A grande prestation du PSG, un peu de Leonardo derrière les micros. Satisfait, très satisfait même, de la prise pouvoir du club de la capitale en Ligue 1, après la belle victoire sur la pelouse de l'OL dimanche soir (2-4), le directeur sportif du PSG a fait le tour des sujets après la rencontre au micro de Canal +. Il a été principalement question de Kylian Mbappé, auteur de ses 99e et 100e buts en Ligue 1 dimanche soir.
Forcément, le dossier de la prolongation du buteur parisien a été mis sur la table. Pour le moment dans une situation d'attente, le Français, sous contrat jusqu'en 2022, continue de faire l'objet de rumeurs de transfert au Real Madrid. Habile, car il sait le cas très complexe, Leonardo a mélangé les sujets : il a félicité son attaquant pour ses 100 buts en Ligue 1 - "Ça, ça fait plaisir" a-t-il réagi - avant de dire que ce n'était pas vraiment le moment pour parler du contrat de l'international français. "Si on voit la dernière prestation de Kylian et son nombre de buts, arriver à 100 buts comme ça, à seulement 22 ans, c'est vraiment incroyable. Mais bon, aujourd'hui ce n'est pas le jour de parler de son contrat", a précisé le Brésilien à la toute fin de l'entretien donné à Canal +.
Ligue 1
Kluivert prolonge le bel été niçois, les chiffres du prêt dévoilés
20/07/2021 À 20:59
Leonardo s'est d'ailleurs voulu optimiste lors de celui-ci, expliquant que Mbappé est plus dans un état d'esprit "parisien". Et pour marquer une époque, il faut être dans la durée. "Honnêtement, en général, le joueur a envie de rester et de faire un cycle important", a-t-il ajouté dans un français un peu approximatif, avant de noyer à nouveau le poisson. "On a des joueurs qui sont là depuis 9 ans, 8 ans. D'autres on fait 6 ans, 8 ans. C'est quelque chose de formidable d'avoir un groupe qui fait quelque chose ensemble. Donc, ce n'est pas spécialement le jour de parler spécifiquement du contrat de Kylian. Comme on l'a dit, on va arriver à un moment qui sûrement sera plus clair par rapport à son futur."

28 buts avec le PSG mais une influence inégale : Mbappé réussit-il sa saison ?

Leonardo "très très très content" de Pochettino et du PSG

Il a aussi été question de la prise de pouvoir du PSG en Ligue 1. A deux semaines de recevoir le LOSC dans un autre choc pour le titre, le PSG s'est enfin rassuré sur son niveau de jeu en Ligue 1, dans un grand match. "Je suis très satisfait. On a très bien joué. Je pense que c'est notre meilleur match ces derniers temps, si on compare avec les autres matches, même si Lyon, qui a une très bonne équipe, a essayé de réduire l'écart à la fin. Une chose importante : à chaque fois que notre équipe a eu besoin de confirmer, elle a confirmé, à Manchester, à Barcelone ou aujourd'hui (dimanche soir)."
Le principal gagnant de cette intervention de Leonardo a été Mauricio Pochettino. Les débuts sur le banc de l'Argentin sont du goût de l'homme fort du PSG. Il a d'ailleurs salué sa grand faculté d'adaptation. "On ne peut pas oublier la saison qu'on est en train de vivre. C'est une saison très compliquée, tout est plus difficile, y compris dans la vie. Ce n'est pas seulement le foot, dans la vie de tous les jours, comme par exemple la situation de notre coach (Mauricio Pochettino), arrivé en janvier et qui, ensuite, avec le Covid, a passé quinze jours hors de l'équipe. Cela fait deux mois et demi qu'il est là et 19 matches. Je suis très content pour lui aussi", a salué Leo, avant d'en rajouter une autre bonne couche de pommade.
"Ce n'était pas facile d'arriver et de se mettre dans l'énergie de l'équipe. Il a réussi à très bien communiquer, on voit une équipe qui joue. On a des hauts et des bas, c'est normal. On a perdu contre Nantes, ça peut arriver. Je suis très très très content de ce qu'on a fait jusqu'à présent. On est premiers en championnat, en quarts de Ligue des champions et en quarts de Coupe de France."
Concernant la coupure internationale, elle ne fait pas plaisir au directeur sportif parisien. Mais, pas le choix, faut faire avec. "Malheureusement cette semaine, nos joueurs vont voyager dans le monde, à part les Sud-américains. C'est un peu dommage et c'est une surprise même. Après ces deux semaines de trêve, on à Lille, le Bayern, Strasbourg. Mais je suis optimiste, surtout par rapport à ce qu'on voit. L'équipe devient de plus en plus une équipe."

Un grand Paris ? Et si c’était surtout un (tout) petit Lyon...

Ligue 1
Spotify, contrats et pass sanitaire : Aulas dévoile ses solutions pour le foot français
20/07/2021 À 17:56
Ligue 1
Jeunesse, paris, et fibre néerlandaise : Nice, Rennes et Monaco, agitateurs du mercato
17/07/2021 À 21:22