Le PSG voyage définitivement bien ces dernières semaines. Après leur exploit victorieux sur la pelouse du Bayern en Ligue des champions (2-3), les joueurs parisiens ont efficacement négocié leur déplacement à Strasbourg lors de la 32e journée de Ligue (1-4). Cliniques en première période comme ce fut le cas en Bavière, ils ont pu compter sur un Mbappé de nouveau irrésistible (16e). Sarabia (27e) et Kean (45e) ont également fait preuve de réalisme et Paredes a débloqué son compteur sur un joli coup franc (79e) après la réduction du score du jeune Sahi (63e). Les hommes de Pochettino se relancent dans la course au titre et restent à trois longueurs du leader lillois.
Malgré la cascade d'absences et la manche retour face au Bayern à venir, le coach parisien a réussi à aligner un onze de départ consistant sur la pelouse de La Meinau. Rapidement sollicitée par des Strasbourgeois volontaires, la charnière Danilo-Kimpembe s'est employée et a tenu bon même si Thomasson a trouvé le poteau droit de Navas sur sa frappe axiale (9e). Le PSG a surtout pu compter sur le talent d'un Mbappé encore affamé et tranchant pour ouvrir le score en angle fermé en glissant le ballon entre les jambes de Sels après s'être joué de Koné (1-0, 16e).
Ligue des champions
Paris a bien grandi, désormais il doit travailler son identité
HIER À 23:55

Kylian Mbappe (SPG) face à Strasbourg.

Crédit: Getty Images

Intenable en première période après avoir signé son 21e but en 27 matches de L1 cette saison, le champion du monde a également délivré une passe décisive en lançant Kean dans la surface adverse pour un tir croisé qui a fait mouche juste avant la pause (0-3, 45e). Le PSG prenait alors le large car Sarabia, lancé dans l'axe par Danilo, avait également profité du manque de réactivité de Koné en défense centrale et de Sels (0-2, 27e).

Navas sorti par précaution

Alors qu'il n'avait pas eu à intervenir face à des attaquants strasbourgeois pas assez précis à l'image de Diallo sur une tête trop croisée (30e), Navas a tout de même été remplacé à la reprise par Rico après avoir ressenti quelques douleurs musculaires. Cela n'a pas perturbé des Parisiens toujours aussi percutants devant même si Koné s'est fait plus rigoureux devant Mbappé (53e et 56e) et que Sels a remporté son duel face à Kean (61e).
Strasbourg a même cru en ses chances de revenir dans le match quand le jeune Sahi a devancé Danilo au premier poteau sur un centre de Bellegarde venu de la droite pour tromper Rico (1-3, 63e). Après une minute de jeu contre Bordeaux lors de la journée précédente (2-3), le Malien qui venait d'entrer en jeu a inscrit tout premier but en L1.
Solide face de nouvelles tentatives de Kean (66e) et Mbappé (69e), Sels s'est pourtant loupé en plaçant son mur sur un coup franc axial à 25 mètres que Paredes a parfaitement enroulé pour définitivement sceller le score (1-4, 79e). Arrivé au PSG il y a plus de deux ans, l'Argentin n'avait encore jamais marqué en L1. C'est désormais chose faite après ce 52e match. Le PSG franchit l'obstacle alsacien, renoue rapidement avec la victoire en championnat après sa défaite devant Lille (0-1) et peut à nouveau se tourner pleinement vers la Ligue des champions.
Ligue des champions
Leonardo garde le moral : "Je suis optimiste pour le futur"
HIER À 22:22
Ligue des champions
"C'était bien que Mbappé ne joue pas ce soir" : Guardiola satisfait des détails favorables à City
04/05/2021 À 22:07