Dans le football, dire que les grandes équipes marquent sur la moindre occasion ressemble tantôt à un cliché, tantôt à une évidence. Cet Olympique de Marseille version 2020-2021 peut-il être classée dans cette catégorie ? Difficile d'accorder à une équipe qui n'a pas marqué en trois matches sur la scène européenne ce qualificatif. En Ligue 1 pourtant, les Phocéens font preuve d'une efficacité inversement proportionnelle à la qualité du jeu développée.
0,88 expected goal - un chiffre qui quantifie le nombre de buts qu'une équipe aurait pu, ou dû, marquer dans un match en fonction de la qualité des occasions-, contre Lorient il y a deux semaines, 0,04, un chiffre famélique, face à Strasbourg : Morgan Sanson a raison de qualifier, au micro de Téléfoot, de "petit miracle" le succès de l'OM ce vendredi soir. Entré en cours de jeu à la Meinau, le milieu de terrain n'a pas seulement inscrit le seul but marseillais, il a aussi déclenché le seul tir de son équipe en 90 minutes. Un seul tir en une heure et demie de jeu face au 19e de Ligue 1, 18e défense du championnat avant le match.
Ligue 1
Un éclair dans la nuit et l'OM s'offre un peu de répit
06/11/2020 À 21:53

Le 4-4-2 losange ne fonctionne pas

"Au niveau du jeu, c'est compliqué, a reconnu Morgan Sanson sur Téléfoot. Notre victoire est un petit miracle, on n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent mais on était venus ici pour prendre les trois points. C'était la seule manière de se relever de la défaite de Porto." C'est tout le paradoxe de cet Olympique de Marseille. Il ne parvient pas à gagner, ni à marquer d'ailleurs, en Ligue des champions mais n'a plus perdu en championnat depuis le 17 septembre. Pour autant, la différence de niveau entre l'OM de Porto et l'OM de Strasbourg n'est pas évidente.
Alignée en 4-4-2 losange, sans Dimitri Payet et Dario Benedetto mais avec Valère Germain au coup d'envoi, l'équipe d'André Villas-Boas s'est montrée absolument incapable de créer le moindre danger. Germain et les autres ont touché dix ballons seulement dans la surface alsacienne. Florian Thauvin, sans jus et passablement agacé envers ses coéquipiers, aucun. "Strasbourg a fait ce que Porto a fait encore mieux avec deux lignes de quatre. On n'était pas capable de trouver notre 10 dans le losange", a jugé un Villas-Boas énervé au micro de Téléfoot.

Villas-Boas : "Pas besoin de toute cette pression pour savoir qu'on est incompétent en C1"

Payet doit retrouver le niveau de la saison dernière
"On a 18 points en 9 matches, c'est un bon bilan, retient Sanson. On aimerait améliorer l'aspect du jeu. On a fait preuve d'un autre état d'esprit par rapport à Porto mais on ne va pas s'arrêter là." Le 4-2-3-1 de la seconde période, surtout après les entrées de Payet, Benedetto et Sanson, tous les trois impliqués sur le but, a un peu changé la donne, sans révolutionner non plus le jeu olympien.
"On a eu un peu de chance", a poursuivi le coach portugais, qui sait sans doute que si la reprise de Morgan Sanson est magnifique, elle découle d'un contre favorable pour un Payet au sol au moment de centrer. "AVB" a préféré retenir l'état d'esprit des trois entrants. Un marqueur important au moment où l'OM se cherche du caractère: "c'est important parce que ça donne le signal qu'ils sont là pour se battre pour nous. Les entrants ont combiné sur le but. Pour (Dimitri) Payet, c'est dur, il doit revenir à son niveau de la saison dernière".

"Payet est un boulet pour l'OM, Villas-Boas devrait le mettre plus souvent sur le banc"

Dix-huit points, une seule défaite, une défense qui tient bon et une quatrième place provisoire, les motifs de satisfaction sont nombreux du côté de l'OM, qui n'a plus perdu en Ligue 1 à l'extérieur depuis le 27 octobre 2019, à Paris.Mais une équipe qui joue comme l'OM actuellement peut-elle durer sur la longueur ? Tout l'avenir à court et moyen terme des Olympiens se trouve dans la réponse à cette question. A moins qu'André Villas-Boas ne trouve la clé pour retrouver un jeu plus emballant.
Ligue 1
Sampaoli exhorte ses joueurs à penser à l’OM, "quels que soient les intérêts individuels"
09/05/2021 À 14:47
Ligue 1
L'OM gâche une belle opportunité
09/05/2021 À 12:52