze points, l’ASSE n’est plus qu’à trois unités du troisième, Reims. Une situation encore impensable quelques semaines plus tôt, lorsque Saint-Etienne se traînait dans les profondeurs de la zone rouge. L’effet Puel se fait bel et bien sentir.

Au soir de la 7e journée de championnat, peu nombreux auraient été ceux à risquer une pièce sur un réveil rapide des Stéphanois. Trois levées plus tard, la donne a pourtant bien changé. Car lors de ses trois dernières sorties, l’ASSE a gloutonné tous les points possibles. Tel des morts de faim, les hommes désormais dirigés par Claude Puel n’ont rien laissé à leurs adversaires. Et cela a encore été le cas ce dimanche. Face à Bordeaux, les Verts ont rapidement pris les choses en main, se montrant à leur avantage dès la deuxième minute, sur une frappe de Bouanga bien détournée par Costil. Et malgré un timide réveil bordelais, les visiteurs ont assez facilement tenu le coup jusqu’à la pause. Volontaire et appliqué, chaque joueur a fait sa part de travail pour préserver un score nul et vierge au moment de rejoindre les vestiaires.

Boudebouz et Otavio lors de Bordeaux - Saint-Etienne

Boudebouz et Otavio lors de Bordeaux - Saint-EtienneGetty Images

Les Verts ont résisté

Mais en face, les Girondins ont fait leur maximum pour essayer de s’offrir un succès qui leur aurait permis de grimper à la troisième place du classement. Les protégés de Paulo Sousa ont ainsi eu pléthore d’occasions, sans jamais parvenir à les concrétiser. L’entrée de Hwang à la 55e a d’ailleurs été un vrai plus pour l’attaque des Marine et Blanc, mais en face, Stéphane Ruffier n’a rien laissé passer, s’interposant notamment à deux reprises face au Coréen (67e et 80e). Tant et si bien que le vent a fini par tourner. Et en faveur des Stéphanois. Alors que le temps additionnel touchait à son terme, Nordin a provoqué la faute de Pablo dans la surface girondine, synonyme de penalty, que Bouanga a transformé avec puissance et précision (0-1, 90e+3).

Sonnés, abattus, les Bordelais (qui plus est amputés d’un Koscielny sorti sur blessure en première période) n’avaient que leurs yeux pour pleurer et constater les dégâts. Incapables de concrétiser leurs occasions au meilleur de leur domination, les pensionnaires du Matmut Atlantique ont plié face à des Stéphanois qui ne les avaient plus battus depuis 2016. Grâce à ce succès (0-1), l’ASSE réalise une belle opération comptable puisqu’avec quatorze points et une belle 9e place provisoire, elle n’est plus qu’à trois points de la troisième place. Depuis son arrivée, Claude Puel a clairement su revisser les boulons et apporter les premiers soins nécessaires. Reste désormais aux Verts à poursuivre sur leur lancée, à commencer par la 3e journée de Ligue Europa et la réception jeudi des Ukrainiens d’Oleksandria.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0