Mike Maignan : 7

Parfait lors de ses nombreuses sorties aériennes, attentif lors du seul tir cadré parisien (42e) et précieux sur un ballon mal renvoyé par Jose Fonte (45e), le portier lillois peut avoir le sentiment du travail bien fait. Car si le champion de France n'a pas été capable de marquer le moindre but, c'est en grande partie à cause de l'international tricolore.
  • En bref : Un match sans aucune fausse note.
Ligue 1
Les Dogues dévorent les Merlus
HIER À 19:53

Zeki Celik : 4

Mis à mal par Layvin Kurzawa, qui n’a pas arrêté de se projeter sur son couloir, le latéral lillois a vécu une soirée difficile. Mais il s’est rattrapé en renvoyant de la tête quelques ballons chauds lors des nombreux centres d'Alessandro Florenzi.
  • En bref : Une soirée à courir après Kurzawa.

Incroyable Kimpembe, Marquinhos "Ballon d'Or" : derrière, Paris est impérial

Jose Fonte : 5

Auteur d’une superbe intervention devant Moïse Kean pour lancer son match (8e) et d’une présence précieuse sur les corners parisiens, le capitaine lillois aurait pu tout gâcher en marquant contre son camp (45e). Mais Mike Maignan lui a sauvé la mise.
  • En bref : Un match honnête

Sven Botman : 6

Très souvent mis à contribution, le défenseur central ne s'est pas ennuyé ce dimanche soir. S’appliquant à contrôler les incursions parisiennes, il s’est montré précieux devant Moïse Kean (7e), Angel Di Maria (45e) et Idrissa Gueye (58e). A également été présent sur corner mais sa tête n’a pas accroché le cadre (35e).
  • En bref : Précieux sans faire de bruit.

Reinildo Mandava : 5

Souvent mis à mal par Angel Di Maria et Alessandro Florenzi, Reinildo n’a pas hésité à se projeter pour compenser ses quelques errements défensifs. Il provoque un carton jaune pour Thilo Kehrer (6e) et a sauvé son équipe en intervenant devant Rafinha avant la pause.
  • En bref : Du mauvais côté de la pelouse pour briller.

Jonathan Ikoné : 5

Souvent à l’origine des contre-attaques lilloises, il a tenté d’exploser le contre-pressing parisien par sa vitesse. Mais son couloir a été trop peu exploité, au grand dam de Christophe Galtier. Irrégulier lors de ses derniers gestes et auteur d’une prestation défensive en dents de scie.
  • En bref : Une heure à faire ce qu’il fait de mieux : courir pour tenter de casser les lignes.
Remplacé par Timothy Weah (60e).

Benjamin André : 6

Une nouvelle fois leader vocal et dans l’attitude, Benjamin André a été loin d’être intimidé par les stars parisiennes. Précieux dans la récupération et pour s’incruster entre les lignes de passes, il a également provoqué le carton jaune de Kimpembe (19e). Une très bonne prestation.
  • En bref : Si le cœur du jeu n’a pas pu être trop exploité par Paris, c’est en grande partie grâce à lui.
Remplacé par Xeka (79e).

Boubakary Soumaré : 5

Son duo avec Benjamin André a grandement contribué au résultat de ce soir. Puissant pour gagner ses duels au milieu de terrain, auteur de bonnes orientations, il s’est contenté à son rôle, ni plus, ni moins.
  • En bref : L’as du travail de l’ombre.
Les notes du PSG : Verratti - Rafinha en smoking, le tacle de l'année pour Kimpembe

Jonathan Bamba : 5

Peu mis en avant par le manque d’occasions lilloises, l’ailier du LOSC aurait pu délivrer une belle passe décisive à Yilmaz pour emballer le match (8e). Mais Alessandro Florenzi et Angel Di Maria, très actifs offensivement, l’ont obligé à passer la majeure partie de sa rencontre à défendre.
  • En bref : Pas un match pour lui.

Yusuf Yacizi : 4

Une rencontre décevante de la part du buteur turc. Loin d’être létal, Yusuf Yazici a complètement manqué son ouverture vers Burak Yilmaz (28e) et a été hors-jeu lors de sa seule tentative de la soirée (53e) avant de laisser sa place à Jonathan David, bien plus actif. Précieux défensivement devant Rafinha (38e).
  • En bref : Un cruel manque de réalisme.
Remplacé par Jonathan David (60e).

Burak Yilmaz : 3

Le match de l’avant-centre lillois aurait pu être tout autre s’il ne s’était pas emmêlé les pinceaux seul face à Keylor Navas (8e). Il a ensuite totalement manqué sa passe en direction de Jonathan Bamba en contre-attaque (14e) avant de se précipiter à servir Yusuf Yacizi, hors-jeu de plusieurs mètres (53e). C'est lui qui subit le tacle héroïque de Presnel Kimpembe lors d’un quatre-contre-un (78e). Fait tout de même passer une frayeur à Keylor Navas d’une frappe lointaine (75e).
  • En bref : Un soir sans.

"Loving Maradona" : ne manquez pas le documentaire événement, lundi sur Eurosport

Ligue 1
Fiasco à Valladolid, coup pour rien à Bordeaux : comment Ben Arfa peut-il rebondir à Lille ?
18/01/2022 À 22:17
Ligue 1
La force de l'habitude : Panne d'inspiration et un point seulement pour l'OM
16/01/2022 À 21:38